12-21

  • Retrouvez la nouvelle traduction de La Ferme des Animaux, le classique de George Orwell.
    Rumeurs dans la basse-cour... Le vieux cochon Sage l'Ancien aurait fait, cette nuit, le rêve d'une société plus juste : d'une ferme égalitaire, autonome et solidaire d'où l'Homme - cet accapareur cupide du fruit de leur labeur - serait chassé. Aussitôt, M. Jones et sa famille sont boutés hors du domaine, de vertueux commandements, édictés, l'" animalisme ", décrété... Mais une petite élite de cochons, parmi lesquels l'ambitieux Napoléon, réfléchit déjà à confisquer le pouvoir à son profit, dévoyer l'idéal révolutionnaire et étendre partout son contrôle. Toute ressemblance avec des cochonneries existantes, ou ayant existé, n'étant évidemment que pure coïncidence...

  • 13 à table !

    Collectif

    13 à table ! vous fait revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire...
    Philippe BESSON
    Tonino BENACQUISTA
    Françoise BOURDIN
    Maxime CHATTAM
    François d'EPENOUX
    Jean-Paul DUBOIS
    Éric GIACOMETTI
    Alexandra LAPIERRE
    Agnès MARTIN-LUGAND
    Véronique OVALDÉ
    Romain PUÉRTOLAS
    Jacques RAVENNE
    Olivia RUIZ
    Leïla SLIMANI
    Franck THILLIEZ
    Un livre acheté = 4 repas distribués
    Inédit Illustration de Riad SATTOUF

  • L'impassible Philéas Fogg n'a jamais dépassé le coin de sa rue et de son club londoniens. Mais, à la suite d'un pari, escorté de Jean Passepartout, son sémillant domestique français, il se rue, de trains en paquebots, de railways en railroads, pour boucler le tour du monde avec une allégresse et une audace étourdissantes. Réussit-il son défi ? Le lecteur ne le saura pas avant la dernière ligne...
    Ce voyage féérique est le premier best-seller des temps modernes. Dans sa bibliothèque picarde, Jules Verne, ce lecteur de prospectus, ce fonctionnaire du rêve, prophétisait notre siècle de vitesse et notre village planétaire.
    Édition présentée et commentée par Jean Delabroy, professeur de littérature française à l'université de Lille.
    Lire avec le texte intégral et la préface présentant l'oeuvre et son auteur.
    Comprendre avec Les clés de l'oeuvre : 16 pages pour aller à l'essentiel ; 129 pages pour approfondir.

  • Voici la gargantuesque leçon de savoir-vivre dédiée à tous les affamés par Jim Harrison. Vous voulez connaître la différence entre le Cuit et le Cru ? Vous initier à l'art si particulier de dévorer les livres et les femmes ? Suivre le régime suicide aux dix milles calories, composé de choucroute garnie, de cassoulet, de bollito misto, de chair de crabe et de risotto, arrosé d'un succulent Salice Salentino ? Ou arpenter les quatre coins du globe dans les meilleurs restaurants et les plus fins bistrots ? La recette tient en cinq lettres : excès. Quant au chef ? Un ogre des temps modernes chez qui les levers de coude et autres coups de fourchette ont toujours eu des airs de quête. Celle de l'authenticité et d'une vie pleinement vécue.
    " Face à toutes les noirceurs qui assaillent la littérature, la lecture de Jim Harrison est une jouvence épatante. Un cadeau du ciel. Il ne faut pas s'en priver. "
    André Clavel, L'Express

  • Péninsule nord du Michigan. Terre d'errance de Chien Brun, métis indien. Membre d'un clan détonnant, il va devoir composer entre détresse charnelle et blessures à l'âme...
    Trois républicaines. Bien mariées, bien installées. Mais qui, depuis toujours, en pincent pour un sulfureux don Juan. À tel point qu'elles souhaitent mettre fin à ses jours...
    D'anciens copains de campus aujourd'hui bien rangés volent au secours d'un des leurs dont l'engagement terroriste ne s'est pas élimé...
    Dans ces longues nouvelles, dans l'art desquelles il était passé maître, Jim Harrison exalte autant les paysages américains que l'âme de ses nombreux personnages, à qui il prête des voix conquérantes, désabusées ou gloutonnes, des voix à son image.
    " L'oeuvre de Jim Harrison danse, galope, tangue vers le large, embrasse l'infini d'un continent sans limites. Né sous le signe du coyote, Jim Harrison ne s'apprivoise pas. Par ces temps de sieste prolongée, il nous remet debout et nous offre bien plus qu'une tranche d'exotisme : une cure de sauvagerie. " André Clavel,
    L'Express

  • Retour en terre

    Jim Harrison

    Bordée par les Grands Lacs, la péninsule Nord est un pays aux forêts profondes et au climat rigoureux. Métis chipewa-finnois, Donald y a toujours vécu. Lorsqu'à quarante-cinq ans, il se sait condamné par la maladie, il entreprend de dicter à sa femme son histoire et celle de sa famille, des existences simples et dignes, teintées de spiritualité. Avec son sens incomparable du détail, Jim Harrison poursuit son examen des rapports étroits qu'entretient l'homme avec la Nature. Dans la vie, la mort et au-delà...
    " Un roman déchirant mais fabuleusement charnel, où se mêlent la sensibilité et la mort, les tourments des coeurs et les jouvences de la vie sauvage. Comme si cet office des ténèbres se transformait peu à peu en un hymne à la joie sous les caresses du vent. "
    André Clavel, L'Express

  • Un récit pour éveiller les consciences, par la capitaine du Louise-Michel, le bateau de sauvetage de Banksy
    Alors que des milliers de personnes se noient en Méditerranée, cherchant refuge en Europe, une capitaine décide de prendre la mer avec son équipage. Elle refuse d'accepter que l'Union européenne ait décidé de laisser les gens mourir en toute connaissance de cause.
    Mais quand leurs opérations de sauvetage sont sabotées, elle comprend qu'elle va devoir se battre pour sa liberté, et affronter un pouvoir politique qui est prêt à trahir ses valeurs. Son seul espoir : la rébellion.
    Un texte engagé qui montre une réalité tragique.

  • Retrouvez le nouveau roman de l'auteur de Six ans à t'attendre.Connie, jeune femme au caractère bien trempé, a réalisé son rêve de devenir fleuriste et gère sa boutique d'une main de maître. Mais le jour où elle découvre une ancienne photo d'elle à côté d'un petit garçon, toutes ses certitudes s'effondrent. Qui est cet enfant ? Acculé, son père lui avoue qu'il s'agit de Mat, son petit frère. Victime d'un accident à l'âge de deux ans, il est resté tétraplégique et communique peu avec le monde extérieur. Connie l'a effacé de sa mémoire. Emportée par son désir de connaître son frère et de rattraper le temps perdu, elle oublie alors une question essentielle: pourquoi ses parents ont-ils préféré lui cacher l'existence de Mat pendant si longtemps ? Elle ignore encore ce qu'il en coûte de remuer le passé...

  • La sorcière

    Jules Michelet

    " Beauté crépusculaire et torturée, la Sorcière de Michelet ne ressemble pas au portrait que dressent les études modernes des procès en sorcellerie : une paysanne paniquée, dénoncée par ses voisins, ne comprenant pas le juge qui la questionne. Au fil des pages, la femme qui se dresse avec fierté affirme sa toute-puissance magique, porte sa malédiction comme un sacerdoce, passe de la marginalité à la majesté, à l'instar de Médée, mère infanticide porteuse d'une noire lumière. "
    La stimulante préface et la riche édition inédite qu'en propose ici Delphine Mercuzot éclaire d'un nouveau jour ce texte majeur et permet de mieux comprendre pourquoi " plus d'un l'a trouvée belle, plus d'un vendrait sa part du paradis pour oser approcher... "

  • L'histoire du plus célèbre des parfums : le N°5 de Coco Chanel
    Hiver 1919-1920 :Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d'une tristesse profonde. Jusqu'au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette.
    Bien que Coco ne connaisse rien au métier des grands parfumeurs, elle va se lancer corps et âme dans cette folle aventure afin de rendre un hommage éternel à l'homme perdu. Sa persévérance va lui permettre de repousser ses limites, et l'aider peu à peu à revenir parmi les vivants. Tout en donnant naissance à une des plus grandes et des plus belles créations de la parfumerie, le N°5...

  • Entre Robinson Crusoé et Le Silence des Agneaux.1797. Sur une plage près de la colonie de Sydney, un bateau de pêche prend à son bord trois naufragés hagards et gravement blessés. Ils ont marché sur des centaines de kilomètres dans un pays dont les coutumes et le peuple leur sont totalement inconnus. En chemin, ils ont perdu quatorze membres de l'équipage. Et surtout, leur récit de la catastrophe diverge...
    C'est au lieutenant Joshua Grayling que revient la tâche d'enquêter sur leur histoire. Il finit par comprendre que ces quatorze morts ont été orchestrées par un seul et même esprit calculateur et tandis que le périple des marins se révèle dans toute son horreur, il s'interroge : et si l'impitoyable tueur représentait une menace pour sa propre famille ?

  • "J'ai lu votre texte ou plutôt je l'ai traversé de part en part, comme on traverse un pays étranger, sans jamais s'y sentir en exil." Christian Bobin
    Franck, chauffeur de taxi, est triste parce que son chat est mort, que sa vie est monotone et qu'il est seul. Un jour, il reçoit un appel de Louise, qui souhaite se rendre à Enghien. Quand il arrive, une vieille dame l'attend, avec une petite valise à ses côtés, devant la porte de sa maison qu'elle a décidé de laisser grande ouverte : " comme ça, tout le monde pourra venir se servir... " Elle n'a pas l'intention de revenir mais souhaite retrouver enfin le grand amour de sa vie.
    Franck et Louise vont alors se lancer dans une aventure pleine de surprises et devenir l'un pour l'autre des souffleurs de nuages. Car il n'y a pas d'âge pour poursuivre ses rêves et
    les rencontres inattendues peuvent parfois ramener un peu de soleil dans la vie...

  • Un noeud de vipères dans une corbeille à ouvrage.Echaudée par l'interrogatoire mené par la vieille et acariâtre Miranda Hume, Miss Burke refuse le poste de dame de compagnie qu'elle lui propose. Par chance, elle entre chez la voisine des Hume, Emma Greatheart, qui y vit avec son amie d'école, Hester. Mais Hester ne veut rester sans travail qui puisse lui permettre de subvenir à ses besoins chez Emma : elle prend donc la place vacante chez les Hume. À partir de là, se joue une pièce dramatique digne d'une tragédie grecque, avec des révélations scandaleuses et des coeurs brisés à chaque porte qu'on ouvre.
    Entre dialogues piquants et cruels, ce roman est l'illustration de l'idée qu'Ivy Compton-Burnett se faisait de la société victorienne.
    " Dans des décors à la Agatha Christie, la romancière Ivy Compton-Burnett cisèle une oeuvre hilarante et d'une cruauté froide. " Christophe Mercier, Le Figaro
    Traduit de l'anglais par Claude Clergé et Eveline Perloff

  • Un drame familial sous le vernis de l'amabilité et de la respectabilité.Dans ce roman, on retrouve le monde victorien orgueilleux, conventionnel, dépeint avec maîtrise dont Ivy Compton-Burnett s'est fait le peintre cruel.
    L'ombre de l'inceste plane sur toute l'intrigue, bâtie autour de quatre couples de frères et soeurs, charmants, raffinés, amis des trois " enfants du château " dans lequel vit Sophia, la mère abusive, et son falot époux, Christian.
    Le secret honteux de la naissance de celui-ci va nous captiver tout au long de ce livre rythmé par des conversations en demi-teintes dont la perfidie n'a d'égale que la sournoiserie.
    Voici l'un des chefs-d'oeuvre de la vieille dame anglaise aux lèvres pincées qui, telle une entomologiste, a observé de son fauteuil la lente extinction des énergies victoriennes.

  • Trois femmes, trois vies, une promesse !Paris 1940 : Dans la Ville lumière, sous l'occupation allemande, Christian, le fils d'un banquier est amoureux de Judith, une jeune étudiante juive. Le jeune couple envisage de fuir, mais soudain Judith disparaît sans laisser aucune trace...
    Montréal, 1982 : peu avant sa mort, Lica Grunberg confesse à sa fille, Jacobina, qu'elle a une demi-soeur issue d'une relation précédente. Dans les tumultes de la guerre, Lica a cependant perdu tout contact avec sa fille aînée, un abandon qu'il a regretté toute sa vie. Sa dernière volonté : que Jacobina retrouve sa demi-soeur et récrée ce lien que son père a brisé à jamais.
    Washington DC, 2006 : Béatrice, la quarantaine, en poste à la banque mondiale, cherche de plus en plus un sens à sa vie. Quand elle rencontre une vieille dame, grâce à une association qui vient en aide aux personnes démunies, elle n'imagine pas combien sa vie va changer. Car elle va être confrontée à une demande particulière : aider à tenir une promesse...

  • Quand son fils lui a annoncé qu'il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n'était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les " papys " qu'on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l'ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n'était pas prêt à faire la connaissance de " l'autre " grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c'est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas... Les deux nouveaux grands-pères n'ont aucun point commun, si ce n'est ce petit-fils qui vient de naître. Et pourtant leur rencontre, tout comme l'irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d'un récit sensible et hilarant, ces " petits riens " qui changent tout.

  • Il est des âmes plus succulentes que d'autres à corrompre. Pour le Diable s'entend. Ainsi ce fameux Frère Ambrosio - le plus rigoriste, le plus saint homme de Madrid et son confesseur le plus en vue.
    Quand la jeune et naïve Antonia, nouvelle en ville, lève les yeux vers la chaire, se doute-t-elle quelles tentations traversent le prêcheur, quels tourments de chair et d'esprit, quels vices rampants déjà le rongent ? Sévices souterrains, nonnes sadiques, messes noires, viols, incestes, parricides, enlèvements et labyrinthes... bientôt tout Madrid s'enfonce dans le péché. Un sommet du roman gothique.

  • Fils caché de l'union secrète entre Edith Wharton et Woody Allen, le prince de la comédie de moeurs nous revient enfin en collector !
    À trente-cinq ans, Clyde a l'impression d'être au point mort. À l'âge où d'autres sont à leur apogée, il a bien du mal à affronter les petites galères quotidiennes : entre le souvenir obsédant de son ex-petit ami, un job déprimant, un colocataire immature et une soeur un peu dépassée depuis son divorce, il a pris le parti de promener sur le monde un regard désabusé et incisif. Avec un humour décapant et plein de tendresse, Stephen McCauley nous raconte les tribulations de cette joyeuse bande d'inadaptés, aussi loufoque qu'attachante.
    " Remarquable chroniqueur de moeurs, Stephen McCauley a l'art de sublimer le quotidien le plus prosaïque et de rendre universelles les errances de ses héros. "
    Alexie Lorca,
    Lire

  • Elle a quitté Paris sans billet retour. La Seine et la pluie lui rappelaient trop son mari et ses filles. Là-bas, en Birmanie où ils ont été si heureux jadis, peut-être trouvera-t-elle la force de continuer sans eux. Ni Marco, ni Gabriela, ni Serena : personne ne l'attendra, cette fois, à l'aéroport de Rangoun. C'est tous ses repères, de femme sans homme, de mère sans enfant, d'Occidentale en Asie, que Jeanne va devoir réapprendre... En plongeant à corps perdu dans les mystères birmans, y trouvera-t-elle la paix du passé, le goût de l'avenir ?
    " Un premier très beau roman où l'Asie et sa culture fleurent bon à chaque page, à chaque mot. "
    Charthémiss " Un beau livre d'apprentissage sur le deuil qui puise ses réponses dans la spiritualité bouddhique. "
    Marie Olivieri - Pleine VieEn sélection pour le Prix Hors Concours

  • Afin de soutirer un maximum d'argent aux familles richissimes, quoique bien différentes, avec lesquelles leurs mères viennent de s'allier, Gilbert Selwyn, un jeune romancier homosexuel, et une petite teigne sans scrupule nommée Moira Finch tentent de mettre sur pied un étrange mariage blanc. De vernissages en " parties " en tous genres, les couples se font et se défont à la vitesse du son. L'art de la lettre anonyme connaît ses plus grands jours, et les bonnes vieilles mitraillettes de la mafia tirent sur tout ce qui bouge...
    "Joe Keenan, parolier renommé à Broadway, a retenu de la comédie musicale le sens du racket, le goût des répliques au curare, l'alacrité du quiproquo. Cosa nostra et Earl Grey, cette fantaisie pour pique-assiettes, jalonnée d'hommages à P.G. Wodehouse et de massacres au minestrone, ressuscite cet art de librettiste déchaîné qui endiablait autrefois les scénarios de Billy Wilder. "
    Marc Lambron, Le Point


  • Un humour incisif, une vision du monde au bord du cynisme, et des personnages Bigger than life... Attention, avec Joe Keenan : lecture salutaire et fou rire solitaire assurés.

    Avec panache, Elsa Champion organise son come-back dans un domaine où elle est pourtant d'une nullité crasse : la chanson. Les ennuis commencent lorsque Philip Cavanaugh est engagé comme parolier... Jubilatoires et trépidantes, Joe Keenan signe les mésaventures de bobos antihéros, dans l'aberrante et cruelle jet-set made in Manhattan... Champagne !
    Un humour incisif, une vision du monde au bord du cynisme, et des personnages Bigger than life. Attention : fou rire solitaire assurés.
    Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
    par
    François Dupuigrenet-Desroussilles

empty