• Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un "gros déglingo", dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixelisé de feu son épouse. Mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy, et un monde anciennement rural et ouvrier. De cette maison il faut bien faire quelque chose, à la mort de ce père Janus. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille, la narratrice, qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Et puis, un jour, comme venue du passé et parlant d'outre-tombe, une lettre arrive qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.

    1 autre édition :

  • «Je vois des arbres là où Gustave et Madeleine voyaient des tilleuls, des aulnes, des acacias. J'écris sur des gens qui étaient capables de nommer les choses, les fleurs et les bêtes, alors que j'ai besoin d'une application sur mon téléphone qui identifie les oiseaux par leur chant, les plantes par leurs feuilles. Ce qui me fascine, chez ces deux-là: leur manière lente et savante d'éprouver l'épaisseur des jours.»

    Gustave et Madeleine ont toujours vécu sous le même toit. Elle tient la maison, se passionne pour la conquête spatiale, lui s'acharne à décrire les choses qui changent. Deux vieilles chouettes hyper attachantes qui se shootent au thé et savent habiter leur vie.

    Ce roman aux accents biographiques s'inspire de la vie du poète Gustave Roud (1897-1976) et de sa soeur Madeleine.

    Né en 1988, Bruno Pellegrino vit et travaille à Lausanne. Lauréat du Prix du jeune écrivain (L'Idiot du village, Buchet-Chastel, 2011), il a publié de nombreux textes dans des revues et ouvrages collectifs. Son premier livre, Atlas nègre (Paris, T!nd, 2015), figure parmi la sélection du Prix du Roman des Romands. Bruno Pellegrino est également actif au sein du collectif AJAR, auteur de Vivre près des tilleuls (Paris, Flammarion, 2016). Là-bas, août est un mois d'automne est son premier roman.

  • « On hérite une fortune. Ou une entreprise. Ou une maison. Ou une maladie. Ou une ethnie avec sa charge historique et mentale. C'est ce qu'illustrent les habitants qui pendant un siècle se succèdent et se côtoient dans la villa Séléné, hantée par son premier propriétaire, le pendu. Ce sont, pour n'en citer que quelques-uns, Félix Méry-Chandeau, bibliophile et joueur de roulette russe ; Constance Azaïs, belle dévote torturée par le doute ; Claire Pons qui peint ses visions ; le sordide couple Vandelieu ; l'inspecteur Mausoléo et Andrée, sa femme qui selon le mot d'Oscar Wilde, tue ce qu'elle aime ; ce sont les émigrés juifs réfugiés dans les caves du sous-sol ; le fossoyeur Jérôme Labille et l'évocatrice des morts ; Hugo, le déserteur allemand et sa compagne Antoinette cachés dans les combles ; Mauricette la Martiniquaise ; les soeurs féministes et leur duel d'araignées ; Joseph, le pharmacien exhibitionniste ; l'égyptologue James Marshall Wilton ; Cédric le sidéen et son seul ami, le rat Astérix... Cent ans et deux guerres. Cent ans et quelques destinées dans la vie d'une maison. »
    G.W.

  • Le livre du Niksen

    Olga Mecking

    • First
    • 27 Août 2020

    Le stress et le burn out sont les maux de notre siècle... L'antidote ? Le niksen, concept néerlandais qui a fait ses preuves : les habitants des Pays-Bas comptent parmi les plus heureux du monde.
    Mais comment faire pour " ne rien faire ", en toute conscience et sans culpabiliser, alors que notre besoin de travailler et d'être actif peut entraîner plus de stress, une diminution du bien-être mental et, paradoxalement, une baisse de productivité ?
    Il est scientifiquement prouvé que, même quand nous sommes inactifs, notre cerveau traite toujours des informations. Pratiquer l'oisiveté, pour le laisser " travailler ", a de nombreux bénéfices émotionnels et physiques.
    Dans ce livre plein d'esprit, Olga Mecking propose des conseils pour adopter le niksen au travail, à la maison et dans les loisirs. Elle y partage le résultat de ses échanges nourris avec des experts internationaux et nous révèle comment l'oisiveté peut nous rendre plus heureux, plus productifs et plus créatifs.

  • La saison des feux

    Celeste Ng


    Quand le voile des apparences ne peut être déchiré, il faut parfois y mettre le feu.

    À Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland, tout est soigneusement planifié pour le bonheur des résidents. Rien ne dépasse, rien ne déborde, à l'image de l'existence parfaitement réglée d'Elena Richardson, femme au foyer exemplaire.
    Lorsque Mia Warren, une mère célibataire et bohème, vient s'installer dans cette bulle idyllique avec sa fille Pearl, les relations avec la famille Richardson sont d'abord chaleureuses. Mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l'entente qui règne entre les voisins. Et la tension monte dangereusement à Shaker Heights.
    Après Tout ce qu'on ne s'est jamais dit (Sonatine Éditions, 2016), Celeste Ng confirme avec ce deuxième roman son talent exceptionnel. Rarement le feu qui couve sous la surface policée des riches banlieues américaines aura été montré avec tant d'acuité. Cette comédie de moeurs, qui n'est pas sans rappeler l'univers de Laura Kasischke, se lit comme un thriller. Avec cette galerie de portraits de femmes plus poignants les uns que les autres, c'est aussi l'occasion pour l'auteur d'un constat d'une justesse étonnante sur les rapports sociaux et familiaux aujourd'hui.

    1 autre édition :

  • Le passé

    Tessa Hadley

    "Trois soeurs et un frère se retrouvent dans la maison de leurs grands-parents, à Kington, en Angleterre, pour quelques longues semaines d'été. L'endroit est plein des souvenirs de leur enfance et de leur passé mais ils envisagent de le vendre. Sous une surface idyllique, les tensions se font peu à peu sentir : les invités sont perçus comme des intrus, les enfants découvrent un secret effrayant les emportant dans un jeu dangereux, la passion surgit là où on ne l'attendait pas, perturbant l'équilibre familial. Un certain mode de vie - bourgeois, cultivé, ritualisé, anglican - touche à son inévitable fin.
    ""Tessa Hadley possède une subtilité psychologique rappelant celle d'Henry James et une touche ironique digne de Jane Austen."" The Guardian"

  • Dans le Paris d'aujourd'hui, Raphaëlle et Antoine s'aiment, se séparent, se retrouvent... pour mieux se séparer et s'engouffrer dans l'âge adulte. En quête de sens, ils ont du mal à trouver leurs repères.
    Un premier roman d'une grâce absolue. Une écriture éblouissante et sensorielle. La force d'un roman générationnel.
    Ils se sont connus à l'université et aiment se retrouver.
    Le temps est aux discussions intenses et à la fête. Jusqu'au jour où, insidieusement, ils arrivent à ce moment de transition, de bascule entre les études et le monde du travail. De rupture aussi.
    Après la fête saisit cet instant, celui de la fin de l'insouciance, quand les amis s'éloignent et que les premières amours se tarissent. Même celles de Raphaëlle et Antoine.
    Tous deux habitent le quartier de Château-Rouge, à Paris. Elle est issue de la petite bourgeoisie, lui vient de la cité. Elle trouve rapidement du travail quand le chemin se fait pour lui plus épineux...Et la réalité se rappelle soudain à eux. Comment faire alors pour que la vie, toujours, reste une fête ?
    D'une écriture poétique, Lola Nicolle prend le pouls d'une époque, d'un âge aussi et livre un texte fort, générationnel. La grâce de l'amitié n'est jamais loin, celle des livres non plus.
    " Tout était devenu lumineux, fluide. Les nuits semblaient claires et débordaient de sons
    merveilleusement électroniques. Nous allions en club. Nous écoutions de vieilles chansons, celles de Niagara, celles des Rita Mitsouko - lorsque tu entendais Marcia Baila tu te précipitais vers moi : C'est une chanson tellement triste, personne n'écoute jamais les paroles, mais ça parle d'une fille qui a un cancer. Tu le savais ? Et tu me prenais la main pour que nous dansions
    ensemble, comme pour conjurer le sort et éloigner le malheur de la maladie qui rôdait trop souvent autour de ta maison. La scène se répétait à chaque soirée. À mesure que le taux d'alcoolémie augmentait, la playlist se révélait de plus en plus nostalgique. Marcia Baila arrivait toujours au moment de rupture, où, titubant, tu pouvais abandonner ces minuscules émotions dans le puits d'une nuit qui paraissait ne pas trouver sa fin. "

  • Un ouvrage complet pour comprendre le fonctionnement de votre enfant et adopter des apprentissages apaisés à la maison.
    Psychologue spécialisée en neuropsychologie, Nadège Buono est maman d'enfants à l'école primaire. Bien qu'ils n'aient pas de troubles " dys ", la mise au travail en rentrant de l'école n'est pas toujours facile. Face à ce constat, l'auteure a souhaité réfléchir à ce qu'il est possible de mettre en place pour en finir avec " la galère des devoirs ", bien connue des parents. Loin d'être des recettes miracles, car il faut toujours adapter en fonction de son enfant, ces conseils font davantage appel à votre créativité.
    Cet ouvrage va ainsi vous permettre de :
    comprendre le fonctionnement du cerveau ;
    /> de dépister les signes qui doivent alerter des problèmes dys ;
    de rappeler les grands principes d'une éducation positive et comment créer un climat favorable aux échanges apaisés (sommeil, temps d'écran, renforcement de la confiance en soi, routines...), indipensables pour des échanges et des apprentissages sereins ;
    de donner réponses et des applications concrètes à mettre en place au quotidien, pour que les apprentissages deviennent un terrain d'échanges parent/enfant, de jeux et non pas le terreau de tensions et de lutte.


  • Autonomie, confiance en soi, créativité, concentration... Toutes les clés pour développer les potentiels de votre enfant !

    Autonomie, confiance en soi, concentration, créativité... Voici quelques-uns des nombreux potentiels que la pédagogie Montessori permet de développer chez l'enfant. Souhaitant rendre accessible au plus grand nombre cette pédagogie, les auteurs proposent 200 activités pour les enfants de 0 à 12 ans s'articulant autour de :
    o l'éveil à la nature (faire germer une graine, observer les abeilles, etc.) ;
    o l'éveil à la culture et au monde (s'initier à l'archéologie, créer un dessin animé, etc.) ;
    o l'éveil du corps et des cinq sens (sentir en aveugle, tester la gravité, etc.) ;
    o l'éveil à la vie pratique (découvrir les aimants, casser une noix, etc.).
    Une mine d'or pour les parents qui souhaitent mettre en oeuvre facilement cette pédagogie au quotidien afin de développer l'épanouissement et les savoirs de leur(s) enfant(s) ! Céline Santini est passionnée par les pédagogies alternatives et les questions autour de l'éveil de l'enfant. Elle partage ses expériences sur son blog jourapresjour.fr consacré au développement personnel et aux méthodes de bien-être. Vendula Kachel est fondatrice d'une école Montessori avec la participation de l'association Montessori Tours. Elle promeut une éducation bienveillante et respectueuse au sein du Centre de Formation Montessori et sur son blog montessori37- nido.blogspot.fr

  • Absaroka, dans le Wyoming, est le comté le moins peuplé de l'État le moins peuplé d'Amérique. Y découvrir le corps d'une jeune Asiatique étranglée est plus que déconcertant. Le coupable paraît tout désigné quand on trouve, à proximité, un colosse indien frappé de mutisme en possession du sac à main de la jeune femme. Mais le shérif Walt Longmire n'est pas du genre à boucler son enquête à la va-vite. D'autant que le sac de la victime contient une vieille photo de Walt prise quarante ans plus tôt, et qui le renvoie à ses souvenirs de la guerre du Vietnam.Enfants de poussière entremêle passé et présent au gré de deux enquêtes dont les échos inattendus nous entraînent à un rythme haletant des boîtes de nuit de Saïgon aux villes fantômes du Wyoming.

  • L'accompagnement pour développer la pédagogie Montessori à la maison avec son enfant de 1 an à 3 ans.
    La méthode développée par Simone Davies est globale et concerne toute la vie de famille. Petit à petit elle nous pousse à revoir nos certitudes un peu datées et nous fait revoir notre manière de penser la petite enfance, mais aussi l'image que nous avons de la pédagogie Montessori.
    Non, faire du Montessori à la maison n'est pas seulement préparer une caisse de jolis objets... ce n'est pas un "life style", c'est un véritable changement dans sa manière d'être.
    1 Changeons notre manière de voir les tout-petits
    2 Une introduction à Montessori
    3 Les activités Montessori pour les tout-petits
    4 Aménager l'espace chez soi, comment utiliser chaque pièce
    5 Elever un enfant qui se sent respecté
    6 Nourrir la coopération et les responsabilités
    7 Comment prendre soin de soi pour se rendre disponible en tant que parent
    Des témoignages de parents qui expérimentent la méthode chez eux
    Se préparer soi et son enfant à la suite (l'entrée à l'école)

  • Il n'est pas courant de considérer sa résidence d'abord et avant tout comme une marchandise intrinsèquement liée à l'économie capitaliste. Pourtant, ce chez-soi dont on a tant rêvé, et auquel on a finalement accès, a été construit puis mis en vente ou en location par des entreprises capitalistes, sur un marché qui s'adresse à des consommateurs dont le pouvoir d'achat provient lui-même d'un autre marché, celui du travail. Et, comme l'a démontré la crise de 2008, le marché de l'immobilier peut subir des bouleversements considérables, affectant de manière drastique l'économie et la société dans son ensemble.

    Dans cet ouvrage, Louis Gaudreau entreprend d'illustrer le caractère évolutif de la relation entre capitalisme et logement, en retraçant l'histoire de ses trois principaux protagonistes : le promoteur, la banque et le rentier. Car même si le marché de l'habitation fait depuis longtemps partie intégrante du capitalisme, il n'est plus le même qu'au xixe siècle ou qu'il y a trente ans. Il s'appuie désormais sur des logiques financiarisées qui en modifient le fonctionnement. Cette tendance impose de nouvelles conditions au développement du logement et à ses usages, qui révèlent à leur tour la façon dont se pose aujourd'hui la question du droit au logement.

  • De nos jours, dans le Sud-Ouest. Malgré leurs caractères dissemblables, les jumelles Anne et Rose ont grandi en harmonie dans un foyer uni. Autant Anne est douce et rêveuse, autant Rose est audacieuse et vive. Elles ont vingt ans et sont étudiantes quand leurs parents meurent dans un accident de la route. Livrées à elles-mêmes, l'une et l'autre partent chacune de son côté mener sa vie. Rose se lance dans une quête effrénée de liberté et de plaisir tandis qu'Anne rencontre un compagnon et fonde une famille. En dépit des silences et des doutes, le lien entre les deux soeurs reste intact. Quand Anne comprend que Rose s'enfonce dans l'enfer de la drogue, elle entreprend de tout faire pour la sauver. Jusqu'à ce qu'elle découvre la raison de la dérive de Rose : un terrible secret, trop bien gardé... Auteur surdouée aux multiples facettes, traduite jusqu'en Russie, Marie-Bernadette Dupuy nous offre une nouvelle saga, haletante, pleine de péripéties et d'émotions, qui est aussi une extraordinaire leçon de vie et de courage.

    1 autre édition :

  • Louez en toute sérénité !

    La location peut vite devenir un parcours du combattant. En tant que locataire, il faut trouver un bien qui correspond à ses attentes et à son budget. En tant que propriétaire, il faut trouver une personne de confiance, et s'assurer que son logement est aux normes et qu'il est digne d'être habité. Mais que vous soyez le locataire ou le propriétaire, pas de panique, les Nuls vous guident à toutes les étapes !
    Découvrez :

    Comment mettre un logement sur le marché de la location
    Les obligations du propriétaire et du bailleur
    Comment régler les litiges en cours de bail
    Dix interlocuteurs pour vous aider
    Le meublé et les locations atypiques

  • Conçu pour une utilisation scolaire ou personnelle, ce manuel permet d'enrichir son vocabulaire de manière ciblée et efficace.
    Il comporte près de 7 000 mots, classés et répertoriés en 26 thèmes de la vie quotidienne : travail, consommation, santé, famille, maison, arts, transports, mais aussi commentaire d'articles de journaux.
    Cette nouvelle édition, mise à jour avec de nouvelles expressions, est complétée d'un chapitre sur l'anglais de la vie sociale.

    Illustration de couverture : d'après © Getty Images / © Éditions J'ai lu

  • Le château de Fontainebleau est méconnu au regard de ses splendeurs et de ses richesses. Au coeur d'une immense forêt, magnifique terrain de chasse, il a été résidence royale ou impériale un demi-siècle avant le Louvre et cinq siècles avant Versailles. Chaque époque, presque chaque règne, y a laissé son empreinte. Le château a été une des grandes scènes où se sont joués tantôt le drame et tantôt la comédie du pouvoir.

    C'est ici que François Ier accueille Charles Quint, que Louis XIII est baptisé, que Louis XIV révoque l'édit de Nantes, et que Louis XV épouse Marie Leszczynska. «Voilà la vraie demeure des rois, la maison des siècles», s'exclame Napoléon Ier, qui tente d'y rétablir la vie de cour, avec ses divertissements fastueux, chasses à courre, bals, concerts, en compagnie de Joséphine, d'abord, de Marie-Louise ensuite. C'est là que, vaincu, l'Empereur signe le 6 avril 1814 son abdication et qu'il fait ses adieux à sa garde. On doit à Louis-Philippe la salle des Colonnes et la galerie des Assiettes, et à Napoléon III un nouveau théâtre ; l'impératrice Eugénie y installe un Musée chinois. Résidence présidentielle, le château n'en finit pas d'être l'objet de toutes les convoitises.

    Amoureux du château dont il est le président, Jean- François Hebert, avec la complicité de l'historien Thierry Sarmant, nous offre à travers les dates clés de Fontainebleau mille ans d'histoire de France.

  • ÉCONOMIQUES ET SAINS : 13 MEUBLES À FABRIQUER AVEC DES PALETTES

    Table à dîner, étagères, petit bureau, transat... grâce aux explications de Nathalie Boisseau, créez des meubles en palettes au design simple et naturel. Le bois de palette est un matériau sans traitement chimique, écologique, économique, solide et sain : une matière première idéale pour réaliser soi-même son mobilier.

    Si vous êtes un bricoleur débutant, la première partie de l'ouvrage vous permettra de vous familiariser avec les palettes et les outils à utiliser. Si vous êtes plus expérimenté, choisissez votre futur meuble, suivez le pas à pas en images, puis appliquez la finition qui vous plaît... Il ne vous reste plus qu'à (faire) admirer votre travail !


    DES SCHÉMAS DÉTAILLÉS DE TOUTES LES ÉTAPES POUR VOUS GUIDER

    DES ENCADRÉS AVEC LES CONSEILS LISTÉS ET APPROUVÉS DE L'AUTEURE

    DES RECETTES MAISON POUR RÉALISER DES FINITIONS NATURELLES ET NON POLLUANTES


    Préface de Frédéric Tabary


  • Se loger et investir dans la pierre en toute sérénité !

    Sur l'immobilier, tout le monde a son mot à dire ! Pourtant, la question est loin d'être simple : achat, construction, location, entretien, investissement, fiscalité... Ce livre apprend à franchir les obstacles qui jalonnent le parcours d'un acheteur, d'un vendeur, d'un bailleur ou d'un locataire. Augmentée de plusieurs chapitres, la cinquième édition de cet ouvrage est totalement à jour : impôt sur la fortune immobilière (IFI), loi logement de 2018 (loi ELAN), nouvelle législation entourant les locations touristiques (type Airbnb)... L'immobilier n'aura bientôt plus
    de secrets pour vous !
    Découvrez comment :
    o Se loger au meilleur prix
    o Se repérer dans le labyrinthe des dispositifs fiscaux
    /> o Établir un contrat de location sans faille
    o Faire construire dans les règles de l'art
    o Renégocier un taux de crédit
    o Faire des économies d'énergie

  • PEUT-ON CONSTRUIRE SOI-MÊME SA MAISON ?

    Sylvia Dorance l'a fait alors que ce n'est pas son métier. Bien d'autres l'ont fait avant elle et, à l'appui du savoir-faire qu'elle a acquis, nombreux sont les autoconstructeurs qui pourront maintenant bénéficier de ses conseils, méthodiquement exposés dans ce guide.

    Depuis le choix du terrain et le permis de construire jusqu'à l'isolation par l'extérieur et la pose des enduits, ce manuel contient - étape par étape et dans l'ordre chronologique la description détaillée d'un projet complet, avec des variantes. Les explications portent naturellement sur les techniques mais aussi sur l'organisation du chantier ; par exemple, chacun des 30 chapitres commence par l'énumération des opérations et la liste du matériel.

    Plusieurs corps de métier contribuent habituellement à la construction d'une maison, c'est pourquoi - spécialistes du gros oeuvre comme du second oeuvre - les professionnels du bâtiment ont tous été consultés afin de garantir la qualité des informations techniques. Par ailleurs, des pistes complémentaires pourront conduire à différentes options.

  • Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
    Mark Twain

    De mémoire d'homme, on a toujours bâti : là où les habitations étaient encore fragiles et que les chemins se sont effacés, d'innombrables vestiges témoignent encore de la longue histoire de la construction. De grands édifices collectifs - palais, temples, églises... nous viennent d'un passé parfois très lointain. Avec l'époque moderne, ce sont des ouvrages généralement fonctionnels qui ont jalonné le paysage et continuent chaque jour de le transformer : usines, systèmes de transport, grands immeubles toujours plus spectaculaires...
    Encore méconnue, cette histoire nous est racontée ici par des professionnels qui en ont été acteurs et témoins. Dans ces pages très illustrées, ils nous montrent que les bâtisseurs ont toujours manifesté, en France, un génie particulier : on sait par exemple que c'est en France que le système ogival a vu le jour, permettant d'élever des cathédrales. Mais c'est encore en France que Pierre-Paul Riquet a su recourir aux écluses pour concevoir un canal géant et qu'en 1670 il a réalisé le premier barrage d'Europe. C'est toujours en France qu'en 1817 Vicat a inventé la composition définitive du ciment et qu'en 1848, auteur de la première construction en béton armé, François Coignet a fait prendre un tournant décisif à la construction mondiale. Au début du XX e siècle le non moins génial Eugène Freyssinet mettait au point le fameux béton précontraint et post-contraint, permettant, partout dans le monde, de construire des ouvrages publics de très grandes dimensions.
    Pour dresser un panorama des épopées de la construction qui se sont succédé sans discontinuer, les auteurs n'en ont volontairement retenu qu'une centaine parmi les plus marquantes, sans omettre celles qui, plus près de nous, ont engendré le réseau autoroutier, ses ponts et ses tunnels ou encore de grands barrages et des aéroports internationaux.
    En sciences, le nom d'un inventeur demeure souvent attaché à sa création ; les oeuvres que nous ont laissées ces bâtisseurs sont pour la plupart le résultat de prouesses collectives. D'où ces épopées. Elles nous révèleront aussi des trajectoires individuelles montrant à quel point l'acte de construire est enthousiasmant.
    Heureux d'apporter leur contribution au grand récit de la construction, les auteurs ont souhaité communiquer leur passion à tous leurs lecteurs y compris, et surtout, aux plus jeunes. Et, qui sait, leur donner envie de participer à leur tour aux prochaines épopées.

  • À la fois originales et insolites, les maisons containers sont de plus en plus présentes dans notre environnement et résolument inscrites dans notre époque. Parfaites pour se loger à moindre coût et de manière très design, elles donnent lieu à un réel engagement pour le développement durable, notamment avec le recyclage et les économies d'énergie qu'elles permettent.
    Cet ouvrage augmenté et mis à jour à l'occasion de sa 4e édition se propose de vous guider pas à pas et de façon très concrète dans votre projet de construction d'une maison container, de la conception du projet au permis de construire, de l'achat d'un container à sa transformation, des travaux de construction aux aménagements, à faire ou à faire faire. Une part importante de l'ouvrage est également consacrée aux questions écologiques et normes écoresponsables qui vont de pair avec cet habitat. Les informations techniques qui accompagnent les six cas détaillés qui clôturent l'ouvrage (six maisons containers types, de différentes surfaces et volumes), vous permettront de travailler votre projet au plus près de cas réels.

  • Bureau, cabane, ordinateur ardoise, bateau à bascule, stand de marchand ou encore boîte à mots doux... Découvrez 20 créations imaginées par le Studio ADC pour fabriquer meubles et jouets pour vos enfants. En mettant l'accent sur l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement et la réutilisation des chutes, Little Wood propose une approche écologique et anti-gaspi du bricolage.

    Au fil des pages, apprenez à fabriquer des créations dans l'air du temps, au design inspirant, ludique et pratique qui feront de la chambre de votre enfant un univers uniaue et accueillant.


    Un cahier technique détaillé

    20 tutos illustrés avec plans de coupe

    Des bonus pour utiliser les chutes


    Avec les illustrations d'Aloÿse Mendoza.

  • Partez à la rencontre de la famille Turner : treize frères et soeurs qui se chamaillent et qui s'aiment passionnément. Unanimement salué par la critique, La Maison des Turner inaugure le renouveau du grand roman américain.
    Rentrée littéraire 2017

    Cela fait plus de cinquante ans que la famille Turner habite Yarrow Street, rue paisible d'un quartier pauvre de Detroit. La maison a vu la naissance des treize enfants et d'une foule de petits-enfants, mais aussi la déchéance de la ville et la mort du père.
    Quand Viola, la matriarche, tombe malade, les enfants Turner reviennent pour décider du sort de la maison qui n'a désormais plus aucune valeur, la crise des subprimes étant passée par là.
    Garder la maison pour ne pas oublier le passé ou la vendre et aller de l'avant ? Face à ce choix, tous les Turner, de Cha-Cha, le grand frère et désormais chef de famille, à Lelah, la petite dernière, se réunissent. Et s'il fallait chercher dans les secrets et la mythologie familiale pour trouver la clef de l'avenir des Turner et de leur maison ?
    " Á lire absolument ! Un roman aussi drôle qu'émouvant. "

    Booklist
    " Un premier roman d'une la maturité exceptionnelle. Un roman fort et mémorable. Flournoy nous plonge au coeur de la famille Turner qu'on a l'impression de connaître encore mieux que notre propre famille. "

    The New York Times Review of Books
    " Un premier roman élégant et maîtrisé. "

    The Washington Post
    " Le premier roman épatant d'Angela Flournoy renouvelle le genre du " grand roman américain ", il traite de tous les thèmes chers au pays : la famille, les maisons, l'argent, les fantômes et le deuil ".

    NPR

  • Dans le Liban de la fin du XIXe siècle, un homme doit fuir son village. Repartant de rien, Wakim Nassar fonde une famille nombreuse et crée des plantations d'orangers au centre desquelles il fait bâtir la Grande Maison. Il devient ainsi un notable prospère et craint. Ce roman est l'histoire haute en couleur de l'ascension, de la grandeur et de la décadence du clan Nassar. En toile de fond défile une partie de l'histoire du pays, de l'Empire ottoman au mandat français. Un destin libanais. Né à Beyrouth en 1960, Charif Majdalani a 15 ans lorsqu'éclate la guerre civile. À 20 ans, il part en France et fait ses études de lettres à Aix-en-Provence. Il dirige aujourd'hui le département de lettres françaises de l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Histoire de la grande maison est son premier roman.

empty