• Le métier de psychomotricien est une profession de santé réglementée, reconnue par un diplôme d'État depuis 1974. Dans cet ouvrage très complet, Catherine Potel la présente sous ses diverses formes, ses différents moyens d'action, sa diversité d'application et d'adaptation selon le contexte dans lequel elle s'exerce, ses évolutions aussi. Avec une grande clarté, elle expose les bases d'une psychomotricité en mouvement, devenue un partenaire important dans l'arsenal des réponses thérapeutiques et préventives.

    La multiplicité des approches, la diversité des pratiques dans un champ clinique actuellement très élargi - éducation, rééducation, prévention, thérapies et psychothérapies - ainsi que les interventions aux différents âges de la vie (du nourrisson prématuré aux personnes âgées), font de la psychomotricité une discipline en plein essor. L'auteure montre comment le corps - vu dans ses différentes déclinaisons - y est considéré comme  un « corps psychique » en relation, pivot central sans lequel, la construction identitaire du sujet ne peut se faire. Elle présente les concepts fondamentaux - le tonus, le corps dans l'espace et le temps, les fonctionnalités du corps, la construction d'une enveloppe et d'un intérieur - qui sont les bases du travail des psychomotriciens. Dans cette nouvelle édition, elle fait un bilan des avancées de ces dix dernières années, notamment dans le champ complexe des troubles du comportement, de l'anorexie mentale, du travail auprès des adolescents, enfin dans tous ces secteurs de médecines somatiques et sociales où la problématique du corps est centrale.

  • Dans un récit vivant et actuel, l'équipe d'un hôpital de jour témoigne du quotidien, de l'intime, de la rencontre et de l'échange d'une clinique engagée. En suivant la temporalité d'une journée ordinaire, s'y expose une pratique qui allie éducation, pédagogie et thérapeutique, non pas « contre » une pathologie, mais avec l'enfant en souffrance psychique et sa famille.

    Tous les acteurs - éducateurs, infirmière, institutrices, assistante sociale, secrétaire, pédiatre, psychologues, pédopsychiatres, directeurs, psychanalystes, psychomotriciens et cuisinière - racontent leur idée du soin qui s'inscrit dans une expérience collective et plurielle de quarante ans, fière de ses résultats thérapeutiques au long cours.

    Cet essai de transmission vise à rendre de l'espoir aux enfants, aux familles et aux professionnels à partir des valeurs humanistes orientées par la psychanalyse et la psychothérapie institutionnelle d'aujourd'hui, loin d'une psychiatrie dogmatique et culpabilisante qui, associée à une baisse constante des dotations budgétaires, remet en cause tout l'édifice institutionnel du soin psychique destiné aux enfants.

  • La prise en charge des bébés évolue, ainsi que celle des parents. De nouveaux dispositifs de soins sont mis en place. Comment envisager leur pertinence ? Comment affiner le diagnostic du soin ? Quelles méthodes utiliser ? Comment aider les parents à aller consulter ?

    Pendant de nombreuses années l'idée même de souffrance des bébés n'était pas envisageable. De nos jours des soins psychiques sont très spécialement mis en place pour eux. Comment caractériser alors la spécificité de cette prise en charge ? Est-elle vraiment différente de celle d'un enfant plus grand ? Doit-on apprendre de nouvelles techniques pour les soigner ?

    Cet ouvrage, issu du travail du groupe Waimh-France fait le point sur ces avancées, suscite des confrontations entre praticiens et chercheurs et explicite les problèmes que posent les soins parents-bébé.

  • Ancien chef de clinique, responsable de l'unité de biopsychopathologie de l'enfant de l'hôpital Sainte-Anne à Paris et psychanalyste, Jean Bergès, à travers son parcours original, n'a cessé de questionner la place du corps dans la clinique. Dans la tradition francophone qui, avec Piaget, Wallon, Ajuriaguerra, Lézine, s'est intéressée au développement de l'enfant, ses travaux apportent un éclairage utile aussi bien à la neurologie et à la pédopsychiatrie qu'à la psychomotricité, l'orthophonie, la pédagogie et la psychanalyse. Ils s'inscrivent dans le débat actuel ouvert par les neurosciences.

    Cette nouvelle édition enrichie de quelques textes constitue une véritable somme théorique et clinique pour penser le corps de l'enfant, ses symptômes, dans son environnement familial et social, et dans ses articulations entre l'organique, le signifiant et le désir. Au fil des textes, sont finement interrogés l'érotisation de l'activité motrice et ses éventuels débordements, déjà chez le nouveau-né, ou dans l'hyperkinésie et la dyspraxie ; le corps engagé dans la parole et pris dans les lois du langage ; la difficile question des apprentissages comme le « forçage corporel » de la lecture, de l'écriture et du jeu de la lettre dans les embarras du savoir sexuel vis-à-vis de la connaissance ; en somme, ce que Jean Bergès appelle la « compétence du corps à soutenir du signifiant ».

  • Peut-on soigner par la danse ? Peut-on donner à la danse une place dans l'arsenal thérapeutique ? A-t-elle la capacité de mobiliser la sphère psychique de l'individu qui « entre dans la danse » ? Quel corps la danse met-elle en mouvement ? Comment s'élabore-t-il et comment, par son intermédiaire, le sujet se construit-il du même coup, et avec lui l'espace, le temps et les nuances de la présence qui fondent la relation et les interactions ? Si, nous dit l'auteur, la danse n'est pas thérapeutique en elle-même - pas plus que l'art ou la parole -, elle peut le devenir grâce au dispositif dans lequel elle s'inscrit. Ainsi à partir d'une longue pratique de la danse-thérapie, Benoît Lesage pose, dans cet ouvrage, les fondements théoriques de cette discipline et livre des outils qui permettent de les incarner. A la croisée de l'art, de la création, de la psychomotricité, de la thérapie à médiation corporelle et de la pratique groupale, le parcours interdisciplinaire qu'il propose s'ouvre à la clinique, abordée ici en relation avec diverses populations : personnes psychotiques polyhandicapées, présentant des troubles du comportement et de la communication, autistes, anorexiques, porteuses de handicap sensorimoteur... Au-delà des enjeux cliniques et thérapeutiques évoqués ici, la danse-thérapie hérite de la danse la faculté essentielle et fondatrice de convier les hommes à partager le rythme, les images, le plaisir sensoriel et parfois sensuel, en puisant aux mémoires individuelles et communautaires. Cet ancrage immémorial dans les mythes et dans l'enfance en fait une source dynamique qui peut remettre en marche le sujet... pas à pas

  • L'approfondissement de l'étude du monde interne des personnes autistes est désormais une priorité scientifique du fait des enjeux thérapeutiques qui en dépendent. En nous intéressant à comment les personnes autistes voient le monde qui les environne plutôt qu'au pourquoi il en est ainsi, nous sommes amenés à dépasser les clivages entre les parents, les psychanalystes et les autres professionnels qui prennent soin des personnes autistes.

    Pouvoir comprendre et partager quelque chose de leur vision cognitive, émotionnelle, fantasmatique ou artistique permet de les aider à accéder à l'intersubjectivité et à la subjectivation. En effet, en sentant que leur monde interne et le nôtre peuvent différer sans que cela soit une catastrophe, que c'est justement parce qu'ils sont différents qu'ils peuvent interagir sans risque de fusion, d'engloutissement ou de collage,  s'ouvrent pour les personnes autistes une théorie de l'esprit et la possibilité d'identifications projectives normales.

    C'est le pari d'un possible partage que relève ce livre en se proposant d'articuler des paroles de parents et d'adultes autistes avec les avancées des neuroscientifiques et des psychanalystes.

    Ouvrage publié avec la CIPPA.

  • Le métier de psychomotricien est une profession de santé réglementée, reconnue par un diplôme d'état depuis 1974. Dans cet ouvrage très complet, Catherine Potel s'est attachée à la définir sous ses diverses formes, ses différents moyens d'action, sa diversité d'application et d'adaptation selon le contexte dans lequel elle s'exerce (du nourrisson prématuré aux personnes âgées, en passant par les secteurs médicaux les plus divers), ses évolutions aussi. L'auteur expose avec une grande clarté les bases d'une psychomotricité en mouvement, devenue un partenaire important dans l'arsenal des réponses thérapeutiques et préventives.

    Catherine POTEL est psychomotricienne et thérapeute en relaxation analytique (méthode Sapir). Elle est membre de l'AREFFS. Elle travaille actuellement au CMPP de l'OSE à Paris et en privé, à Sceaux. Elle est fondatrice et responsable de l'association Vivre l'eau. Elle enseigne à l'Institut supérieur de rééducation psychomotrice et à l'Institut de formation en psychomotricité Pitié-Salpétrière, université Pierre et Marie Curie. Elle a reçu le prix Sapir 2003.

    Dans cet ouvrage, elle a sollicité quelques confrères pour traiter certains aspects : ils sont tous engagés en tant que directeurs et enseignants dans des instituts de formation en psychomotricité (Bordeaux, Toulouse, Paris, Lille).

    Mise en vente le 16 septembre 2010

  • Suivis thérapeutiques individuels ou de groupe, à tous les âges de la vie (des bébés aux adultes), soutiens aux équipes (analyse des pratiques, analyse institutionnelle, supervisions) et aux familles : les approches psychanalytiques tiennent compte du contexte environnemental, éducatif, pédagogique et familial des personnes souffrant de troubles du spectre autistique mais aussi de leurs intérêts et de leurs difficultés à lier expériences et émotions, à comprendre la réalité qui les entoure.

    Cet ouvrage éclaire les processus d'investigation psychique que propose la psychanalyse pour comprendre, soutenir et aider les personnes autistes mais aussi leur entourage et les professionnels souffrant d'être confrontés à des pathologies sévères. Il accorde une attention particulière aux recherches scientifiques, aux approches intégrées et aux projets individualisés, adaptés à la diversité des difficultés autistiques de chaque personne, enfant, adolescent ou adulte.

  •  « L'expérience des MAS, vieille de quarante ans, nous offre aujourd'hui suffisamment de recul pour en mesurer quelques effets. Si la reconnaissance des personnes les plus gravement handicapées a fait d'incontestables progrès dans l'acceptation de leur existence et de leur présence dans notre société, elle reste toutefois fragile, y compris dans le champ sanitaire et médico-social.

    Le livre de Françoise Vergne et Gérard Medici vient à point nommé. Il sera d'un grand intérêt pour les professionnels engagés dans cette aventure toujours renouvelée d'être au plus près des personnes aujourd'hui accueillies dans ces établissements.

    S'appuyant sur leurs longues expériences professionnelles dans une MAS, elle psychologue, lui psychomotricien, viennent témoigner d'un possible travail de soins auprès de ces personnes qui questionnent en permanence le sens de leur accompagnement.

    À l'aide de nombreuses vignettes cliniques, ils montrent que leur souffrance psychique n'est pas une fatalité, qu'un acharnement thérapeutique, dans le sens de ne pas lâcher cette position pour ne pas les lâcher dans leurs invivables détresses corporelles et mentales, est tenable. » Philippe Chavaroche

  • De la naissance à la fin de l'adolescence, les comportements moteurs des enfants se transforment profondément. Cette troisième édition du tome 2, remaniée en profondeur, présente les notions qui permettent de comprendre et d'expliquer les raisons de l'évolution des comportements. L'ouvrage décrit également les différentes étapes de cette évolution et explique les facteurs qui peuvent l'affecter.

  • Le Taï chi chuan par son approche globale, corporelle et mentale, du geste et du mouvement contribue à la prévention des pathologies du vieillissement. La dimension corporelle du vieillissement est largement sous-estimée en France alors qu'en Chine, la population s'adonne depuis longtemps à l'exercice du Taï chi chuan dans les parcs et les jardins. Le contenu de ce livre découle de ce décalage entre les cultures. L'attention aux mouvements corporels est l'axe principal de ce livre qui développe les bienfaits du Taï chi chuan sur la santé mentale et physique des personnes âgées et propose des situations pratiques adaptées.

  • Psychomotricienne, l'auteur met à profit sa double expérience - avec des bébés et leurs parents et avec des enfants et adultes psychotiques - et sa pratique de formation et d'enseignante (Formation de psychomotricité université Pitié Salpétrière et ISRP ) pour dégager les points essentiels qui font de l'activité aquatique une médiation corporelle bonne pour la symbolisation, ouvrant sur une capacité à jouer en utilisant le corps comme "médiateur et enjeu relationnel entre deux psychés, et entre la psyché et le monde" (Piera Aulagnier). Mieux qu'une synthèse théorique, cet ouvrage témoigne d'un cheminement personnel et professionnel où ce qui est privilégié dans le contact avec l'eau n'est ni la pédagogie ni l'adaptation, mais l'appropriation subjective du corps. Catherine Potel est psychomotricienne, thérapeute en ambulatoire (CMPP et clientèle privée).

  •  

    Préface de Bernard Golse

    Devenir un sujet « humanisé » est l'enjeu profond de tout travail psychothérapique. Qui plus est quand celui-ci utilise la médiation du corps, dans l'objectif d'éprouver  son corps, de l'habiter, de se sentir vivant à l'intérieur de sa maison-corps.

    A travers sa clinique du bébé, de l'enfant et de l'adolescent, Catherine Potel interroge le travail du thérapeute qui écoute le corps de l'autre avec son corps, son regard, ses perceptions. Pour cela, elle développe la notion de contre-transfert corporel. Elle conceptualise ainsi le cheminement interne du thérapeute, qui se trouve souvent confronté au bruit et à la fureur, au chaos ou à l'opacité d'une motricité détournée de ses fonctions d'expression et de symbolisation, alors que la construction du sujet dans sa globalité est parasitée, perturbée, empêchée.

    Grâce à Jomo, Elise, Rose et les autres, elle montre à quel point l'écoute contre-transférentielle du corps des patients est un préalable à l'aide qu'on peut leur apporter pour la reprise de leur développement et leurs processus de subjectivation.

    Ce travail de mise en pensée du primitif permet au patient de trouver ou retrouver sa capacité de transformation des sensations en émotions, en sentiments, en pensées, en langage. Le propre de l'humain.

    Mise en vente le 28 mai 2015.

  •  

    Cet ouvrage développe une réflexion sur les potentialités régressives des dispositifs de groupe. Leur capacité à réactiver différentes phases constitutives de la vie psychique induisent des expériences subjectives primitives, traversées par des éprouvés corporels. Cette possibilité de réveiller des traces mnésiques inconscientes, avec son cortège de manifestations sensori-motrices, vient ouvrir la question du travail de symbolisation, dans ces conditions spécifiques. 

    Comment cette présence du corps et son expression gestuelle, en lien avec les autres du groupe,  préfigurent et font advenir le langage ? Quelles modalités de transformations contient le groupe pour accueillir des patients aux troubles identitaires, aux symptômes archaïques, que ce soit de nature structurelle ou processuelle ? Comment cet espace de travail psychique groupal, avec ses mouvements incessants, entre « je suis toi » (ou comme toi) et « je ne suis pas toi » (ou pas comme toi), favorise pour chacun une appropriation subjective ?

    Les auteurs s'appuient sur leur expérience clinique et les évolutions de la théorie psychanalytique mises à jour dans le champ des pathologies les plus archaïques pour apporter leur contribution à la recherche actuelle sur les modèles du soin psychique.

    Ouvrage publié sous l'égide du CIRPPA, Auxerre.

    Mise en vente le 18 juin 2015.

  • Voici le livre qui va aider ceux, nombreux, qui rencontrent des difficultés ou des troubles liés au désir sexuel, à l'excitation, à l'éjaculation, au manque de plaisir, à des douleurs lors des rapports sexuels, à l'identité sexuelle, à l'orientation sexuelle, à une souffrance par rapport à son choix sexuel en cas d'hétérosexualité, d'homosexualité, d'asexualité, à la sexualité du couple, à des mutilations génitales, des abus sexuels...
    Quel sexologue ? Quel symptôme sexuel ? Quelle relation ?
    Une évaluation approfondie, individuelle et/ou de couple est effectuée afin de comprendre la nature de la problématique pour connaître les ressources et les acquis sur lesquels s'appuyer pour trouver des solutions. Quel est le fonctionnement, le développement sexuel, les aspects relationnels ? Quels traitements ? La sexualité n'étant pas seulement innée. Il est donc toujours possible d'apprendre et s'informer à tout âge.
    Cet ouvrage met à la disposition des lecteurs divers outils thérapeutiques en fonction de la problématique rencontrée. Les différentes approches utilisées sont comportementales, médicamenteuses, corporelles, le travail sur l'imaginaire, la psychomotricité, le travail relationnel et de couple, l'hypnose médicale, l'art-thérapie relationnelle.

  • Cet ouvrage montre comment lénergie, encore aujourdhui abondante et peu onéreuse, contrôle le développement mondial.
    Ce livre est écrit par trois auteurs de différentes origines : deux professionnels du secteur de lénergie avec leur expertise industrielle et un professionnel universitaire avec son expérience denseignant et ayant déjà de nombreux livres à son actif. Il ne sagit donc pas dun plaidoyer pro domo ni dun pamphlet alarmiste mais dun tour dhorizon sur un sujet dont les implications sont importantes.
    La vision légèrement décalée présentée ici, des étapes importantes qui ont conduit à notre civilisation actuelle, donne quelques clés pour mieux comprendre comment le développement rapide et la demande croissante en énergie de grands pays comme la Chine, lInde ou le Brésil auront un impact profond sur notre façon de vivre et encore plus sur celle de nos petits-enfants.
    Ce sujet nous concernant tous, les auteurs ont résolument souhaité le rendre accessible au plus grand nombre par une présentation simple, étayée dexemples, danecdotes et dévénements dont chacun a entendu parler, sans pour autant prendre le temps ni de les analyser, ni de mesurer leurs conséquences.

  • Cet ouvrage s'emploie à montrer pourquoi une théorie psychosomatique relationnelle est possible en psycho-motricité. Celle-ci doit cependant s'ouvrir pour inclure la pathologie organique s'inscrivant dans le corps réel et relevant de la psychomotricité relationnelle. Si la psychomotricité se singularise par l'intérêt qu'elle porte à la constitution des fonctions, sa démarche ne signifie pas qu'elle doit exclure de son champ des troubles instrumentaux dus à l'inhibition d'une fonction déjà constituée. Car souvent la symptomatologie est mixte, complexe, rétive aux réductions. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'existe réellement aucune coupure, aucune solution de continuité entre la psycho-motricité et certaines psychothérapies spécialisées avec de jeunes enfants présentant, à la lisière du psychique et du somatique, des perturbations massives des repères spatio-temporels. L'unité d'une conception conduit ainsi à concevoir ce qui peut unifier des pratiques différentes.

  • Le neurone et le système nerveux, l'intégration sensorielle, le système cutané, la vision, l'audition, la proprioception, la perception, l'appareil musculaire, l'activité neuromusculaire, le contrôle des actes moteurs et la coordination visuo-manuelle.

  • Cet ouvrage s'adresse aux personnes âgées et aux intervenants de la santé. Sa présentation conviviale le destine aussi aux lecteurs désireux de mieux connaître les modifications qui surviennent tout au long de l'avancée en âge. En favorisant une meilleure compréhension des besoins fondamentaux de l'être, la psychomotricité apporte une réponse particulière au vieillissement.
    Au fil des chapitres, l'auteur explore les sujets suivants :
    o les processus physiologiques du vieillissement sur les plans physique, cognitif, social et affectif ;
    o les problèmes psychomoteurs les plus fréquents au cours du vieillissement normal ;
    o les dysfonctionnements psychomoteurs particuliers que l'on retrouve dans certaines pathologies, comme dans la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer ;
    o des moyens, des stratégies pour aider l'intervenant.
    Le dernier chapitre propose un choix d'exercices pratiques illustrés par des dessins explicatifs. Il comprend deux rubriques :
    o des exercices psychomoteurs qui sont basés sur des mouvements doux et fluides ;
    o des exercices de stimulation des processus cognitifs axés sur les habiletés visuospatiales, la mémoire, l'attention et la résolution de problèmes, le tout exposé dans un contexte ludique.

  • Les sourds, au XVIIIe siècle, menaient une vie semblable à celle des entendants-parlants de leur condition : petits métiers, à Paris, soins aux animaux et travaux des champs, en province. La langue des signes qu'ils utilisaient ne semblait pas un obstacle insurmontable. Les érudits et les savants des Lumières, voulant sortir les " muets " des " ténèbres " et les faire bénéficier des bienfaits de la civilisation, favorisèrent l'institution des sourds.

  • Cet ouvrage présente une multitude d'activités psychomotrices pouvant être utilisées en éducation, en rééducation ou en thérapie auprès d'enfants et d'adolescents. Les diverses activités ludiques, sportives et expressives peuvent favoriser le développement physique, intellectuel et social de l'enfant.

  • Synthèse des travaux relatifs aux composantes fondamentales de la motricité, cet ouvrage, tout en sollicitant la réflexion, apporte réponse aux questions que se pose l´enseignant au cours de son intervention pédagogique. Il fournit aussi à l´éducateur qui veut composer un programme d´éducation psychomotrice adapté à un ou plusieurs enfants les moyens d´évaluer le développement psychomoteur de chacun.

  • Motricité humaine comprend trois tomes aux contenus autonomes mais complémentaires : Neurophysiologie perceptivomotrice, Développement moteur, Actions motrices et apprentissages scolaires. Elle offre au lecteur une intégration des connaissances diverses issues de recherches conduites chez l'humain, de sa naissance à son âge adulte, afin d'adapter l'intervention des professionnels aux caractéristiques des personnes auxquelles ils s'adressent. Ce dernier tome traite de l´éducation par l´action motrice, de l´apprentissage de l´écriture, de la lecture, des mathématiques et des sciences.

  • Dans un langage clair et concis, l'auteure présente les concepts clés de la perception sensorielle et redéfinit les mécanismes de base dans la construction des images visuelles.

empty