• Libraire spécialisé en roman policier, Malcolm Kershaw reçoit la visite surprise du FBI. L'agent Gwen Mulvey enquête sur deux affaires étranges : une série de meurtres qui rappelle un roman d'Agatha Christie, et un accident qui fait écho à un livre de James Cain. Elle espère donc que l'avis d'un expert du genre lui permettra d'interpréter correctement les (rares) indices à sa disposition. Et ce n'est pas tout : Malcolm, quinze ans plus tôt, a publié sur son blog une liste intitulée "Huit crimes parfaits", où figuraient ces deux intrigues. Serait-il possible qu'un tueur s'en inspire aujourd'hui ? Très vite, l'angoissante certitude s'impose : le tueur rôde déjà à proximité. Malcolm commence à le voir partout, et sent un véritable noeud coulant se resserrer autour de son cou.

  • Pour que Jim, chauffeur Uber de soixante ans, voie la vie du bon côté, que faudrait-il? Une petite cure d'antidépresseurs? Non, c'est plus grave, docteur. De l'argent? Jim en a suffisamment. Au fond, ce qu'il veut, c'est qu'on lui fiche la paix dans ce monde déglingué. Et avoir affaire le moins possible a? son prochain, voire pas du tout. Alors, quand sa nouvelle voisine, flanquée d'un mari militaire et d'un fils de quatre ans, lui adresse la parole, un grain de sable se glisse dans les rouages bien huilés de sa vie solitaire et monotone. De quoi faire exploser son quota de relations sociales...
    En entremêlant les destins de ses personnages dans un roman plein de surprises, Levison donne le meilleur de lui-même, et nous livre sa vision du monde, drôle et désabusée.

  • Vous ne savez rien de lui, il est pourtant votre seul espoir. Le maître incontesté du thriller vous emmène en balade sur le chemin d'une nouvelle insomnie... Prenez garde à ne pas vous perdre.WILDE.
    SON NOM EST UNE ÉNIGME, TOUT COMME SON PASSÉ.
    Il a grandi dans les bois. Seul.
    Aujourd'hui, c'est un enquêteur aux méthodes très spéciales.
    VOUS IGNOREZ TOUT DE LUI.
    Il est pourtant le seul à pouvoir retrouver votre fille et cet autre lycéen disparu.
    Le seul à pouvoir les délivrer d'un chantage cruel. D'un piège aux ramifications inimaginables.
    Mais ne le perdez pas de vue.
    CAR, DANS LA FORÊT, NOMBREUX SONT LES DANGERS ET RARES SONT LES CHEMINS QUI RAMÈNENT À LA MAISON.
    Nouveauté 2020

  • Illustratrice talentueuse mais psychologiquement fragile, Hen a enfin trouvé un équilibre
    dans sa vie. Elle déménage avec son mari dans une jolie petite ville proche de Boston et sympathise avec ses voisins, Mira et Matthew. Mais à l'occasion d'un dîner, Hen
    repère dans le bureau de Matthew un trophée sportif lié à un ancien meurtre non élucidé et qui l'a véritablement obsédée par le passé. Hen sait maintenant qui est le tueur. Pire
    encore, elle comprend très vite que Matthew sait qu'elle sait. À moins que tout cela ne soit
    le symptôme d'un nouvel épisode psychotique... ou alors une simple coïncidence.

  • Si vous le lisez avec l´espoir de trouver dans J´irai cracher sur vos tombes quelque chose capable de mettre vos sens en feu, vous allez drôlement être déçu.
    Si vous le lisez pour y retrouver la petite musique de Vian, vous l´y trouverez. Il n´y a pas beaucoup d´écrits de Vian dont il ne suffise de lire trois lignes anonymes pour dire tout de suite : «Tiens, c´est du Vian !» Ils ne sont pas nombreux, les écrivains dont on puisse en dire autant. Ce sont généralement ces écrivains-là qui ont les lecteurs les plus fidèles, les plus passionnés, parce que, en les lisant, on les entend parler. Lire Vian, lire Léautaud, lire la correspondance de Flaubert, c´est vraiment être avec eux. Ils ne truquent pas, ils ne se déguisent pas. Ils sont tout entiers dans ce qu´ils écrivent. Ça ne se pardonne pas, ça. Vian a été condamné. Flaubert a été condamné... Delfeil de Ton.

  • Temps glaciaires

    Fred Vargas

    « Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s'inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l'oeil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment.
    - La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m'emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D'après les rapports internes, il s'agit d'un suicide avéré. Tu as des doutes ?
    Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin.Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c'était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à cent ans.- Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait, les tiques ? »

  • C'est fou le nombre de choses que les mères ne font pas : boire, faire la fête, avoir une vie, voir du monde, écrire.

    Alors qu'elle fait ses premiers pas balbutiants dans la maternité, une romancière à succès apprend qu'une de ses anciennes connaissances vient de noyer ses jumeaux. Le fait divers secoue toute l'Espagne, mais pour elle, l'histoire devient une obsession. Elle demande un congé sabbatique, non tant pour élever son enfant que pour se lancer dans une enquête vertigineuse sur ce crime.

    Parmi les choses que les mères ne font pas, il y avait aussi tuer. Mais ça, c'était avant.

    En s'attaquant au tabou des tabous, l'infanticide, en questionnant le rapport entre maternité et création, avec Doris Lessing ou Sylvia Plath, en évoquant sans fard la vie secrète, solitaire et ennuyeuse, de la jeune maman, en croisant le fer avec les « mères à l'enfant » triomphantes et caricaturales des magazines, Katixa Agirre questionne la violence, l'ambivalence et les bouleversements que charrie l'enfantement dans une société résolue à les passer sous silence.

    Elle ne donne pas de réponse. Elle se contemple dans un miroir trouble et obscur. Son roman, mené comme un thriller, mêle brillamment chronique judiciaire et récit intime, et met en lumière les fragilités et les gouffres méconnus des mères débutantes. Il n'en est que plus perturbant, courageux et nécessaire.

  • En un temps d'âpres luttes pour le pouvoir, dans la Chine du IXe un messager impérial vient demander au célèbre juge Ti d'enquêter sur un meurtre dont est soupçonnée la poétesse- courtisane Xuanji. Alors que la belle et talentueuse jeune femme croupit dans une geôle en attente de la sentence, l'enquête du juge le mènera à des secrets qu'il est préférable d'ignorer.

    «Ce roman est inspiré d'un fait réel survenu sous la dynastie Tang, la poétesse Yu Xuanji (844-871) étant au centre de cet épisode. Nul ne sait aujourd'hui si la jeune femme était réellement coupable du crime dont elle fut accusée, mais l'histoire a déjà donné lieu à des romans, films et séries. Le récit proposé ici n'est qu'une interprétation personnelle de l'inspecteur Chen écrite à la lumière d'une enquête menée dans la Chine d'aujourd'hui.»

  • Dans les bois, personne ne vous entendra crierQuelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D'abord, ce sont des cadavres de chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend...
    Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
    Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

  • - 4700 avant J. C. Les environs de Carnac sont occupés par deux groupes d'humains. Les Nomades des forêts vivent de chasse et de cueillette comme leurs ancêtres les plus lointains. Les Pêcheurs de la côte se sont fixés là où l'ampleur de la marée permet d'abondantes récoltes de poissons à l'aide de barrages de pierres. Un équilibre s'est instauré entre les deux groupes, fait d'échanges (de nourritures, de biens et de femmes) et aussi de conflits qui cessent au premier sang versé.
    Mais voilà que de nouveaux venus incendient les forêts, bâtissent des maisons et interdisent le passage sur de vastes territoires. Ils retiennent prisonniers des animaux inconnus. Ils domestiquent la terre qui leur offre de grosses quantités de céréales. Ce sont les Cultivateurs des vallées.
    Le conflit semble inévitable quand, Longues-jambes, le commerçant voyageur (qui connaît déjà les trois groupes) propose sa médiation. Il est assassiné. Cette fois, la guerre est déclarée et des humains visent à mort d'autres humains - une nouveauté effrayante.
    Le soir de cette première bataille, au milieu des cadavres et des blessés, trois femmes s'interposent : Sourire-de-lynx chez les Nomades, Paruline chez les Pêcheurs, Ardente chez les Cultivateurs. Elles proposent de découvrir ensemble qui a tué le commerçant : le meurtrier porte la responsabilité de la guerre. Chacune garantira pour son groupe l'impartialité de l'enquête. Le coupable et son peuple devront quitter la région, laissant les deux autres se la partager. Persuadé que l'assassin se trouve chez ses ennemis, chacun accepte cette issue radicale.

  • Le bal des folles

    Copi

    C'est l'histoire d'un écrivain argentin qui aime à écrire dans des chambres d'hôtel sordides à Paris. D'un beau Romain qui souhaite devenir une belle Parisienne, d'un sosie de Marilyn Monroe tyrannique et envahissant, d'un éditeur qui aimerait que son auteur cesse de le prendre pour un micheton. D'une boulangère qui pratique la voyance, d'un hippie neurasthénique qui élève ses triplés à Ibiza de façon peu orthodoxe, d'une véritable amie - qui à défaut d'avoir l'heure a toujours une bonne bouteille et une astuce pour échapper à la police.
    D'un Paris interlope à une Rome fervente, en passant par le New York branché et l'Ibiza baba-cool, Copi nous immerge dans les années 1970 et leurs folles libertés. Amours purs, sexe débridé, crimes odieux : en fantasmant sa vie, Copi nous donne à lire un roman aussi drôle qu'épouvantable.

  • Un thriller chargé d'adrénaline qui ne laisse à Helen Grace que 24h pour démêler les fils d'une sanglante affaire.Elle m'aime... Sept heures du matin. Alors que le soleil se lève dans un ciel rouge sang, une femme est retrouvée morte sur une route de campagne. Mais qui a bien pu tuer cette mère de famille et épouse aimée ?
    Un peu... Deux heures plus tard, un commerçant est tué de sang-froid. Les clients sont tous laissés sains et saufs.
    Beaucoup... Quel motif anime ces meurtriers qui semblent tuer au hasard ?
    Passionnément... Helen Grace, tout juste sortie de prison, devra le découvrir rapidement si elle veut éviter que cette journée se termine en bain de sang. Car une seule chose est sûre : ils sont prêts à tout pour terminer leur macabre travail.
    A la folie...Pas du tout.

  • Dans ma cellule je pense à elle, Bettý, si belle, si libre, qui s´avançait vers moi à ce colloque pour me dire son admiration pour ma conférence. Qui aurait pu lui résister. Ensuite, que s´est-il passé ? Je n´avais pas envie de ce travail, de cette relation. J'aurais dû voir les signaux de danger. J'aurais dû comprendre bien plus tôt ce qui se passait. J'aurais dû... J'aurais dû... J'aurais dû... Maintenant son mari a été assassiné et c´est moi qu´on accuse. La police ne cherche pas d´autre coupable. Je me remémore toute notre histoire depuis le premier regard et lentement je découvre comment ma culpabilité est indiscutable, mais je sais que je ne suis pas coupable. Un roman noir écrit en parallèle avec la série des aventures du commissaire Erlendur Sveinsson.

  • Une femme à bout de souffle court dans l'orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : « Pr de retour ». Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s'est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique...
    Quatre minutes. C'est pour elle la durée approximative d'un souvenir. Après, sans le secours de son précieux organiseur électronique, les mots, les sons, les visages... tout disparaît.
    Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ?
    Pour Lucie Henebelle, lieutenant de police de la brigade criminelle de Lille, la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars... Une lutte s'engage, qui fera ressurgir ses plus profonds démons.


  • La mort n'est pas de tout repos.

    Quand Mme Shepherd vient voir Samson O'Brien à l'Agence de Recherche des Vallons, convaincue que quelqu'un essaie de la tuer, le détective privé pense avoir affaire à une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il se demande s'il n'aurait pas dû prendre la chose un peu plus au sérieux...
    Alors que Noël approche, Samson se lance dans une enquête qui l'oblige à renouer avec les habitants de Bruncliffe, ceux-là mêmes qu'il a fuis une dizaine d'années auparavant et qui le traitent à présent comme un paria. Et qui mieux que la tempétueuse Delilah Metcalfe, propriétaire de l'Agence de Rencontre des Vallons, peut l'aider à regagner leur confiance ?
    Deuxième volet d'une série so british, Rendez-vous avec le mal est un polar drôle, plein de charme et au casting haut en couleur.

    " Samson et Delilah : le meilleur du cosy mystery ! " Jean-Pâris, libraire à la Fnac de Lille

  • Le sang des Belasko

    Chrystel Duchamp

    • Archipel
    • 14 Janvier 2021

    Après la mort de leur père, cinq frères et soeurs se réunissent dans la maison de leur enfance. Les portes se referment sur eux. Avec une terrible révélation... Le nouveau thriller de Chrystel Duchamp, auteure de L'Art du meurtre.
    Cinq frères et soeurs sont réunis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste bâtisse isolée au coeur d'un domaine viticole de Provence.
    Leur père, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n'a laissé qu'une lettre à ses enfants, et ce qu'il leur révèle les sidère : leur mère ne se serait pas suicidée - comme l'avaient affirmé les médecins six mois plus tôt. Elle aurait été assassinée...
    Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumulés au fil des années vont se déverser. Mais le pire reste à venir. D'autant que la maison, coupée du monde extérieur, semble douée de sa propre volonté...

  • Jusqu'à quelle extrémité peut aller une femme amoureuse et abandonnée par l'homme qu'elle aime? Médée voit Jason, son époux et le père de ses enfants, choisir Créuse comme nouvel amour. 'S'il cesse de m'aimer, qu'il commence à me craindre' : nous voici avertis. Et Médée d'ajouter : 'Il verra, le perfide, à quel comble d'horreur / De mes ressentiments peut monter la fureur.' Et ce 'comble d'horreur' est à peine imaginable et porte ce nom terrible : l'infanticide.

    Au fil de la pièce :
    o 2 analyses de texte
    o 1 commentaire de texte

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : La poésie dramatique entre baroque et classicisme
    2 - Pierre Corneille et son temps
    3 - Présentation de Médée
    4 - Les mots importants de Médée (fol/perfide ; affront ; ardeur ; courage)
    5 - La grammaire
    6 - Groupement de textes : Tragédie et violence
    William Shakespeare, Titus Andronicus
    Pierre Corneille, Le Cid
    Victor Hugo, Lucrèce Borgia
    Wadji Mouawad, Incendies
    Texte d'opinion : Anne Dufourmantelle, 'Infanticide et sacrifice'
    7 - Prolongements artistiques et culturels
    8 - Exercices d'appropriation.

  • - 56%

    La nouvelle série du duo de choc Preston & Child (n°1 des ventes du New York Times), mêlant archéologie, suspense et enquête policière, met en scène l'archéologue Nora Kelly et la jeune Corrie Swanson, du FBI. Par Preston & Child les créateurs de l'inspecteur Pendergast.UNE AVENTURE DE NORA KELLY
    " Preston & Child renouent avec la veine de leurs premiers romans, Relic et Le Grenier des enfers. " Publishers Weekly
    Nora Kelly, de l'Institut archéologique de Santa Fe, est approchée par l'historien Clive Benton pour localiser le Campement perdu de l'expédition Donner, introuvable depuis 1847, afin d'y effectuer des recherches historiques... et mettre la main sur un trésor.
    Benton a en effet trouvé le journal d'une victime de l'expédition, au cours de laquelle des pionniers, coincés par une tempête de neige dans la Sierra Nevada, n'ont eu d'autre choix que de s'entredévorer pour survivre...
    Mais, outre de vieux ossements et quelques pièces d'or, ce qu'ils vont découvrir va faire grimper la température de plusieurs degrés. D'autant que la jeune agente du FBI Corrie Swanson, qui a rejoint Nora et son équipe, leur apprend que les fouilles en cours ont un lien avec des exactions commises de nos jours...
    Dans le premier volet de cette nouvelle série, Preston & Child braquent le projecteur sur deux femmes, déjà croisées dans certaines des enquêtes de l'inspecteur Pendergast, du FBI, leur personnage fétiche.

  • Face à un monde peuplé d'algorithmes et d'investisseurs, Robert rêve. Mieux, il invente. Sa « vitrine », capable de traiter et d'actualiser en permanence les données des entreprises, remporte un franc succès. Mais dans un monde soumis à un capitalisme implacable, la situation dégénère et le rêve tourne au cauchemar. Le triomphe de l'efficacité technique coïncide avec celui de la violence : les entreprises qui ont acheté l'invention subissent une vague de meurtres sans précédent.

    Dépassé par les événements, sous la pression des investisseurs, Robert médite. Plongé dans l'horreur, il perd tout contact avec la réalité et s'absorbe dans une rêverie lugubre. Fantasmes et réalité se mélangent jusqu'à un paroxysme de confusion, qui se résoudra dans un déchaînement de violence...

    Gilles Ribero, auteur et cinéaste, est né à Bondy en 1985. Il passe son enfance en banlieue parisienne puis étudie la géopolitique à l'université Paris 8. Les conflits qu'il étudie, et leur polyphonie, résonnent telles des fausses notes chez l'auteur en devenir. Il se réoriente vers l'étude des arts visuels et de la photographie, au Septantecinq à Bruxelles puis au centre d'art Le Fresnoy à Tourcoing. Clairières est son premier roman.

  • Thomas Hogan aura pourtant tout fait pour exorciser ses démons ? les mêmes qui torturaient déjà son père. Quand a-t-il basculé? Lorsque Paul l'a trahi pour rejoindre la bande de Calvin ? Lorsqu'il a découvert le Blue Budd, le poker et l'alcool de poire ? Lorsque Donna l'a entraîné naïvement derrière la scierie maudite ?

  • Parle-moi de ton crime

    Si-Yeon Ban

    Un thriller schizophrène et crépusculaire L'immunité des puissants et la force du châtiment
    Dix ans plus tôt, quelqu'un a été la cible d'un tueur particulièrement sadique, Noh Namyong, lequel s'apprête à sortir de prison grâce aux appuis de sa famille, riche et influente. Autour de cet assassin, trois " Je " vont se partager le récit :
    Un homme qui élabore un plan complexe pour renvoyer Noh Namyong en prison : "
    Je bossais de nuit dans un resto minable. Un soir, un camé vient faire un scandale. J'essaye de le calmer mais le type devient dingue. C'est alors que je découvre mon goût pour la violence ; je me saisis du couteau et plante le mec avec délectation. "
    Un homme qui doit tuer Noh Namyong pour intégrer une société assez spéciale : "
    J'ai 43 ans et je suis directeur-adjoint de ma boîte. Mes subordonnés ne m'écoutent pas et mes supérieurs me harcèlent. Pourtant pour mes clients je suis le plus expérimenté, le plus compétent. Qu'ai-je fait de mal ? "
    Un homme qui a euthanasié des centaines de personnes : "
    Je suis un âgé. Autrefois, j'étais médecin. Je porte toujours un costume noir et un manteau noir. Je rends visite à ceux qui ont besoin d'aide pour mourir. La mort n'est qu'une porte pour quitter ce monde injuste. "

  • " Trouvailles de style, aversion pour la morale... Jubilatoire ! " Rolling Stone
    Jeanne Moreau rien à voir avec l'actrice a tué son mari qui la maltraitait depuis des années. Trois balles dans le dos en guise d'épitaphe.
    Le soutien des réseaux sociaux et des associations de lutte contre les violences faites aux femmes lui a valu de n'effectuer qu'une partie de la peine à laquelle elle a été condamnée aux assises et de bénéficier d'une grâce accordée... le jour de la Saint-Innocent.
    Explorant un angle mort de l'affaire, un journaliste à la retraite décide de rouvrir le dossier. La septuagénaire que certains proches surnomment " la Ravajou " est-elle bien la victime que les médias se sont plu à dépeindre ?
    Avec ce roman noir aux faux airs de contre-enquête, Michel Embareck réaffirme son gout pour le politiquement incorrect et les trouvailles de style.

  • Suite de la saga de la famille Roy-Dumont en Charente. Le sixième tome de la saga des Roy au coeur de la Charente après Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces, La Grotte aux fées et Les Ravages de la passion.Claire eut un pincement au coeur, comme chaque fois que sa fille adoptive revendiquait ses origines maternelles. Mais elle céda l'instant suivant à la douce ambiance qui régnait ce soir-là dans l'enceinte de son cher Moulin.
    Bercée par la musique et les refrains que chacun reprenait, elle éprouvait un agréable sentiment de plénitude. Il lui semblait que rien ne pourrait atteindre sa vallée et ceux qu'elle chérissait. Sauvageon était couché à ses pieds ; la lune pointait à la cime d'un frêne.
    " Tant de bonheur, de quiétude ! songea-t-elle, déconcertée. Pourtant, les Allemands ont pris Paris... Demain ! Je m'en inquiéterai demain. Le danger viendra, mais je serai prête. "

  • Au XXe siècle. Le Moulin du Loup abrite les bonheurs et les drames de Claire, qui élève seule Faustine, la fillette que lui a confiée Jean Dumont, son premier amour. Retrouvailles, séparations puis la guerre vont jalonner la vie de ces trois êtres vulnérables.Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour, parti travailler au loin. Même si la vie les a séparés, le jeune homme lui a confié l'éducation de sa fille, Faustine, orpheline de mère. Au Moulin du Loup, la vie poursuit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage et sa passion pour l'herboristerie, Claire a trouvé un équilibre.
    Mais Jean est de retour, accompagné de Térésa, une veuve tapageuse et volubile. Le couple décide de garder Faustine, au grand désespoir de tous. Mais Claire ne renonce pas. Elle veut reconquérir l'homme qu'elle aime et retrouver coûte que coûte Faustine. Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles...

empty