• « Raconter Vivian Maier, c'est raconter la vie d'une invisible, d'une effacée. Une nurse, une bonne d'enfants.
    Une photographe de génie qui n'a pas vu la plupart de ses propres photos.
    Une Américaine d'origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d'enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s'ancrer et de trouver une famille.
    Son oeuvre, pleine d'humanité et d'attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard - une histoire digne des meilleurs romans - dans des cartons oubliés au fond d'un garde-meubles de la banlieue de Chicago.
    Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n'aura pas connu la célébrité, ni l'engouement planétaire qui accompagne aujourd'hui son travail d'artiste.
    Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d'épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s'écrit entre la France et l'Amérique.
    L'histoire d'une femme libre, d'une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts.
    Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d'écrivain. » Gaëlle Josse
    Dix ans après la mort de Vivian Maier, Gaëlle Josse nous livre le roman d'une vie, un portrait d'une rare empathie, d'une rare acuité sur ce destin troublant, hors norme, dont la gloire est désormais aussi éclatante que sa vie fut obscure.

  • L'incroyable destin d'Anita Conti, pionnière de l'océanographie Nouv.

    Anita Conti nait près de l'océan et reste passionnée par ce milieu toute sa vie. Elle se bat pour pouvoir vivre auprès des marins et comprendre et raconter le monde de la pêche. Entre ses voyages sur des chalutiers et ses projets en Afrique, elle étudie l'océan et la vie des êtres vivants qui l'occupent. Sans avoir fait d'études, elle consacre sa vie à l'étude des mers et des océans et devient la première océanographe française.

  • Édition enrichie (Présentation, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Les Contemplations, que Hugo fait paraître en 1856, sont à un double titre marquées par la distance et la séparation : parce quele proscrit qui, dans Châtiments, vient defustiger Napoléon III, est en exil à Guernesey ;mais aussi parce que le recueil, en son centre, porte la brisure du deuil, et ses deux parties - « Autrefois », «Aujourd'hui» -sont séparées par la césure tragique de l'année 1843 où Léopoldine, la fille de Hugo, disparut noyée. La parole poétique prend naissance dans la mort, et « ce livre », nous dit l'écrivain, « doit être lu comme on lirait le livre d'un mort ».
    Mais Les Contemplations construisent aussi une destinée. Il se peut qu'elle emprunte à la biographie de l'écrivain ; on se tromperait pourtant à la confondre avec la sienne. Car si le lyrisme de Hugo touche à l'universel, c'est que le poète précisément dépouille ici l'écorce individuelle pour atteindre à l'intime : le sien propre et celui du lecteur qui saura ainsi se retrouver dans le miroir que lui tendent ces Mémoires d'une âme.

  • De retour à la Maison des enfants de Sèvres, Catherine se lance dans le monde. Poussée par Goéland et Pingouin, elle commence une carrière de photographe-reporter. Mais, au début des années 50, il ne fait pas bon être une femme dans ce milieu exclusivement masculin. Et si la guerre est finie, les combats, eux, ne manquent pas. À commencer par le féminisme, que Catherine découvre avec Simone de Beauvoir. Sa rencontre avec Mavis, chanteuse noire américaine qui a fui les États-Unis pour s'installer en France, la pousse à réaliser un vieux rêve. La voilà embarquée pour trois mois dans cette Amérique de l'après-guerre, où le meilleur côtoie le pire. À sa façon, Catherine lutte. Et peut-être que cette lutte lui permettra de faire la paix avec celle qu'elle était avant la guerre, cette jeune adolescente qu'on appelait « Rachel Cohen ».

  • Edition enrichie (présentation, notes, appendices, chronologie et biblioggraphie)Lorsque Baudelaire publie Les Paradis artificiels en 1860, l'expérience du hachisch n'a guère été pour lui qu'une curiosité passagère, quand l'opium, au contraire, accompagne depuis longtemps le traitement de ses souffrances. Le Poème du hachisch précède donc, dans les Paradis, Un mangeur d'opium, recomposition assez libre des Confessions d'un opiomane anglais de Thomas De Quincey, où Baudelaire a tenté de fondre ses « sensations personnelles avec les opinions de l'auteur original ».
    Le livre fut jugé extravagant et immoral. On aurait tort pourtant d'y lire une apologie de la drogue - et l'adjectif artificiels a sa pleine valeur de dénigrement. Car s'ils transcrivent des expériences, les Paradis touchent à la quête de l'infini : art poétique dissimulé, traité moral marqué d'anecdotes, ils sont la clef d'un monde où la volonté et la volupté entrent en concurrence pour que finalement triomphe une lumière supérieure qui refuse l'abandon trop facile à de fantasmagoriques jouissances. Et c'est le livre d'une poésie fondatrice.
    Edition de Jean-Luc Steinmetz. 

  • Tout à la fois guide d'inspiration, cahier d'exercices et journal personnel, cet ouvrage vous propose de relever 52 défis pour booster votre pratique de la photographie de paysage. Son but : sortir de votre zone de confort tout en développant votre créativité, afin de composer et de capturer des clichés de paysages variés et saisissants.

    Faire vivre notre terre en y injectant du mouvement ou figer les vagues d'une mer déchaînée, jouer avec la neige ou prolonger les rayons du soleil, trouver un point de vue plongeant ou prendre la place de la petite souris... relevez un nouveau challenge en photographiant notre planète toutes les semaines et découvrez dans ce guide pratique alternatif des approches nouvelles et ludiques pour renouveler votre pratique de la photo paysagère.

  • Luis Sepúlveda et son ami le photographe Daniel Mordzinski sont partis en 1996 pour un long voyage qui devait les mener, au sud du monde, à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche, puis à partir du 42e parallèle sud jusqu'au Cap Horn et retour par la grande île de Chiloé.
    Ils en ont rapporté un livre d'aventures, de rencontres, de témoignages sur la transformation d'un territoire mythique, l'un des derniers endroits où sont encore possibles les légendes.
    Mais le temps, les changements violents de l'économie, le règne de la cupidité ont fait que sur chacune de leurs histoires passe le souffle des choses inexorablement perdues et qu'ils nous donnent ici "un inventaire des pertes" qui est aussi le coût impitoyable de notre époque.
    Ce voyage sans but, sans boussole, sans souci du temps est aussi le récit d'une amitié, le refuge que deviennent les voyages heureux dans les souvenirs, le formidable roman d'un monde à jamais disparu.

  • « Le merveilleux est là, à quelques pas ; pour être ébloui, il suffit d'être capable d'observer et de voir... »

    Apprendre à connaître le comportement des oiseaux pour savoir les repérer dans leur environnement, choisir le bon moment, le bon équipement, photographier les oiseaux à l'approche ou depuis un affût...

    Dans ce nouveau livre, Erwan Balança se propose d'accompagner les photographes de nature, aguerris ou non, dans la pratique délicate de la photo d'oiseaux peu craintifs, comme ceux des parcs et jardins ou des bords de mer, ou d'oiseaux plus sauvages. Il leur prodigue de précieux conseils de terrain et de prise de vue, qui s'appuient sur des photos toujours plus belles et plus spectaculaires les unes que les autres. Un ouvrage d'apprentissage et de perfectionnement indispensable, à la fois pédagogique, sensible et artistique, pour tous les amoureux des oiseaux.

  • Comment réussir une bonne photo de paysage ? Qui sont les inventeurs de la photographie de rue ? Qu'est-ce que la photographie plasticienne ?... Telles sont les questions, parmi bien d'autres, que se posent les photographes amateurs, les visiteurs d'exposition ou encore ceux qui cherchent à comprendre la richesse de l'art photographique et ses bouleversements récents.

    De manière vivante et sans jargon, Jean-Christophe Béchet y répond en dialoguant avec Samuel Decklerck, photographe amateur et ancien président d'un club photo. En 200 questions esthétiques et pratiques, ils nous font ainsi pénétrer dans les coulisses de la création photographique et nous initient à l'histoire de ce médium tout en nous faisant partager leurs doutes, leurs questionnements et conseils techniques.

  • Les secrets de la lumière et de l'exposition Nouv.

    Rendre au plus juste la lumière d'une scène est l'un des secrets d'une bonne photographie, et pas toujours le plus facile à maîtriser. Mais confier le réglage de l'exposition aux seuls algorithmes des boîtiers et logiciels serait négliger sa dimension créative !
    Dans ce livre qui fait référence, Volker Gilbert montre comment reprendre le contrôle sur l'exposition des images en abordant les principaux aspects techniques et esthétiques de la prise de vue et du post-traitement. Après avoir rappelé les bases de la lumière et de l'exposition, il détaille les principaux réglages de l'appareil et les rouages de la capture numérique avant d'expliquer comment régler son boîtier face à différents sujets types, comment interpréter l'histogramme et comment optimiser a posteriori les tonalités et les couleurs. Son propos particulièrement accessible est émaillé de nombreux cas pratiques et photos commentées.

  • Vous êtes photographe amateur, vous avez fait l'acquisition d'un boîtier de marque et pourtant vous êtes déçu par les photos que vous prenez ? Découvrez dans cet ouvrage une compilation de tous les trucs et astuces de Scott Kelby pour améliorer votre pratique photographique et réussir vos clichés à coup sûr. Le photographe américain vous propose ici une nouvelle édition entièrement mise à jour de son livre au succès international consacré à la photo numérique ; qu'il s'agisse de matériel, de réglages du boîtier, de conseils de prise de vue (pour la photo de studio, de portrait, de paysage, de sport, de mariage, de voyage, d'objets, etc.) ou encore de retouche, tous les grands thèmes de la photographie sont passés en revue.
    Pas de théorie, uniquement de la pratique : une formule rapide et efficace qui compte près de 220 rubriques illustrées apportant des conseils concrets directement applicables pour donner une touche pro à toutes vos photos.

  • Les secrets de la photo argentique Nouv.

    « Le développement permet d'intervenir sur la matière même de l'image et de lui donner un certain caractère. »
    Des appareils au matériel de laboratoire, des films noir & blanc ou couleur aux papiers, de la prise de vue au développement et au tirage, tous les aspects de la photographie argentique sont traités dans cet ouvrage. De nombreux pas à pas très détaillés et bien illustrés permettent en outre aux photographes de tous niveaux et horizons, de l'archi-débutant au puriste confirmé, d'aborder la discipline argentique dans son ensemble - développement des films, numérisation, réalisation de planches-contacts et de tirages. Les interviews de photographes, tireurs ou fabricant de films donnent une vision complète de la chaîne argentique.

  • Au bagne

    Albert Londres

    • Motifs
    • 28 Mars 2012

    Cayenne. Guyane française. Le bagne. C'est l'absolue folie d'une institution qu'Albert Londres, missionné par sa rédaction, va découvrir, entre l'Ile du diable et l'Ile du Salut. Dans cet espace d'exotisme et de misère crue, c'est derrière les barreaux que se rencontrent les hommes. Les tatoués, les parias, les bandits, innocents et criminels, ils sont tous là, inoubliables. Enquête, reportage, Au bagne est un de ces livres majeurs qui, par sa vérité, force les choses. Un an après sa parution, la France fermait pour toujours les portes du bagne.

  • Tout à la fois guide d'inspiration, cahier d'exercices et journal personnel, cet ouvrage vous propose de relever 52 défis pour développer votre pratique de la photographie naturaliste et sortir de votre zone de confort tout en développant votre créativité.

    Amoureux de la nature et de la vie sauvage, capturez chaque semaine des images saisissantes de la faune et de la flore, qu'il s'agisse de vous lancer dans la macro pour photographier les insectes, de travailler sur des silhouettes animalières, de saisir des oiseaux au vol, de mettre en valeur les textures naturelles ou même de construire un affût... Que vous photographiiez la nature dans votre jardin ou dans des contrées sauvages lointaines, vous trouverez dans ce guide pratique alternatif des suggestions innovantes et inspirantes sous forme de conseils, de jeux, de projets, et vous pourrez y consigner vos réflexions, observations et progrès au fil de l'année.

  • La photographie bâtit des ponts, nourrit les échanges, rapproche les êtres. C'est non pas l'image prise, mais l'image donnée qui a permis à Florence At et à Reza de se rencontrer. Deux photographes aux profils et aux visions complémentaires, animés d'une même passion pour l'image et du désir de la partager avec le plus grand nombre. De cette rencontre sont nés une solide complicité et l'investissement de Florence dans les Ateliers Reza organisés par Rachel Deghati dans différentes banlieues de France et à travers le monde. Avec cet ouvrage, véritable carnet de route humaniste, ils concrétisent un peu plus cet engagement. À la fois recueil de photos et livre didactique, il exprime en 10 leçons tout ce qui fait les spécificités, la beauté et la noblesse du photoreportage, une activité hors du commun exercée par des femmes et des hommes d'exception, précieux témoins de notre époque. Un ouvrage illustré par les oeuvres incomparables de Reza, riche des récits de Rachel Deghati et des considérations pratiques et esthétiques de Florence At. Une invitation au partage et aux rencontres, une plongée inédite et passionnante dans les coulisses du métier de photographe.
     

  • La photo - composition et motifs Nouv.

    Après son ouvrage culte dédié à la couleur, le photographe et profes­seur allemand Harald Mante s'intéresse dans ce titre inédit à la ques­tion du motif en photographie, c'est-à-dire au sujet de la composition. Il vous aide ici à entraîner et aiguiser votre regard afin de dévelop­per votre capacité à transformer des motifs apparemment banals en images créatives. Il puise pour cela son inspiration et ses exemples dans la poésie du quotidien, le « bruit de fond visuel » de notre vie de tous les jours : voitures en stationnement, vitrines, fêtes foraines, fenêtres, détails d'architecture et même des toilettes publiques.

    Ce travail sur le sujet photographique est aussi l'occasion pour Harald Mante de nous inviter à réfléchir sur le choix et la présentation d'une séquence photographique, depuis le travail sur la paire d'images jusqu'à la séquence beaucoup plus longue. Il y présente ses propres séries ou celles réalisées à quatre mains avec la sculptrice et photo­graphe Eva Witter.

  • Au XIIIe siècle, Marco Polo, marchand vénitien, se lance, en compagnie de son père et de son oncle, dans un grand voyage vers l'Orient à la recherche de nouvelles denrées et de nouvelles routes d'approvisionnement. Il traverse la Turquie, la Perse et surtout la Chine, où il séjourne une vingtaine d'années. Au service du Grand Khan, en tant qu'ambassadeur et gouverneur, il parcourt le pays. Observateur attentif, il décrit les paysages de l'Asie centrale, recueille des légendes, observe la vie quotidienne, les coutumes et les moeurs des peuples visités, et dresse le fascinant tableau d'un royaume où cohabitent pacifiquement diverses religions. Il évoque un pays dans lequel l'or et la soie abondent, mais où l'on utilise aussi un étrange minerai et une huile visqueuse, auxquels on donnera plus tard le nom de charbon et de pétrole. Et, surtout, il trace l'attachant portrait d'un empereur idéal, le Grand Khan Koubilaï.
    Emprisonné à Gênes, la cité rivale de Venise, il dicte en 1298 ses souvenirs à un codétenu, Rusticello de Pise. Le succès de son Livre des merveilles, connu en français sous différents titres (Le Devisement du monde, La Description du monde, Le Livre de Marco Polo) est immédiat.

  • À l'évocation des mots
    photojournalisme ou
    photographie de guerre, la mémoire convoque des icônes dont les plus anciennes remontent aux années 1920 et 1930. On imagine ainsi que les conflits d'avant la Grande Guerre n'ont été que peints, dessinés et gravés ; figés dans un héroïsme un peu innocent avant que les violences du XXe siècle ne soient saisies sur pellicule dans leur réalisme cauchemardesque.
    Des albums privés des soldats coloniaux aux fonds des premières agences d'images, ce livre, véritable archéologie de la photographie de conflit, est une invitation, et une éducation, à lire l'image-choc pour la désarmer plutôt que la subir. L'auteur se focalise sur les clichés de la violence physique et de la destruction armée, pris non pas comme de simples illustrations mais comme les supports d'une relation sociale. Dans ce monde de la fin du XIXe siècle, les conflits se multiplient de façon inédite et les abus coloniaux ponctuent les conquêtes. En les capturant, l'appareil photographique, devenu portable et abordable, transforme profondément l'économie visuelle de la violence, et ce bien avant 1914.
    Au-delà d'une histoire des photographies des corps brutalisés et des violences armées, cet ouvrage, loin d'une pornographie du désastre, est aussi une proposition. Comment présenter des photographies montrant les atrocités indicibles pour les penser et en faire l'histoire ? L'observateur, y compris lorsque son regard plonge au coeur des ténèbres, peut retrouver dans les photographies les hommes et les femmes du passé, et non des victimes passives et anonymes figées sur le papier.

  • Naître ici

    Toutin/Boil

    Le premier guide pratique et complet de la naissance en conscience, richement illustré par une photographe spécialisée dans la maternité.
    Enfanter est un acte sacré, une puissance, un don. C'est aussi un processus naturel qui devrait être accompagné comme tel. Or il y a un fossé entre la vision de l'accouchement dans nos sociétés actuelles et les besoins fondamentaux des femmes qui donnent la vie.
    Cet ouvrage très documenté permet aux femmes de se réapproprier leur capacité à mettre au monde, et aux futurs parents de faire des choix éclairés pour la naissance de leur enfant. Il prône le respect, l'écoute, l'empathie, la remise en question d'idées reçues profondément ancrées, comme la douleur systématique lors de l'accouchement, ou encore l'obligation d'un accouchement médicalisé au sein d'un hôpital.
    Illustré par les photographies de la talentueuse Laura Boil, riche de nombreuses sources scientifiques, de témoignages de professionnels et de femmes qui ont donné naissance, cet ouvrage accompagne les parents vers la connaissance de tous les choix possibles pour la grossesse et l'accouchement, et les femmes vers la connaissance de leur corps et de leur propre puissance.

    Julie Toutin est mère de deux enfants. En tant que doula, elle accompagne les femmes sur le chemin de la mise au monde en conscience. Son expérience lui a montré la nécessité de redonner aux femmes confiance en leur capacité à enfanter. Elle a à coeur que chacune d'elles puisse donner naissance comme elle le souhaite. Elle accueille en Dordogne des familles et des professionnels, pour informer et encourager les femmes à redécouvrir leur pouvoir personnel.

    Laura Boil est photographe, doula et professeur de yoga pré et postnatal. Sa vie tourne autour de la maternité, la relation mère enfant et l'allaitement. Elle souhaite par son travail aider les femmes à retrouver leur pleine puissance et la connaissance de leur corps.
    Préface de Isabelle Challut.

  • Introduction à l'analyse de l'image Nouv.

    Afin de permettre une lecture plus consciente de ce que l'image véhicule, cet ouvrage propose une analyse de l'image fixe (tableau, photographie, affiche, etc.) qui permet, au-delà, d'aborder celle des images animées, notamment au cinéma. L'ouvrage s'interroge sur les diverses significations de l'image et sur les questions que celle-ci soulève : qu'est-ce qu'une image ? Comment l'interpréter ? Quel peut être son rôle et son impact ? Comment sa « lecture » peut stimuler l'interprétation créative ? De nombreux exemples illustrent le propos de l'ouvrage. Nouvelle édition actualisée et enrichie d'une nouvelle analyse de photographie de presse.

  • Portrait corporate - ma seance photo. de l'accueil du client a la selection des images, le deroule d Nouv.

    Le portrait corporate répond aux besoins multiples de clients très divers - dirigeants, employés, entrepreneurs indépendants, personnes en recherche d'emploi. Destiné à illustrer le site Internet d'une entreprise, à mettre en avant et promouvoir un individu, une équipe ou une activité dans un article de presse, à se présenter sur son CV, ses cartes de visite ou ses réseaux sociaux, il diffère énormément du portrait personnel.

    Comment cerner au mieux la demande des clients, comment les conseiller et les diriger pour obtenir des portraits répondant à leur brief ? Milena Perdriel nous ouvre les portes de son studio et nous montre comment elle guide ses clients et s'intéresse à chacun d'eux dès les premiers échanges et le temps de la séance photo afin de créer des images qui leur correspondent.

    Complet et concret, cet ouvrage permettra aux photographes professionnels désireux de développer cette spécialité comme aux passionnés curieux d'en découvrir les spécificités de maîtriser les enjeux qui se cachent derrière ces portraits.

    Photographe de portrait et formatrice, Milena Perdriel a fait du portrait corporate sa spécialité (www.milenap.com).

  • « Où étiez-vous pendant la guerre ? »
    Cette question, Bruno Halioua l'a posée aux artistes, aux intellectuels, aux politiques, aux comédiens, aux écrivains et aux personnalités qui ont marqué nos mémoires depuis 1945.
    Il nous raconte l'évasion de Léon Zitrone d'un camp de prisonniers, le quotidien de la professeure Simone de Beauvoir, les débuts dans le music-hall d'Yves Montand, la vie mondaine d'Arletty ou le moment où Serge Gainsbourg a découvert qu'il était juif...
    En croisant les témoignages laissés par ces grands du XXe siècle, il met en lumière une foule d'histoires méconnues qui sont aussi celles de chacun des quarante millions de Français qui ont vécu l'Occupation.
    De Jacques Chirac à Pierre Bellemare en passant par Barbara et
    /> Françoise Sagan ou Romain Gary, Bruno Halioua nous donne les clés pour comprendre à quel point la guerre a marqué leur vie... et la nôtre.
    Bruno Halioua est médecin et historien. Il est notamment l'auteur de Blouses blanches, étoiles jaunes (Liana Levi, 1999), du Procès des médecins de Nuremberg (Vuibert, 2007) et des 948 jours du ghetto de Varsovie (Liana Levi, 2018).

  • Profession photographe independant - 6e edition - droits d'auteur, statuts sociaux et fiscaux, devis Nouv.

     A l'heure du tout numérique où la production d'images s'avère si aisée et si abondante, s'installer en tant que photographe indépendant est une gageure, tant les statuts sociaux et fiscaux du photographe sont complexes. Et dans ce contexte, vendre ses images sans sous-évaluer son travail relève du défi.
    Parce que pour vivre de son talent et de son oeil de photographe, il faut savoir non seulement compter, développer son activité, négocier ses tarifs, mais aussi démarcher ses clients, et défendre son travail et ses prix, cet ouvrage de référence guide le lecteur photographe - véritable chef d'entreprise, tour à tour gestionnaire, fiscaliste, avocat, comptable ou bien encore commercial - pour trouver les meilleures solutions selon sa situation.
    De la déclaration d'activité au choix d'une couverture sociale, des devis à la facturation des travaux et rémunération des modèles, des éléments comptables et commerciaux au droit des tiers, ce livre rassemble conseils pratiques et documents administratifs annotés pour aider l'indépendant à lancer, puis à gérer son activité, quel que soit le coeur de son métier (photographie sociale, corporate, photojournalisme, vente d'oeuvres...). À l'occasion de sa sixième édition, l'ouvrage présente une mise à jour de tous les chiffres, seuils et textes de loi. Un guide à consulter au quotidien !
    Éric Delamarre, photographe indépendant et formateur en gestion (www.edelamarre.com) dans plusieurs écoles de photographie, s'est déclaré sous presque tous les statuts décrits dans cet ouvrage. Il s'attache ici à répondre à toutes les questions auxquelles sont ou seront confrontés ses confrères, afin de leur éviter les déboires qu'il a rencontrés.

  • Pour progresser en photographie, il faut prendre des photos... beaucoup de photos, et avoir un peu de méthode ! Or quand on ne peut s'offrir des cours et que le jargon des livres techniques nous effraye, il n'est pas rare de se décourager.

    Ce livre très accessible, particulièrement destiné aux débutants, propose 25 exercices concrets qui recouvrent quatre grands thèmes de la photo : les bases techniques, la lumière, la mise en valeur de son sujet et la créativité bien sûr, car il s'agit de se faire plaisir et de rester motivé ! Très illustré, émaillé de nombreux conseils, il vous guidera dans la découverte de la photo et vous aidera à progresser rapidement, et ce quel que soit votre appareil (compact, reflex ou smartphone).

    Techniques de base - Mise en valeur du sujet - Plaisir et motivation

empty