• Avant de s'engager dans l'armée iranienne pour combattre l'ennemi irakien, Amir Yamini était un playboy, qui passait le plus clair de son temps à séduire les femmes et exaspérer sa très pieuse famille. Cinq ans plus tard, sa mère et sa soeur le retrouvent, amputé de son bras gauche, dans un hôpital psychiatrique pour soldats traumatisés. Quasi amnésique, Amir est hanté par la vision d'une mystérieuse femme sans visage, au front orné d'un croissant de lune.
    De retour à Téhéran, le fils prodigue est tour à tour salué comme un martyr de la Révolution islamique et confiné dans sa chambre comme un fou dangereux. Avec la complicité de sa soeur, il s'évade en escaladant le mur de leur jardin et repart sur le champ de bataille à la recherche de celle qu'il surnomme " Front de lune ", accompagné dans ce périple au fil de la mémoire par deux scribes perchés sur ses épaules - l'ange de la vertu et l'ange du péché - qui consignent depuis toujours son histoire.
    Avec cette épopée amoureuse, guerrière et poétique d'une inventivité exubérante, porteuse d'un regard subtil sur la société iranienne contemporaine et empreinte d'une sensualité tout droit héritée de la grande tradition des contes persans, le grand romancier iranien Shahriar Mandanipour signe une oeuvre forte, envoûtante et pleine d'humanité.

  • In his first novel to appear in English, one of Iran’s most acclaimed writers shows what it’s like to live and love there today. In a country where mere proximity between a man and a woman may be the prologue to deadly sin, where illicit passion is punished by imprisonment, or even death, telling that most redemptive of human narratives becomes the greatest literary challenge. If conducting a love affair in modern Iran is not a simple undertaking, then telling the story of that love may be even more difficult.
    Shahriar Mandanipour evokes a pair of young lovers who find each other--despite surreal persecution and repressive parents--through coded messages and internet chat rooms; and triumphantly their story entwines with an account of their creator’s struggle. Inventive, darkly comic and profoundly touching, Censoring an Iranian Love Story celebrates both the unquenchable power of the written word and a love that is doomed, glorious, and utterly real.

empty