Éditions Rivages

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Trois récits, parmi lesquels Beatrice Palmato, un fragment érotique inédit retrouvé en 2001. A sa lumière, les deux nouvelles qui complètent ce recueil, L'ermite et la sauvageonne et Le prétexte, révèlent une nuance rare, comme si depuis toujours l'écriture de Wharton avait langui d'évoluer dans l'éclat aveuglant des enchantements charnels.

  • La plénitude de la vie de Edith Wharton Traduit de l´anglais et préfacé par Maxime Rovere Editions Rivages« Mais j´ai parfois pensé que la nature d´une femme est comme une grande maison pleine de pièces : il y a le hall, dans lequel tout le monde passe en tous sens ; le salon, où l´on reçoit les visites officielles ; la salle à manger, où les membres de la famille vont et viennent à leur guise ; mais au-delà, bien au-delà, il y a d´autres pièces, dont on ne pousse peut-être jamais les portes, dont personne ne connaît le chemin, dont on ne sait où elles mènent, et dans la pièce la plus retirée, dans le saint des saints, l´âme se tient assise, seule, guettant le pas de quelqu´un qui ne vient jamais. »Les trois premières nouvelles d´Edith Wharton - La vue de Mme Manstey, La plénitude de la vie et La lampe de Psyché - marquent l´entrée en littérature de l´une des plus grandes auteures américaines du XXe siècle.

empty