Littérature générale

  • L'un des premiers et des plus grands textes politiques modernes écrit par un homme d'Etat exceptionnel.Publié pour la première fois en 1688, le Testament politique du cardinal de Richelieu, dont l'authenticité est aujourd'hui établie, fut composé en parallèle avec l'action gouvernementale de son auteur, dont il constitue l'écho et le prolongement. Pourtant, beaucoup de ses propos s'élèvent très au-dessus de la conjoncture historique des années 1620-1640. En un style parfois foudroyant, c'est la philosophie même de la fonction d'homme d'Etat, ses principes, ses exigences et ses contraintes, qu'expose le grand ministre, et qui valent pour le temps présent.
    " Richelieu prenant le parti du peuple contre la noblesse ?
    Oui. Lisez son Testament politique. "
    Charlie Hebdo
    /> " Les lucides leçons de ce professeur d'énergie
    méritent d'être méditées. "
    Le Figaro Magazine

  • C´est avec un long poème limpide et magnifique qu'Aimé Césaire entre tout à la fois en littérature et en politique. Nous sommes en 1937 et sa colère jaillit par l´intensité de son verbe et la modernité de son écriture. SonCahier d´un retour au pays natal le classe au rang des plus grands écrivains de son temps. Après des études brillantes au lycée de Fort de France où Césaire a passé une enfance qu'il ne cessera de chanter toute sa vie, il rejoint Paris (1931) et intègre Louis Le Grand, l´ancien collège des Jésuites. Des rencontres décisives comme celles avec Senghor ou Bigaro Diop alors jeunes étudiants se vont donner naissance à une revue L´étudiant noir (1934) où Césaire y peaufine son concept de « négritude ». Car le « Nègre antillais » veut faire bouger les esprits, et faire connaître aux métropolitains le sort infâmant des territoires outre-mer. Suivront l´aventure des revues Tropiques et Présence africaine, le soutien d´André Breton qui rédigera la préface du Cahier d´un retour au pays natal qui ne paraîtra en librairie qu´en 1947...

    Après la guerre, Césaire est élu, avec le soutien du PCF, maire de Fort de France et dans la foulée devient député, ardent défenseur de la départementalisation de la Martinique (1946). Mais son ralliement au PCF ne dure pas et Césaire rend sa carte en 1956. Entre temps, son Discours sur le colonialisme (1950) comparant nazisme et colonialisme aura fait scandale. C´est pourtant une oeuvre essentielle qui est désormais étudiée dans les programmes scolaires.

    A la fin de sa vie, Césaire est devenu ce grand sage que tous les prétendants à la campagne présidentielle 2007 devront visiter. Une vie bouleversante, où l´amour n´est pas absent : Suzanne rencontrée au lycée, elle aussi écrivain, intellectuelle et sa muse lui aura donné six enfants avant leur séparation en 1950.

  • - 50%

    Voltaire

    Pierre Milza

    La biographie de l'un des principaux promoteur de la tolérance et de la liberté d'opinion.Aujourd'hui plus que jamais, Voltaire est invoqué contre le fanatisme religieux et en faveur des libertés. L'auteur du
    Traité sur la tolérance (1763) s'est en effet engagé dans tous les combats de son siècle contre l'obscurantisme. Cet écrivain surdoué a pratiqué tous les genres, cet ambitieux s'est introduit dans tous les milieux où régnaient le pouvoir et l'argent. Mais jamais il n'a abdiqué son indépendance d'esprit. Ce petit homme maladif, au cours d'une vie mouvementée, a porté très haut et très loin les droits de la conscience et l'esprit français. Voltaire, flambeau des Lumières, est universel.
    " Voilà un
    Voltaire qui se lit comme un roman [...] tant le personnage est prenant, les rebondissements innombrables, la trajectoire unique. "
    Roger-Pol Droit,
    Le Monde des Livres

  • Une analyse éblouissante de l'épuisement du système politique français.Dans le sillage d'Alexis de Tocqueville et de Raymond Aron, un essai magistral sur les huit plaies endémiques constitutives du mal français. Une écriture limpide au service d'une démonstration implacable.
    " Un diagnostic pénétrant, où se rejoignent l'observation sans pareille [...] de notre vie politique et une curiosité intacte pour en comprendre les ressorts. " Le Monde
    " L'éditorialiste est à son meilleur. " Le Figaro
    " Le prince des chroniqueurs politiques [...] se livre à une introspection virtuose [...], celle des Français. " Les Échos Week-end
    " Le portrait érudit de l'identité de la France. " Libération

  • Morts pour Vichy

    Alain Decaux

    Quatre hommes figurent au sommaire de ce livre. Tous, dans le cadre du régime de Vichy, ont exercé le pouvoir, au plus haut niveau. Tous ont connu un sort tragique : l'amiral Darlan assassiné ; Pierre Pucheu, l'un des esprits les plus brillants de sa génération, fusillé à Alger ; le maréchal Pétain, condamné à la peine capitale mais réservé à une longue agonie ; Pierre Laval, exécuté à Paris, dans des conditions qui ont desservi l'image de la justice de l'époque. Si Alain Decaux a choisi d'évoquer l'ultime étape de leur destin, ce n'est pas pour rechercher - ce que d'autres ont réussi parfaitement - les raisons politiques qui les y ont précipités. Il ne veut raconter que ce qui précéda leur mort. C'est dans de tels moments qu'un être se révèle tout entier et quelquefois recompose la dernière image que l'on gardera de lui. Le souhait de regrouper ces quatre destins recouvre aussi des raisons personnelles. L'auteur a réuni pendant vingt ans une foule d'informations dont il n'a pu utiliser qu'une part dans ses célèbres émissions Alain Decaux raconte. Il parvient à l'âge où l'on s'interroge quant au sort qui sera réservé, après soi, à des témoignages que l'on peut juger utiles pour la connaissance d'une période particulièrement difficile à déchiffrer.

  • Placé sous le signe de la passion, voici enfin en poche les Mille ans de langue française dirigé par Alain Rey. La langue française est au coeur de la vie quotidienne de ce grand amoureux de notre langue. Quoi de plus naturel alors pour lui qu´en raconter la lente et minutieuse évolution des origines à nos jours. Une entreprise ambitieuse réalisée avec le concours de deux chartistes et universitaires Frédéric Duval et Gilles Siouffi.

    Dans ce second tome, les auteurs poursuivent le récit de la longue histoire du Français. Au XIXe siècle la langue évolue et se fixe après la Révolution. Les patois disparaissent peu à peu. En même temps, l´empire colonial poursuit son développement, les échanges qui s´intensifient avec l´Europe et le monde influent sur la langue en profondeur. On parlera au XXe siècle de la francophonie... La langue française évolue aussi de l´intérieur, offrant des syntaxes renouvelées qui reflètent l´évolution du pays, ainsi les écrivains contemporains bousculant la langue, empruntant aux registres les plus divers ; parfois, l´émergence de nouvelles industries ou de nouvelles technologies chahutent l´ordonnancement plus classique des mots à l´instar des « sms » si usités désormais... Le langage se nourrit de tout. A l´étranger, au Québec mais pas seulement car le français fut longtemps la langue officielle de nombreux pays africains ou européens, la langue prend des tournants que les auteurs racontent ici. Alain Rey, passionné par les mutations et les récurrences, a pris en charge tout particulièrement l´évolution du français au XXe siècle.

    Cette histoire du sentiment de la langue française pour reprendre la formule qui a conduit de long en long l´élaboration de cet ouvrage offre ainsi un panorama vaste, ample, et dynamique à l´image de la langue française telle que la voit Alain Rey : bel et bien vivante, comme il aime à le répéter !

empty