Presses de la cité

  • Quelque part sur l'île de Terre-Neuve, une fascinante histoire de survie entre enfer et paradis.Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices d'une nature tour à tour généreuse et hostile, le frère et la soeur, qui ignorent tout du monde, vont tenter de survivre, suspendus à la venue de
    L'Espérance qui rythme leur existence autant que les saisons. Au fil des années qui les voient traverser le pire, ils restent unis par l'inébranlable loyauté qui les attache l'un à l'autre. Mais avec l'âge s'épanouit le mystère de leur propre nature, qui pourrait bien avoir raison de leur indéfectible lien...
    Un roman initiatique sublime et féroce, dont les héros sont déchirants d'humanité.
    FINALISTE DU GILLER PRIZE ET DU PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL

  • Mon prof, ce héros

    Collectif

    Vingt auteurs, écrivains, historiens, universitaires, auteur pour la jeunesse, critiques littéraires, en hommage à Samuel Paty, racontent celui ou celle qui a contribué à faire d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. Vingt témoignages saisissants et émouvants qui disent les grandeurs et les servitudes de l'enseignement.Ce recueil se veut un hommage à ces professeurs, ces " éveilleurs " sans lesquels, nous ne serions pas devenus ce que nous sommes. A travers des histoires personnelles, c'est toute une profession qui est célébrée par ces 20 personnalités qui sont tout autant des " éveilleurs ".
    Mohammed Aïssaoui, Claude Aziza, Françoise Bourdon, Michel Bussi, Laure Buisson, Kamel Daoud, Marie-Laure Delorme, Franz-Olivier Giesbert, Marie-Rose Guarniéri, Christian Laborie, Philippe Labro, Sébastien Lapaque, Susie Morgenstern, Martine Marie Muller, Anthony Palou, Josyane Savigneau, Jean-Guy Soumy, Yves Viollier, Michel Winock, Sylvie Yvert
    Et Héloïse d'Ormesson a offert un extrait magnifique de Jean d'Ormesson, de son livre
    Qu'ai-je donc fait. Les bénéfices de ce livre iront à la Fondation Egalité des chances - Institut de France dont le président d'honneur est Edgar Morin : "Enseigner la compréhension entre les personnes comme condition nécessaire de la solidarité de l'humanité.

  • Le patio bleu

    Denis Tillinac

    Mémorialiste, l'auteur a fait, dans cet ultime roman, le portrait nostalgique et lucide d'une génération fatiguée que la province rassure, parcourant un demi-siècle d'une belle amitié entre un homme et une femme. Un groupe d'amis, bourgeois d'âge mûr, a l'habitude de se réunir dans le patio bleu autour de la figure charismatique de Marie-Anne. A l'instar du narrateur, énarque qui a mené une carrière de diplomate sans ambition ni conviction, ils sont fatigués de leur vie parisienne, du nouveau monde qui s'impose et dont ils se sentent exclus, et croient trouver à Condom, petite ville du Gers, le havre rassurant où se poser avant le spectre de l'Ehpad.
    Une longue amitié lie Marie-Anne et le narrateur, une amitié totale, dans laquelle l'amour n'est jamais loin, dont ce roman est la chronique. Passé plus ou moins lointain et présent s'entremêlent dans le récit intimiste et mélancolique d'un personnage qui promène un regard aussi lucide que désenchanté sur les choses et les gens, sur les craquements d'une société illustrés par le mouvement des Gilets jaunes.
    On retrouve dans
    Le Patio bleu les thèmes chers à Denis Tillinac, l'amitié fidèle, le poids du passé et des souvenirs, l'opposition entre Paris, eldorado factice, et la province assoupie et en déshérence, la méfiance envers les manifestations de l'air du temps et les excès de l'époque, les aspirations de jeunesse confrontées à une vie faite qui s'avance vers la vieillesse.

  • Une suite indépendante de la saga La Maison du Cap ou le combat de deux femmes soudées pour que subsiste une maison de famille, riche de mille souvenirs, de vies et d'histoires, au cap Ferret.
    1965. Charlotte Gallet, 93 ans, est bouleversée : son petit-neveu a reçu l'offre d'un promoteur immobilier et veut vendre la Maison du Cap, conçue par le père de Charlotte, l'architecte James Desormeaux, à la fin du XIXe siècle. La demeure sera rasée pour laisser place à un ensemble de villas qui bénéficieront de la vue incomparable sur le bassin d'Arcachon.
    Paniquée, révoltée, Charlotte fait appel à un cabinet d'architectes bordelais afin de demander conseil. Iris, l'une des deux architectes, se rend au cap Ferret pour rencontrer Charlotte et les siens. Fragilisée par une fausse couche récente, Iris est en instance de divorce. Elle tombe sous le charme de la Maison du Cap, comme de ses habitants. Parallèlement, Iris apprend la mort en Espagne de son unique parente, sa tante Anna. Tout en découvrant l'histoire tragique de cette dernière, la jeune femme cherche à remonter le cours du passé et fait sien le combat de Charlotte.

  • Les incendiaires

    R. O. Kwon

    " Le roman de R. O. Kwon est une mèche à combustion lente. Lire son texte revient à suivre la flamme qui se rapproche inexorablement de ce qu'elle va faire sauter - les personnages, l'intrigue et, en dernier lieu, le lecteur. "Viet Thanh Nguyen, auteur du SympathisantPhoebe et Will se rencontrent dans une prestigieuse université. Elle, d'origine coréenne, est une fille solaire qui va de fête en fête mais se reproche en secret la mort de sa mère. Lui, étudiant en théologie, a perdu la foi et galère pour aider la sienne, endettée et malade. La perte est au coeur de leurs vies respectives, mais une chose est sûre : Will aime Phoebe.
    Rattrapée par le chagrin et la culpabilité, la jeune femme perd pied et intègre un groupe fondé par un homme aussi énigmatique que son passé est trouble. Et quand ses membres commencent à s'investir de façon de plus en plus violente dans la lutte anti-IVG, Will doit se battre contre un fanatisme qu'il croyait avoir laissé derrière lui...
    Un premier roman explosif qui nous parle de passion et de manipulation, de tragédie intime et de quête de soi. Avec ses personnages qui se brûlent les ailes à la flamme de leur propre désir, R. O. Kwon explore les méandres de la dérive extrémiste, nourrie par la perte de ce qui nous est cher.
    " Dans une prose éblouissante, R. O. Kwon sonde la frontière entre foi et fanatisme, passion et violence, rationnel et inexplicable. "Celeste Ng, auteure de
    La Saison des feux et de
    Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

  • Une saga familiale ébouriffante qui nous fait vivre, sur près d'un siècle, l'histoire de l'immigration italienne en Amérique.
    Si Stella Fortuna veut dire "bonne étoile", alors la vie a un drôle de sens de l'humour. Car dans la famille Fortuna, tout le monde connaît l'histoire de la belle et insolente Stella, qui a refusé d'apprendre à cuisiner, a juré de ne jamais se marier, et a surtout échappé plus d'une fois à une mort certaine.
    Depuis son enfance en Calabre, dans les années 1920, jusqu'à sa vie de femme en Amérique, son existence a été ponctuée de situations banales qui, mystérieusement, ont tourné au cauchemar. Stella a quand même été attaquée par une aubergine et éviscérée par des cochons, elle a failli périr noyée dans l'Atlantique et s'est pratiquement vidée de son sang. Pures coïncidences, oeuvre d'un fantôme ivre de vengeance ou manifestations du mauvais oeil ?
    Une saga familiale ébouriffante, couvrant près d'un siècle et deux continents, où il est question de secrets, d'envoûtements et des liens du sang -; et qui accomplit ce qu'aucune leçon sur l'immigration en Amérique ne pourrait faire en donnant chair à une femme que le temps et l'Histoire auraient ignorée.

  • Dix-huit récits et nouvelles inédits écrits de 1931 à 1934 par Jean Anglade. Dix-huit histoires et autant de petits bonheurs littéraires. Dix-huit nouvelles où pointe déjà tout le talent du conteur : son regard tour à tour tendre, caustique, affûté, posé sur ses personnages, sur une vie simple et sur les beautés champêtres.
    On y rencontre pêle-mêle :
    Zozo, qui, sur le chemin de l'école, arrive en retard en classe à cause d'un sentier et d'un pivert trop bavards ;
    un percepteur à la vocation frustrée de poète, n'osant déclarer son amour à une belle Italienne ;
    Rémy, facétieux facteur, qui livre sans le savoir les lettres de sa femme à son amant ;
    le petit Maxime, goitreux à cause d'une salamandre, et rejeté par tout un
    village...
    Mais aussi un joueur de vielle, un village du nom de Branquignoles, un futur agrégé de mathématiques et tant d'autres, qui peuplent ce savoureux recueil.

  • Rentrée littéraire 2020
    " Je n'étais pas du genre à penser que le sang suffisait à faire de nous des soeurs. Cependant, avoir partagé un père créait un lien qui s'enroulait autour de nos chevilles et ligotait nos poignets. "
    " Mon père, James Witherspoon, est bigame. " C'est par cette confession percutante que Dana Lynn Yarboro débute le récit d'une enfance pas comme les autres au sein de la communauté afro-américaine d'Atlanta, dans les années 1980. Bien que née quatre mois avant sa demi-soeur, Chaurisse, Dana est pourtant l'enfant illégitime, fruit d'une union illicite.
    L'une est un secret à qui James rend visite une fois par semaine tandis que l'autre mène une vie stable auprès de ses deux parents, inconsciente de son privilège. L'une sait, l'autre pas. Et lorsque leurs chemins respectifs finissent par se croiser, Dana laisse faire et assiste, impuissante, à la naissance d'une amitié pourtant vouée à exploser.
    Dans Des baisers parfum tabac, Tayari Jones nous livre la stupéfiante histoire de la mystification d'un homme, de la complicité d'une famille et de deux soeurs perdues au milieu, chacune tentant de trouver sa voie dans un château de cartes bâti sur le mensonge. Mais si la colère, la jalousie et l'amertume hantent ces pages, elles débordent surtout d'amour. Dans ce texte, pas de gagnants, juste des survivants, et un inoubliable et bouleversant portrait de famille se déployant sur trois générations, avec pour toile de fond la lutte pour les droits civiques et l'émancipation des femmes noires dans les États sudistes.

  • "Ce livre vous brisera le coeur avant d'en recoller les morceaux."
    J. Courney Sullivan.
    Été 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d'un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux, un jeune loup de Wall Street qui flirte avec l'hôtesse, un soldat blessé en Afghanistan, un vieil industriel richissime et malade, une jeune femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l'avion s'écrase dans un champ du Colorado...
    Edward est l'unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l'Amérique et, entre état de choc et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente maladroitement de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C'est alors que les adolescents font une découverte aussi bouleversante qu'inattendue : celle de centaines de lettres envoyées à Edward par des proches des victimes, et que son oncle lui a cachées...


  • Après des années d'absence, le retour de Pablo, l'héritier du " Fada ", fait resurgir
    bien des méfiances dans un village isolé de Haute-Provence.
    Et des souffrances dans le coeur de celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

    Pablo, la trentaine, revient dans le pays de son père adoptif, Adrien, après des années d'exil forcé pendant lesquels il a étudié la médecine. Le village où il a vécu une partie de son enfance, Le Pujet, se trouve parmi des hameaux perdus entourés de garrigue dans les montagnes de Haute-Provence.
    Pablo a été convoqué par le notaire pour l'ouverture du testament d'Adrien, surnommé " le Fada ". Ce dernier était riche, très riche après avoir tenté l'aventure. Et " le Fada " a toujours souhaité faire du bien à son village notamment en voulant construire dans une chapelle désaffectée de grandes orgues et créer un festival de musique. En vain... Pablo, l'héritier, veut ressusciter l'autre projet inachevé d'Adrien : un complexe hôtelier, mais il se heurte à la défiance des villageois.
    Pablo est aussi revenu avec l'espoir de revoir Gaëlle, qu'il a follement aimée et qu'il n'a jamais oubliée. Elle non plus, bien qu'elle se soit mariée et ait deux enfants.
    Car Adrien, pour une raison secrète, n'a jamais voulu que son protégé et Gaëlle s'unissent...

  • La biographie romancée de l'incroyable destin de l'actrice et inventice Hedy Lamarr.Vienne, 1933. À 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice d'origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d'armes. Conscients de la menace qui vient d'Allemagne, ses parents cherchent, par ce mariage, à la protéger. Malheureusement, Mandl s'avère être un homme possessif et opportuniste, qui fraye bientôt avec les nazis. Horrifiée, Hedy parvient à s'enfuir et s'installe aux États-Unis, où elle devient Hedy Lamarr, superstar hollywoodienne.
    La jeune femme ne peut cependant oublier l'Europe et décide de contribuer à sa façon à l'effort de guerre. Celle qui est aussi une scientifique de talent met alors au point un système de codage des transmissions révolutionnaire, utilisé de nos jours pour la téléphonie mobile ou le Wifi.
    Dans ce récit à la première personne, Marie Benedict redonne vie à une femme hors du commun, dont le plus grand rôle fut oublié, voire ignoré, durant des décennies...

  • A Nantes, de la Révolution à la Terreur, une jeune femme qui a vu ses parents exécutés poursuit sa vengeance. Implacable, mais à quel prix ? Une nouvelle version enrichie d'un grand roman de Nathalie de Broc (prix du Roman populaire 2015).
    Année 1793...
    Lucile court. Sur les pavés de Nantes.
    La petite orpheline court pour oublier ce qu'elle vient de voir. L'innommable. Jamais elle ne parviendra à effacer le souvenir des siens jetés nus dans la Loire en cette année de Terreur. Engloutis sous les flots, le comte et la comtesse de Neyrac, Théo, le petit frère, l'enfance heureuse à la Grande Gibraye...
    Elle sait qu'elle n'oubliera pas cet homme qui a présidé au destin funeste des siens. Seul le désir de vengeance la tient désormais en vie. Mue par cette énergie, Lucile en oublie qu'elle n'a que le pavé pour dormir ; elle rôde près du port ou du théâtre Graslin. Son destin va basculer, là, sous les ors de ce sublime édifice, auprès de Madame Flavie qui lui offre vivre et couvert et se prend même de passion pour ce petit être au regard étrange et au caractère imprévisible...
    Au roman de l'Histoire s'entrelacent celui d'une vengeance et le portrait d'une héroïne fascinante. Par l'auteur du
    Patriarche du Bélon et des
    Etés de Grande-Maison.

  • Force du destin ? Hasard malheureux ? Le monde de Marion vacille avec le retour de celui qu'elle a aimé avec passion huit ans plus tôt. Et dont elle n'a pas pardonné les silences et l'abandon... Marion, femme dans la tourmente qui s'engage aussi, par son métier de journaliste, à faire toute la lumière sur un trafic de vin dans sa région de Montauban. Le nouveau roman de Martine Delomme, l'auteur du Choix des apparences.
    Il y a huit ans, Fabien a disparu sans un mot, laissant derrière lui Marion, son grand amour. Fuyant le trop lourd passé de sa famille, il a tout abandonné. Une longue errance l'a conduit en Italie, où il a changé de nom et est devenu propriétaire d'un vignoble dans le Piémont. Quand, à Montauban, le hasard place sur sa route Marion, et un petit Lucas de sept ans, il comprend rapidement qu'il est le père. Non sans douleur, Marion, elle, a tourné la page : devenue une pugnace journaliste d'investigation, elle est mariée depuis trois ans à Romain, qui travaille également pour la filière viticole, et qui a adopté le petit garçon. Alors que ces retrouvailles viennent troubler son bonheur tranquille, la jeune femme découvre un scandale lié à la communauté vinicole locale.
    Une affaire de vin frelaté qui, bientôt, expose Marion à de nombreux dangers...
    Avec la résurgence du passé, sombre et douloureux, Marion et Fabien devront faire face à leurs sentiments exacerbés, et à leur difficulté à trouver le chemin du pardon.
    Mais existe-t-il seulement un avenir pour eux ?
    Un beau portrait de femme signé Martine Delomme, l'auteur du
    Choix des apparences.

  • Une généreuse saga familiale sur plusieurs décennies autour d'un savoir-faire et d'une transmission, la poterie d'Anduze.
    Entre descendance, lignée indirecte, secrets de famille : qui pour perpétuer les grandes poteries de Val Fleuri ?

    A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
    leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs
    parents... En effet, lui est l'héritier désigné des Ferrière, issu d'une longue lignée de fabricants
    de céramique d'Uzès ; elle, la fille des métayers Chassagne. Des découvertes vont sceller l'avenir du domaine et de ses habitants, dont celle, en 1933, d'une terre argileuse rouge, que le père de Damien a l'idée d'utiliser pour créer des vases horticoles. Ainsi naît la poterie de Val Fleuri.
    Des années 1930 aux années 1960, les destins des familles Chassagne et Ferrière vont se déployer, s'entrecroiser, noués par les liens du sang et de l'amour. Mais aussi frappés d'un lourd secret...

  • Rentrée littéraire 2020
    " Je sais bien pourquoi je suis là - je suis venue parce que le monde est en train de tourner le dos aux réfugiés, parce que l'Amérique n'est plus l'Amérique, et que l'Europe suit le même chemin : ces nations autrefois chrétiennes ont délaissé leur devoir, remplacé par la certitude de leur privilège et un instinct tribal. "
    Née en 1979 à Ispahan, Dina Nayeri a vécu une enfance heureuse malgré la rigueur de la société iranienne. Jusqu'au jour où sa mère, convertie au christianisme, est menacée de mort par le régime islamique et fuit le pays avec ses enfants. Pendant deux années difficiles, la famille vit dans la clandestinité à Dubaï puis dans un centre d'accueil pour réfugiés en Italie, avant d'obtenir l'asile aux États-Unis. Dina a 10 ans lorsqu'elle commence une nouvelle vie en Oklahoma. Décidée dès la première heure à gommer son identité iranienne pour s'intégrer, elle entreprend alors une métamorphose douloureuse. Ses efforts acharnés la mènent à Princeton, puis à une brillante carrière et un beau mariage. Mais cette existence finit par lui sembler vide de sens : elle décide alors de tout quitter pour entamer une carrière d'écrivain, refait sa vie à Londres et donne naissance à une petite fille. En 2016, pour mieux comprendre son passé et la crise humanitaire qui se joue aux portes de l'Europe, elle part à la rencontre des réfugiés d'hier et d'aujourd'hui, de la Grèce à l'Angleterre en passant par les Pays-Bas.
    Ainsi, au fil des pages, sa voix se mêle à celle des réfugiés dont elle a croisé la route. Il y a Valid et Taraa, partis d'Afghanistan avec leurs enfants pour échapper aux Talibans, Kaweh, un jeune militant kurde devenu avocat en droit d'asile à Londres ou encore Kambiz, désespéré par des années d'errance et de rejet, qui s'immolera par le feu à Amsterdam. Tous ont quitté un pays qu'ils aimaient et affronté de terribles dangers pour rejoindre l'Europe, où ils peinent à survivre dans des camps surpeuplés. Et s'ils parviennent à obtenir l'asile, une autre épreuve commence : il leur faudra apprendre à réconcilier leur ancienne vie et la nouvelle, à s'intégrer sans se perdre tout en faisant face à une société qui ne leur pardonne rien mais attend d'eux une gratitude infinie...

  • 1917. La venue providentielle d'un soldat italien dans un village haut perché des Alpes va bouleverser, pour le meilleur, le destin de trois femmes. Et semer dans leur esprit un souffle de liberté pour combattre les travers de leur société patriarcale. Une ode sensuelle et magnifique aux femmes. Tout là-haut, sur l'alpage savoyard où elles doivent rester jusqu'à la fin de l'été, trois femmes font la rencontre de Vincenzo, soldat italien en permission.
    La plus âgée, Péroline, mère de famille, est sans nouvelles de son mari depuis trois ans. La pieuse Anne-Céleste n'a reçu qu'une lettre, très sibylline, de son fiancé sur le front. La jolie Rose, en âge de convoler, doit veiller sur sa fratrie orpheline. Toutes trois sont en manque de bras solides pour abattre leur travail le jour et... pour étreindre leur corps la nuit. Dans les Alpes en pleine touffeur d'août se révèle la faim de vivre de cette petite communauté privée d'hommes. L'attitude énigmatique de l'Italien, à la fois aventurier séducteur et âme consolatrice, délivrera le destin des trois amies brimées ¬- qui d'un mari violent, qui d'un prêtre, qui du poids du devoir -, emportées dans les tourmentes de l'Histoire (et du plus rocambolesque des faits divers, le vol de la Joconde au Louvre en 1911 !). Mais aussi au coeur du désir féminin...
    Une ode sensuelle et magnifique aux femmes. Par une nouvelle romancière dans la collection Terres de France.

  • Bouleversante histoire sur l'amour d'une enfant pour sa mère aux lisières de la folie, ce roman d'une grande justesse nous entraîne dans le cercle infernal de la violence familiale...
    " Ker Kroaz. Le manoir où j'ai vécu enfant. Une demeure gigantesque avec une tourelle, entourée d'un parc donnant sur une petite crique, des pièces partout, fermées à clé pour la plupart. Au début des années 1980, de l'âge de cinq ans à l'âge de neuf ans, j'ai habité là avec ma grand-mère, Joséphine Vernois, mon petit frère, Jean-Baptiste, et tante Micheline, la soeur de ma mère.
    Ma mère, si tant est qu'on puisse l'appeler ainsi, nous avait pondus, mon frère et moi, pouf, pouf, à deux ans d'intervalle, puis s'était promenée à travers le monde, une fois qu'on n'eut plus besoin de lui téter les mamelles, pour suivre mon père dans ses déplacements. On avait vécu tous ensemble à Palaiseau, mais un beau jour, ça y est, ça s'était décidé du jour au lendemain, mes parents avaient disparu et je m'étais retrouvée au Croisic avec mon frangin de trois ans. Ma mère nous avait confiés à ma grand-mère pour six mois, puis ces six mois s'étaient changés en années. "
    La Danse de la tarentule raconte l'éveil douloureux d'une enfant éperdue d'adoration pour sa mère, monstre pervers au masque trop charmant. Dans ce roman, qui dit avec grande justesse l'enfance, Emilie émeut tout autant que sa volonté de rompre le cercle des violences familiales impressionne. Le jour où cette mère impose la tragédie, Emilie s'échappe de ses rets et ne la reverra pas de son vivant.

  • Un très beau roman d'initiation irrigué par un attachement sincère à la nature. Récompensé par le prix Jean Anglade 2020. Avec une préface signée Agnès Ledig.
    Un soir, Martin voit son père mort venir s'attabler avec lui. Ce père qui lui a appris à entendre les arbres et à humer le vent, à suivre les pistes des bêtes dans la forêt, à connaître les paysans des alentours...
    Les mystères que cette apparition révèle, le jeune homme va les affronter. Qu'y a-t-il au-delà de sa ferme isolée en pleine montagne ? Une mère, d'autres lieux, d'autres gens, une autre manière de vivre... Martin va apprendre à les connaître et partir sur les traces de l'absent, pour mieux comprendre d'où il vient et ce qu'il vit.
    Un beau roman d'initiation irrigué par un attachement sincère à la nature.
    Prix Jean Anglade 2020

  • Au XVII e siècle, la vie en Flandre et ses traditions à travers l'existence tumultueuse d'une dentellière flamande et de sa fille. Le Coeur en Flandre est la suite de La Kermesse du diable, " roman miroir " des gens du Nord, éternels, courageux et attachants.
    Août 1683. Marguerite, quatorze ans, est sauvée de la noyade par Adriaan, jeune protestant hollandais, pauvre et boiteux. L'adolescent a perdu la mémoire de sa petite enfance et cherche désespérément à retrouver ses souvenirs disparus. Les parents adoptifs de Marguerite, Renelde et Grégoire Van Noort, catholiques lillois, sont respectivement dentellière et libraire. Quand l'une de ses anciennes apprenties, Marie-Jeanne, qu'elle aimait tendrement, lui lance un appel de détresse, Renelde décide de voler à son secours. D'Amsterdam à Lille puis à Paris, Renelde et sa fille mènent une quête semée d'embûches. Renelde ignore qu'Adriaan, amoureux de Marguerite, les suit et les protège. Au terme d'une véritable enquête policière, elles réussiront à délivrer Marie-Jeanne. Renelde, qui n'a cessé d'avoir " le coeur en Flandre ", retrouvera Grégoire. Et tandis que la révocation de l'édit de Nantes jette des milliers de huguenots sur les routes, Marguerite découvre le terrifiant secret d'Adriaan, qu'elle a élu en dépit de l'intolérance qui les entoure. Ils pourront enfin vivre leur amour, symbole d'espoir, en cette fin de siècle absolutiste.
    Un beau roman d'Annie Degroote, l'auteur de
    La Splendeur des Vaneck, sur le Nord, son histoire, et ceux qui en sont l'âme.

  • Les héritiers du loup ont grandi... La révolte gronde en terre viking ! Resté fidèle au roi Harald, le loup à la crinière d'or, Ragnvald de Møre peut compter sur sa soeur Svanhild pour l'aider à maintenir la paix dans le royaume. Mais cette dernière a soif de liberté. Lorsque sa fille est emmenée de force en Islande, Svanhild en profite pour reprendre la mer. Solvi, son amour de jeunesse, s'y est réfugié et elle espère le rejoindre.
    Ragnvald, de son côté, voit avec inquiétude les rivalités éclater entre ses fils et les héritiers de son souverain, tandis que les luttes intestines menacent l'unité du pays. La Norvège sera-t-elle assez vaste pour satisfaire autant de prétendants au trône ? Rêves de gloire ou obéissance filiale, une nouvelle génération de héros va devoir choisir. L'avenir du monde viking en dépend...
    Puisant dans un des textes fondateurs de la littérature scandinave, Linnea Hartsuyker nous brosse les portraits d'un frère et d'une soeur épris d'idéal sur fond de construction d'une nation. Intrigues politiques, liaisons romantiques, violence, héroïsme et aventure sont autant d'ingrédients de cette saga historique aussi haletante que documentée.

  • La quête bouleversante de deux femmes liées, chacune, au souvenir d'Hélène, une enfant cachée pendant l'Occupation, dans la Creuse. Un beau roman à deux voix sur le devoir de mémoire, les chemins de résilience, et le portrait d'une Juste.Années 1980 : après une vie dédiée aux autres, Blanche coule une retraite paisible à Draguignan
    quand, un jour, une inconnue frappe à sa porte. Et le passé avec elle.
    Elle s'appelle Pauline, la vingtaine à la dérive, elle souffre de ne rien savoir de l'histoire de sa
    mère, Hélène, qui vient de mourir. Blanche, elle, la connaît, cette histoire, c'est aussi la sienne :
    en 1942, elle a sauvé la petite orpheline juive du camp de Rivesaltes, et de la menace nazie.
    Elle a pu exfiltrer sa protégée et d'autres enfants dans une communauté de la Creuse. Au prix de
    mille dangers.
    Pauline part avec Blanche dans un pèlerinage sur les traces de sa mère. Ce retour aux sources
    jalonné de rencontres saura-t-il réconcilier la jeune femme avec l'absente ? Pour Blanche, il ravive le souvenir bouleversant d'une passion secrète...
    Un beau roman à deux voix sur la transmission d'une mémoire, et le portrait d'une Juste.

  • Des années 1910 à 1960. Excentriques et altruistes, les Hocquelus vivent la douceur des jours dans leur propriété normande, au coeur d'un merveilleux jardin. La réalité rattrape cette tribu d'originaux quand le crime puis la guerre s'immiscent dans leur quotidien, épreuves qu'ils vont traverser avec leur sens unique du sublime et de l'humour.

    Au domaine du Paradou, perché sur une falaise normande, les d'Hocquelus ont fait du
    bonheur un art de vivre. Fous de jardins et d'une fantaisie inégalable, ils ont jugé artistique
    d'adopter trois fillettes d'une rousseur toute préraphaélite. Morag, Felicity, Bonnie. On parle
    anglais à table, on travaille dans les sept jardins, on reçoit des artistes. Mais, en août 1939, un
    peintre célèbre est assassiné au Paradou. Et l'inspecteur chargé de l'enquête n'est autre que
    l'ancien fiancé de Morag. Qui est le coupable ? Dora, l'épouse et artiste brimée ? Jiddu, l'Indien
    énigmatique ? Ou la " reine mère ", prête à se débarrasser de ce gêneur comme d'un arbre
    mort qui masquerait la vue sur la mer ? La déclaration de guerre et l'étrange disparition de
    Morag et Jiddu vont retarder la découverte de l'assassin. Et celle des secrets de la famille...
    Un univers à la Agatha Christie, une plume teintée d'humour et d'excentricité.

  • Début des années 1900, en Corrèze. Vie et renaissance d'une auberge tenue de main de maître par Maxence... jusqu'à ce que sa talentueuse épouse s'en mêle !L'auberge des Diligences est une étape gourmande très appréciée du pays de Meyssenac. Maxence et Ameline y reçoivent leurs hôtes avec une table qui fait honneur au goût local. Mais le caractère ombrageux de Maxence, qui règne seul dans sa cuisine, crée des tensions dans le couple. Les petits Savin et Faustine en souffrent. Un jour, Ameline doit remplacer au pied levé son mari pour préparer un fastueux banquet, et mitonne un plat si délicieux que tout le pays accourt bientôt pour le déguster. Même le président de la République, Raymond Poincaré, se rend incognito à l'auberge pour déguster le fameux soufflé aux cailles truffées ! Une page se tourne : Maxence voit sa suprématie vaciller et le monde changer autour de lui. Ses enfants vont fuguer dans les bois, au village le progrès arrive avec l'installation du tramway, chantier mis en route par un bel ingénieur logeant à l'auberge. Et amoureux d'Ameline...

  • Une jeune orpheline tente de comprendre l'acte fou qui a conduit sa mère au meurtre en 1893, drame qui a marqué au fer rouge son existence et condamne ses amours avec Armand.Orpheline, Mathilde a grandi dans le pensionnat des Soeurs de la Charité au Puy-en-Velay. En 1913, lors d'une promenade, elle croise Armand, l'unique fils de la prospère famille Josserand. C'est le coup de foudre. Mais les parents du jeune homme font tout pour éloigner la jeune fille : Armand est déjà promis. En outre, Mathilde n'est qu'une simple lingère, et surtout elle serait la fille d'une criminelle, Lise Leclerc, condamnée au bagne pour le meurtre de quatre personnes. Mathilde, pour espérer goûter au bonheur, doit faire la lumière sur son passé. Elle se lance dans une quête effrénée pour comprendre l'acte fou commis par sa mère vingt ans auparavant et démêler l'écheveau que fut la vie de Lise Leclerc.
    Entre mystère et vengeance.

empty