Les Éditions JCL

  • Novembre 1869, Messimy, France

    En revenant de sa forge, Firmin Métailler découvre avec horreur le cadavre de son épouse Amélie, affaissé devant son métier à tisser. Pour quelle raison a-t-on assassiné une humble veloutière qui ne quittait jamais ni sa maison ni son village? Sa fille Aiglantine fait prévenir le maréchal des logis-chef, Émilien Gontard, de la brigade de Vaugneray, un coteau voisin. Plusieurs faits attisent immédiatement sa curiosité: que s'est-il passé trois décennies auparavant pour qu'Amélie soit revenue dans son village, moins d'un an après avoir été embauchée comme femme de chambre à Lyon? Et pourquoi, après avoir épousé Firmin, s'est-elle réfugiée dans un parfait silence que personne n'a jamais réussi à percer? Et quels événements ont contraint sa fille Aiglantine à fuir ce même village douze ans plus tôt pour en revenir après trois ans? Depuis, ne se consacrant qu'au tissage de velours de soie uni, Aiglantine fait de sa solitude une carapace protectrice, bannissant de sa mémoire de douloureux souvenirs.

    Un jour, en vidant une malle qui appartenait à sa mère, la jeune femme trouve une lettre témoignant d'une liaison entretenue avec un homme de bonne famille. Cette surprenante révélation d'outre-tombe a-t-elle à voir avec sa mort? De son côté, Émilien Gontard réunit de peine et de misères de maigres indices. Mais il persévère... Époux lui-même d'une veloutière, il se jure d'arrêter le coupable. Enfin, quelques pistes le guideront dans le monde des artisans du tissu, auprès d'une riche famille de soyeux.

    Puis, au cours d'une visite chez ses anciens patrons, Aiglantine fait une découverte qui la replonge dans son passé. Ébranlée, elle ne peut taire ces événements qui ont brisé sa vie et se confie au maréchal des logis-chef. Quand ce dernier apprend qu'un autre membre de la famille vient d'être victime d'un crime, il ne doute plus que certains secrets profondément enfouis sont à l'origine du meurtre de la tisserande.

    Solidement planté dans la pittoresque région des monts du Lyonnais, le roman Le Secret d'Aiglantine est un véritable polar historique qui fait revivre l'art disparu du tissage du velours de soie dans les campagnes. Il nous fait évoluer sans peine dans un univers ténébreux où les interrogations s'entremêlent comme les fils d'un tissu savamment ouvragé.

  • Camps, dans le Var, en France, 1873. Dans le village niché au pied de la barre rocheuse de Saint-Sébastien, l'activité du feutre tient la première place. Francis Gastellan, propriétaire des deux plus grandes entreprises de la région, l'une de fabrication du textile, l'autre de mise en forme et de décoration de chapeaux, règne sur la vie de ses ouvriers.

    La belle et charmante Naïs, couturière et fille du contremaître Joseph Caspado, est convoitée à la fois par Francis et par Césaire, les fils du grand patron. Mais seul l'un d'eux obtient ses faveurs. La jalousie puis la haine animent le coeur de l'héritier du patrimoine familial. L'aîné et le benjamin entâment une guerre sourde qui pourrait engendrer des répercussions lourdes de conséquences...

    Obligée de se soumettre à l'autorité de son père, Naïs se battra pourtant contre vents et marées pour vivre son amour dans les bras de celui qu'elle aime depuis toujours. Les jeunes amoureux réussiront-ils à se libérer de la puissante emprise des conventions et à unir leur destinée ?

  • À la suite d'une relation qu'elle regrettera amèrement, Nadine Dumaine annonce à Géraud Breteuil être enceinte. Sans détour, il lui donne l'argent nécessaire pour mettre un terme à la grossesse, refusant du coup de la revoir. Contre la volonté de son amant d'un instant, la jeune femme, abandonnée à son sort, donne naissance à un être chétif et s'empresse de le confier à l'orphelinat des Chèvrefeuilles.

    Neuf ans plus tard, Géraud apprend de façon impromptue qu'il est le père de Bertrand, le bambin dont il ignorait même l'existence. La culpabilité le ronge et, n'arrivant pas à avoir d'enfant avec son épouse, il fait tout en son pouvoir pour accueillir son fils chez lui.
    Or, l'homme de la maison ne révèle pas la vérité sur le lien filial l'unissant au garçon.

    Bertrand développe une douce complicité avec sa nouvelle mère, mais une tension latente nuit toujours à leur quiétude. Les sombres secrets du passé feront-ils basculer le monde du petit ? Le bonheur auquel il avait finalement cru n'aura-t-il été qu'un rêve éphémère ?

  • Saint-Andéol-le-Château, France, 1817. Bien qu'il avait réussi à se camoufler, Honoré Angéolas est pendu lors d'un soulèvement de rebelles fidèles à Bonaparte. Qui l'a trahi ? Cinquante ans plus tard, son petit-fils Philidor sombre dans le désespoir : une terrible maladie qui ravage les vignobles français s'est attaquée à sa culture. Pourra-t-il sauver les vignes d'Honoré, l'héritage de son grand-père, celles auxquelles il tient plus que tout ? Néanmoins, les tourments de Philidor s'atténuent grâce aux yeux vert émeraude de la belle Appoline. Aux lendemains d'une altercation entre le jeune vigneron et Antoine Grillet, ce proche parent par alliance qui souhaite la destruction de toute sa plantation, deux corps éventrés sont découverts sur le plateau de pendaison. L'enquêteur Gontard est appelé à investiguer. Pour quel motif ces anciens insurgés, qui avaient échappé à la corde, ont-ils été assassinés ? Des souvenirs de trahison remontent à la surface... et tous les soupçons se portent sur Philidor, à tort ou à raison.

  • Été 1872. Aiglantine a trouvé le bonheur auprès de Mathieu Vallon et de sa fillette Iris, mais elle garde toujours un terrible secret. Lors de chacune de ses visites à La Grande Maison, ses rencontres avec Aurélien, son fils qu'ont adopté Louise et Julien de la Roche-Drieux, ravivent une blessure camouflée dans son coeur.

    Au fil des ans, une grande amitié se tisse entre les deux femmes, jusqu'à ce que la santé de Louise décline rapidement. Celle dont les jours sont comptés souhaite ardemment briser le pacte du silence entourant la naissance d'Aurélien. Aiglantine s'y oppose pour éviter une confrontation fâcheuse... mais pour combien de temps encore ?

    Au même moment, plusieurs dangers guettent la famille de Julien... Alors que le retour d'un neveu place Mathieu Vallon en danger de mort, Pierre Drevon, celui qui a violé Aiglantine, revient à Lyon. L'adjudant Gontard et son adjoint Blavet devront sans doute intervenir pour que justice soit faite. Adrien, par conséquent, se retrouve à la croisée des chemins. Quelle voie choisira-t-il ?

  • Malgré les manifestations d'amour qui l'entourent, Bertrand accepte difficilement la mort de sa grand-mère, Clara Nadin. Un premier prix remporté à Paris et la rencontre d'un chef d'orchestre admirateur de la célèbre violoncelliste confirment en lui son désir : être digne du talent de Clara la Divine.

    Alors qu'il n'a que la musique en tête, Sarah, une jeune et ardente artiste peintre, lui fait découvrir l'ivresse de la passion. Ébloui par sa chevelure flamboyante, fou de bonheur et prêt à l'épouser, Bertrand se heurte pourtant au repli de la belle rousse, rappelée chez elle en Angleterre. Mais il ne s'avoue pas vaincu pour autant...

    Déterminé à conquérir l'élue de son coeur, le jeune homme traverse la Manche et accoste sur les rives de l'île britannique. Avec la sensation
    de se dédoubler, Bertrand sent un message monter du sable où il a enfoncé ses pieds. Il comprend que Clara est là et veille toujours sur lui. Cette présence réconfortante lui insufflera-t-elle la force nécessaire pour faire face au lourd secret de Sarah ?

    Nicole Provence a publié plusieurs romans à succès dans toute la francophonie. On lui doit notamment Le Secret d'Aiglantine, La corde
    du pendu, Une promesse si fragile et L'impossible aveu. Elle nous offre ici un nouveau chapitre à cette touchante saga familiale.

  • Marqué par ses premières années difficiles à l'orphelinat des Chèvrefeuilles, Bertrand se sent enfin à sa place dans sa nouvelle
    famille. À l'aube de l'adolescence, passionné par la musique et en admiration devant la talentueuse Clara Nadin, il s'applique plus que jamais à jouer du violoncelle dans l'espoir d'égaler la virtuose.

    Le jour où le jeune homme a le privilège de rencontrer son idole, une complicité se développe aussitôt entre eux, si bien que la concertiste le prend sous son aile pour lui enseigner son art. Atteinte d'un cancer incurable et troublée par la découverte du secret la liant à son élève, Clara profitera à fond de chaque instant à ses côtés.

    Alors qu'il croyait les troublantes questions de ses origines reléguées aux oubliettes, Bertrand se voit à nouveau rattrapé par le destin. Pourra-t-il renouer avec le passé et faire la paix avec celle qu'il estime tant ?


    Nicole Provence a publié plusieurs romans à succès dans toute la francophonie. On lui doit notamment Le Secret d'Aiglantine, La corde du pendu, Une promesse si fragile et L'impossible aveu. Avec la plume élégante qu'on lui connaît, elle nous offre ici le deuxième volet d'une saga familiale sensible et déchirante.

empty