• 1968. Le soir du nouvel an, douze détenus s'évadent de la prison d'Old Lonesome, dans le Colorado. Les radios crépitent, lancent l'alerte. Une véritable machine de guerre se met en marche et embrase les habitants de la petite ville. Gardiens de prison et flics, journalistes et vieilles connaissances, tous se joignent à la chasse à l'homme. Séparés, les évadés suivent des pistes différentes en pleine nuit et sous un blizzard impitoyable. Très vite, une onde de violence incontrôlable se propage sur leur chemin.


  • Ce voyage vers l'ailleurs ne pouvait se faire qu'en chevauchant Pégase sur la ligne de l'esprit. "Car l'esprit est une droite lancée vers la lumière."


    Frédéric Halbreich nous propose ces"Vues du sol" comme autant de clichés improbables, dans une époque qui ne l'est pas moins.

  • Sissie est une jeune orpheline qui rêve de devenir Chanteuse, mais elle devra grandir et persévérer pour devenir une diva ! Sans oublier le retour agaçant de sa rivale, l'ex de son futur mari, une fille insupportable... Les problèmes s'accumulent : la vie du couple est en balance, le voisin est au courant, la belle-mère s'y ingère, y compris les paparazzis... Un roman mené avec beaucoup d humour, qui mêle jalousie et persiflage.

    Biographie de l'auteur :
    Née en 1984, Divine Kanza est éditrice des éditions La lettrine Culture et Journaliste littéraire du magazine La lettrine Culture, mais elle reste avant tout une auteure. Son style d'écriture est cinématographique, loufoque, avec plein d'humour. Elle trouve sa place dans tous les registres littéraires. Son mouvement littéraire est le Burlesque : se traduisant par le cinéma, l'humour, le ton... Elle est également proverbiale et crée ses propres expressions françaises.Ses oeuvres contemporaines et classiques adaptées au style de Voltaire, Molière donnent un grand plaisir aux lecteurs.
    Son proverbe : - Sans l'amour je te hais, même étant borgne, et sans la haine je t'aime au point de ne plus te haïr.

  • Premier coup de sifflet pour signifier le début du premier match qui oppose Monaco à Nice dans ce tournoi de U13. Les joueurs, les entraîneurs et les familles sont tous dans le gymnase malgré une météo affreuse quand retentit la sirène d'alerte de la ville... Du tournoi de foot tournant au cauchemar à l'aéroport de Nice cerné par les eaux d'une Méditerranée furieuse, le lecteur voyagera dans tout le sud-est de la France aux côtés de ceux qui fuient la catastrophe.
    Le frisson de la lecture puis le démon de l'écriture... Thierry Gerdolle puise son inspiration dans le sport, l'effort physique et de longues randonnées en forêt qui lui apportent ces temps de respiration propices à la création.


  • Qu'est-ce que vous vous dites quand vous vous levez fièrement, rempli
    de patriotisme, pour accomplir votre devoir civique et que l'on vous
    dit que vous l'avez déjà fait ? Y a-t-il un double de vous qui
    participez aux activités électorales à votre place ?
    A travers une écriture maîtrisée, St Antoine de La Vuadi nous livre sa plus belle nouvelle.

  • Cette boite à vers fera la confidence


    D'une racine de la féminité


    Enfoncée quelque part dans la distance


    Entre nos regards court-circuités.



    Puisse-t-elle ne jamais oublier


    La portion de temps partagé


    En anges aux mains mouillées,


    Loin du confort envisagé !

  • Entre fiction et réalité, l'histoire balance...



    Coupe du monde de football 2018 en Russie, et matchs de la coupe d'Europe des clubs de rugby en France et en Sibérie. Occasions d'un grand chassé-croisé d'espions malfaisants des deux bords, manipulateurs en tous genres.
    En Russie Jean-Paul et Brigitte, un faux « couple franco-allemand », travaillent le long des nouvelles routes de la soie et du supposé câble principal internet transsibérien, à la recherche de la localisation des Data Centers que la Russie veut relocaliser chez elle après les révélations de Snowden. Et dans la France profonde, nous retrouvons Igor et Féodor, fins connaisseurs de notre politique et de nos industries.
    Les équipes vont s'affronter dans des combats parfois symétriques, sans se connaître. Comment vont-elles accomplir leurs missions, malgré les taupes qui les entourent ? Pour quels résultats ? C'est ce que ce roman politico-économico-satirique vous réserve, en même temps qu'un voyage ultime dans un coin perdu de la Sibérie profonde.
    Ce texte est suivi d'une large revue de presse commentée par l'auteur et contextualisée sur les taupes et les lanceurs d'alerte.

  • Les jeunes constituent plus de la moitié la population congolaise. Le pays compte de nos jours plus de 70 000 enfants de la rue, dont environ 24 000 à Kinshasa. Pour mieux résoudre ce problème, il est important de bien cerner les axes majeurs qui en constituent le socle. À savoir : l'axe juridique et social. À ce jour, malgré une panoplie d'instruments juridiques internationaux et des textes légaux nationaux qui consacrent la protection de tout enfant, et ce, sans discrimination, le nombre d'enfants de la rue ne fait qu'augmenter. Voués à eux-mêmes, ces derniers ne bénéficient pas de la considération de la société qui se contente de les marginaliser. Face à cette situation, il s'avère plus qu'impérieux d'analyser scrupuleusement ce phénomène, d'entraver les causes majeures et les conséquences à court et à long terme, d'établir la responsabilité et endiguer finalement ce mal qui ronge la société et nuit à l'épanouissement intégral des enfants. Michael Elyon M. Manzambi s'attache ici à relever les différents paramètres sociaux qui devraient être pris en considération par le législateur et à proposer une conduite responsable et conséquente à la société congolaise eu égard à l'équité et à la loi qui protège l'enfant. Entre bilan effrayant et pistes de réflexion, un cri d'alerte indispensable.

empty