L'Entreligne (réédition numérique FeniXX)

  • Mr François Jouve, né d'un père inconnu et d'une mère qui me laissa pour compte, je jure devant Dieu à ceux qui vont lire ce qui suit, qu'une fois reposé ce stylo, ma mère se servira du petit revolver posé là tout à côté de lui sur un mouchoir de batiste blanche fleurant bon la lavande des Alpes pour me tirer une balle dans la tête. Je ne sais pas ce qui m'a poussé à écrire. Je me suis mis à tracer machinalement le mot DÉSERT.

  • Combien je sais maintenant quel douloureux courage il t'a fallu pour t'en aller vers la mort, sans te retourner, sans me regarder pour ne pas me dénoncer du regard, moi muet, perché sur mon arbre, te tuant d'un silence qui inconsciemment acceptait ta mort pour sauver ma vie... Et puis soudain tu avais hurlé... Mais tu étais déjà si éloigné... « Quadriller »... Avais-je bien entendu ? Que me signifiais-tu ? Pendant quarante ans, je me suis raccroché à ce mot stupide, ton héritage, mon bien. « Hier est soudain venu », est le roman de la vie de Sam. Inspecteur de police absorbé par une vie de famille passionnée, il mène une carrière sans grand intérêt jusqu'au jour où resurgit un lointain et douloureux passé. Il devra cette fois l'affronter.

  • Combien je sais maintenant quel douloureux courage il t'a fallu pour t'en aller vers la mort, sans te retourner, sans me regarder pour ne pas me dénoncer du regard, moi muet, perché sur mon arbre, te tuant d'un silence qui inconsciemment acceptait ta mort pour sauver ma vie... Et puis soudain tu avais hurlé... Mais tu étais déjà si éloigné... « Quadriller »... Avais-je bien entendu ? Que me signifiais-tu ? Pendant quarante ans, je me suis raccroché à ce mot stupide, ton héritage, mon bien. « Hier est soudain venu », est le roman de la vie de Sam. Inspecteur de police absorbé par une vie de famille passionnée, il mène une carrière sans grand intérêt jusqu'au jour où resurgit un lointain et douloureux passé. Il devra cette fois l'affronter.

  • Mr François Jouve, né d'un père inconnu et d'une mère qui me laissa pour compte, je jure devant Dieu à ceux qui vont lire ce qui suit, qu'une fois reposé ce stylo, ma mère se servira du petit revolver posé là tout à côté de lui sur un mouchoir de batiste blanche fleurant bon la lavande des Alpes pour me tirer une balle dans la tête. Je ne sais pas ce qui m'a poussé à écrire. Je me suis mis à tracer machinalement le mot DÉSERT.

empty