• Salan

    Pierre Pellissier

    La première biographie du général Salan, militaire le plus décoré de France, à la fois dernière grande figure de la France coloniale et chef de l'OAS.
    Homme secret et controversé, le général Salan est à bien des égards un mystère. Son action, pourtant, illustre de façon éclatante l'histoire militaire de la France au xxe siècle, des tranchées de la Première Guerre mondiale à la bataille d'Alger. Aspirant en 1918, le conflit de 1940-1945 le trouve partout où un officier peut combattre. Vient ensuite le temps des incertitudes coloniales : en Indochine, il frôlera les sommets de la hiérarchie, sans jamais réunir sous son nom l'autorité civile et militaire. Salan ne séduit pas le pouvoir politique, qui lui refuse renforts et moyens. Il renâcle mais reste discipliné. La question algérienne change tout : il entre pratiquement en rébellion contre les derniers gouvernements de la IVe République, pour rejoindre ceux qui appellent au retour de Charles de Gaulle. Les évolutions de celui-ci, sa démarche incertaine, troublent et exaspèrent Salan. Il choisit alors l'exil avant d'aller compléter le " quarteron " de généraux révoltés puis de prendre la tête de l'OAS, ce qui le conduira dans les prisons de la République. Pierre Pellissier, en racontant ce parcours unique, livre les clés de lecture d'un homme passé de l'obéissance à la dissidence et, grâce à des archives inédites, lève le voile sur la personnalité d'un soldat admiré puis honni par la République.
    " [Une] étude précise, bien menée, intéressante. "
    Le Figaro littéraireAncien journaliste au Figaro, biographe reconnu, Pierre Pellissier a retracé la vie de plusieurs personnages controversés, dont Jacques Massu, Robert Brasillach ou de Lattre. Il est également l'auteurde Diên Biên Phu (Tempus, 2014)
    et de La Bataille d'Alger (Tempus, 2002).

  • Empêtré dans le conflit qui l'oppose au Viêt-minh de Hô Chi Minh depuis 1947, l'état-major français décide au printemps 1954 que la plaine de Diên Biên Phu sera le lieu de l'ultime bataille. Les troupes du général de Castries, parachutistes et infanterie, vont livrer des combats d'une très rare violence : 5 000 Français sont tués et 10 000 autres faits prisonniers. Grâce aux témoignages d'anciens combattants et à un travail minutieux en archives, Pierre Pellissier raconte les terribles affrontements qui ont amené le Vietnam à son indépendance et la France à son plus grand désastre militaire en Orient.

  • La biographie de référence de l'un des derniers maréchaux de l'histoire de France, haute figure militaire et personnalité politique aiguë.Issu d'une famille de la vieille noblesse flamande installée en Vendée, la dernière joie de Jean de Lattre de Tassigny fut d'apprendre, à la veille de sa mort le 11 janvier 1952, qu'il était élevé, et lui seul, à la dignité de maréchal de France. Maréchal, le " roi Jean ", comme on l'appelait par admiration mêlée parfois d'agacement, l'était de toute origine. Saint-Cyrien de la promotion précédant celle de Charles de Gaulle, De Lattre est de tous les combats de la première moitié du XXe siècle. Du Maroc de Lyautey au 6 février 1934, de Vichy à la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945 puis à la guerre d'Indochine, il se signale par son courage, son dynamisme et son génie de la mise en scène. Mais ce grand soldat à la gloire éclatante est aussi une personnalité tourmentée, mystérieuse et déconcertante, à qui les aventures et les drames n'ont pas manqué. Une biographie, sans complaisance ni parti pris, puisée aux sources les plus sûres.

  • Il était une fois un roi dont le Pays Bleu était en conflit permanent avec le Pays Rouge voisin. Après de multiples et vaines tentatives pour résoudre le différend qui oppose les deux pays, il confie à son fils Om la mission de rétablir la pai

  • Homme secret et controversé, à la fois dernière grande figure de la France coloniale et chef de l'OAS, la personnalité du général Salan est à bien des égards un mystère. Son action, pourtant, est connue. Elle illustre l'histoire militaire de la France au

  • 24 juin 1859, à 5h du matin les premiers échanges de tirs se font entendrent dans les collines lombardes. Les 330 000 soldats des deux empires se lancent dans la plus grande bataille de la campagne d´Italie. Après les victoires de Turbigo et Magenta, les Français et leurs alliés piémontais entendent finir cette guerre et imposer à l´Autriche l´indépendance du Piémont, premier pas vers l´unité de la péninsule italienne. A la fin de la journée, 40 000 hommes sont tombés. La violence est telle que la société civile réagit : c´est à la suite de cet affrontement que naît la Croix Rouge. Mais les Français tiennent la colline de Solférino. Maître du terrain, Napoléon III peut maintenant négocier la paix et savourer sa victoire.

    Ce moment d´histoire nous est ici conté heure par heure, du point de vue des Etats-majors comme de celui du simple soldat. En plongeant au coeur de la mêlée, Pierre Pellissier nous donne à voir l´horreur d´une guerre moderne en gestation, mais aussi les moments de courage, d´abnégation et de solidarité de ces légionnaires et tirailleurs écrasés sous l´acier.

  • Après le succès de $$Tous nuls$$, Pierre Pellissier récidive et dresse un portrait sans complaisance de notre société et de ses travers : l'inégalité triomphante, un tissu social en loques, des privilèges arrogants.

  • La vie du fondateur de La Presse, premier journal à grand tirage du début du XIXe siècle. Girardin fut aussi député; il prépara notamment la loi sur la presse sous laquelle nous vivons encore.

  • Prosper Mérimée

    Pierre Pellissier

    "Je n'aime de l'histoire que les anecdotes ", déclarait Prosper Mérimée (1803-1870). À découvrir la vie de cet autre enfant du siècle, il semble pourtant malaisé de séparer la première des secondes. La myriade d'aventures du père de Carmen, qui inspira le célèbre opéra du même nom, le lie intimement à tous les personnages et événements marquants de son temps. Tour à tour écrivain de génie, inspecteur général pour la protection des monuments historiques, prisonnier à la Conciergerie, académicien français, séducteur sans pareil, sénateur à 50 ans, et confident avisé des grand(e)s du siècle, Prosper Mérimée offre au lecteur une place de choix pour contempler ce fascinant XIXe siècle. Ainsi, lire Mérimée, c'est voyager au côté des auteurs les plus marquants de la littérature du siècle, Stendhal, George Sand et Victor Hugo pour ne citer qu'eux. Suivre Mérimée, c'est être engagé au plus près de l'intimité du second Empire. Fréquenter Mérimée, c'est tout connaître de Paris, de ses salons et de ses intrigues. Voyager avec Mérimée, c'est partir pour la province et les monuments qu'il a la charge de sauver de la décrépitude. Vezelay, Saintes ou encore Orange en seront à jamais changés. Partir avec Mérimée, c'est visiter l'Europe, qui subit la secousse des guerres et des révolutions. L'année 1870 sonnera le glas des destins parallèles de l'empire et de cet homme admirable. La guerre ferme une fois pour toutes la parenthèse impériale. Mérimée décède peu après dans l'indifférence quasi générale. L'auteur de La Vénus de l'Ille et de Colomba mérite pourtant un autre sort que celui que lui réserveront la modernité et l'oubli qui lui est associé.

  • Qui donc est Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur, né en 1927 à Grasse, de parents corses et qui a fait si tardivement de la politique son métier ? Pour le savoir, il faut oublier les stéréotypes, creuser les légendes et respirer une certaine odeur de soufre. Il faut explorer une vie aux allures de roman, une carrière professionnelle originale et un militantisme qui se confond avec l'histoire du demi-siècle. Le chemin a été long pour ce gaulliste de la première heure devenu aujourd'hui un responsable politique influent. Un dur parcours, qui lui a laissé le temps de nouer des amitiés indestructibles, et de se faire d'irréductibles ennemis. A travers les uns et les autres, au terme d'une enquête longue et précise, l'auteur dessine enfin le vrai portrait de l'homme le plus controversé de France.

  • Pendant longtemps, évoquer la personnalité de Pétain revenait à s'engager dans un camp, celui de la louange ou celui du mépris. Ce manichéisme a conduit les Français à oublier que Philippe Pétain n'a pas surgi par hasard, en 1940, dans l'histoire contemporaine. Cet homme, qui avait presque atteint l'âge de la retraite en août 1914, qui avait fêté ses 80 ans en 1936, avait derrière lui une longue carrière. Elle lui avait fait connaître les hommes, la guerre, la politique, les honneurs. C'est l'ensemble de la vie de cet homme que Pierre Pellissier retrace ici, tant l'adolescent, l'officier, le chef de gouvernement sont indissociables pour qui veut comprendre les pensées et les actes de Philippe Pétain. Une vie qui ne se résume pas à deux lieux essentiels : Verdun et Vichy. Ni condamnation ni réhabilitation, car l'auteur avait neuf ans à la Libération, ce livre est d'abord un effort de compréhension et d'explication d'un homme né sous le Second Empire et mort sous la IVe République.

  • Qui est Raymond Barre ? Un homme politique ? Sa fonction l'y contraint, mais il assure que la politique n'est pas son métier. Un homme public ? De plus en plus, mais sans que jamais les électeurs lui aient confié aucun mandat. L'homme d'un plan ? Assurément, mais cet économiste réputé n'entend pas se cantonner dans le terrain ardu des chiffres. Raymond Barre laisse les Français perplexes. Pourtant, leur sort, pour beaucoup, est aujourd'hui entre ses mains.

  • A partir d'archives privées d'amis de Brasillach, cette biographie dresse un portrait original de l'écrivain.

  • La vie militaire des saint-cyriens de la génération Indochine-Algérie.

  • Le récit de cette tragédie, restée méconnue, que des milliers de soldats de l'Empereur ont vécue sur un îlot désert des Baléares, déportés par les Anglo-Espagnols, n'est pas un épisode parmi d'autres des campagnes napoléoniennes. Les héros de cette aventure témoignent à leur façon de la rage de survivre qui anime les hommes, avec cet étrange mélange d'espérance, de cruauté, d'humour et de désespoir. Leur odyssée montre aussi que l'univers concentrationnaire a précédé les régimes totalitaires du XXe siècle, et qu'il leur survit.

empty