Langue française

  • La première bio BD au Bifidus actif !Soyez certains que pour réaliser cette BD, aucun animal n'a été maltraité. Ou plutôt aucun autre animal que les écolos. Car, à travers cette autobiographie biologique, à mille lieux de tout politiquement correct, Pedrosa pose les problèmes qui dérangent, les questions qui tuent : comment peut-on à la fois être citadin, écolo pratiquant et avoir bonne conscience ? Comment accommoder sa «gauchitude» convaincue et le confort moderne ? To be bobo or not to be ?
    À travers des scènes apparemment simples de la vie quotidienne dans lesquelles tout le monde se reconnaîtra (éducation des enfants, dialectique Mac/PC...), l'auteur raille les bons sentiments avec tact et autodérision. Le dessin plein de vie au trait dynamique et personnel est superbe, l'humour est fin, le tout réjouissant. Mazette, que c'est difficile d'être trentenaire, père de famille, pétri de citoyenneté et d'avoir envie de vivre d'une manière un tant soit peu écologique et respectueuse de son voisin. Au fil d'un formidable album totalement politiquement incorrect, bienvenue dans AUTO-BIO, un voyage infernal au pays des marchés bio, des écoles Freinet, du petit commerce de proximité, de l'alimentation saine, des manifs antichasseurs, de la démocratie participative, des noix de lavage, de la vie sans Ipod et de ces putains de bouchons en plastique qu'il faut enlever des bouteilles avant de les mettre au recyclage.

  • Marc Carré vient d'avoir cinquante ans. Comme beaucoup d'hommes, il a le sentiment que le temps va trop vite et qu'il est loin d'avoir réalisé tous ses rêves. A l'issue de son premier examen colo-rectal, il prend une grande décision : acheter la moto dont il rêve depuis toujours. Accompagné d'Alain, un beau-frère ayant déjà succombé aux plaisirs du " free ride " au point de pointer aux Harleymaniaques anonymes, il va entraîner sa femme Tanie, témoin privilégié mais pas concerné pour autant, et va découvrir un nouveau monde : celui des Clubs de motards, des forums spécialisés et des concentrations. C'est le monde des trois "B" : Bécane, Bières et Babes (Pour le troisième, sa femme lui dira " tu peux toujours courir ! "). Quoi qu'il en soit, Marc et Alain ont opté pour la " biker's life " et c'est désormais le son du V-twin américain qu'on entend battre sous leur poitrine. Reborn to be wild !e pas.

  • Reuzé, faussaire de génie, revisite la BD sous tous ses aspects. Un ouvrage à hurler de rire qui pastiche les meilleurs guides sur le 9e art !L'Art du 9e Art est l'ouvrage de référence pour apprendre tout ce qu'il faut savoir (ou pas) sur la bande dessinée : dessiner avec un Boeing, réaliser une BD en apnée comme Joann Sfar, étudier l'anatomie de Gros Dégueulasse de Reiser ou réussir une BD autobiographique de fille.Tous les libraires BD connaissent le fameux livre L'Art de la BD de Duc ainsi que les best-sellers de Scott McCloud. Autant d'opuscules insignifiants comparés à l'ambitieux L'Art du 9e Art de l'immense Reuzé !La BD est évoquée depuis ses origines et répertoriée par professions et par styles. Le mauvais esprit de Reuzé n'épargne rien ni personne, à commencer par les théoriciens du 9e art qu'il convoque pour mieux les pasticher.La bible des lecteurs et des auteurs de BD existe enfin. Grandiose, exhaustive et surtout définitive !

  • Dans ce nouveau tome, Robert et Raymonde découvrent l'écologie, d'un point de vue consommateurs (avec les lampes basse consommation, le tri sélectif, etc.). Raymonde est plutôt une adepte, contrairement à Robert qui se révèle être contre.

  • - 50%


    10 ans de mariage avec Robert ? Raymonde se remémore le début de leur histoire... 10 ans plus tôt. Raymonde se rend compte qu'elle était toute seule et fait appel à une agence matrimoniale pour rencontrer l'HOMME. Elle obtient un rendez-vous avec Robert et tout commence alors. S'en suit mariage, nuit de noces, la belle-mère, la maison et toutes les joies du couple pour le meilleur et pour le pire !


  • Mais qu'est-ce qui pourrait les arrêter, nos rouscailleurs favoris ?!? Certainement pas le dernier purificateur-ionisateur, le ramolibeur (pour ramollir le beurre, hein !), l'indispensable estimeur de distance ou le non moins nécessaire gant de toilette auto-savonnant ! Robert Bidochon semble avoir pillé l'intégralité des catalogues pour hommes modernes, sillonné toutes les boutiques de gadgets attrape-gogos, racheté sur e-Bay les cadeaux pourris de tous les déçus de noël. Il entraine Raymonde, ses voisins et nous-mêmes dans ses expérimentations enthousiastes, autant d'aventures domestiques qui ne pourront finir qu'en fiascos retentissants... et parfaitement désopilants !

  • - 50%


    On a souvent dit que le locataire d'habitation à loyer modéré était un individualiste, refusant tout contact avec ses voisins. C'est archi faux ! Le plancher du H.L.M lui permet, au contraire, de cohabiter en permanence avec ses voisins... En suivant le quotidien de Raymonde et Robert, goûtez aux plaisirs de la copropriété et délectez-vous des subtilités du règlement intérieur.

  • - 50%


    Rien de tel qu'un départ en vacances pour s'évader du stress et de la routine. Et quoi de mieux qu'un petit bungalow à Loumel, en Bretagne, pour passer un bon moment ? L'occasion pour Robert et Raymonde de découvrir les joies des villages de vacances : le resto interdit aux enfants, les jeux de groupe à l'apéro, le saucisse-purée, les excursions chronométrées et le musée du lacet.

  • Raymonde sombre dans une profonde dépression. Pour s'en sortir, il
    lui faudrait de l'amour, du vrai. Avec du romantisme et tout le
    tralala. De quoi lui donner des papillons dans le ventre. Mais avec
    Robert Bidochon comme mari, il y a comme une erreur de casting. Qu'y
    a-t-il de plus beau, pourtant, qu'une balade au clair de lune ?
    (Heu... deux balades au clair de lune ?)

  • Un simple ongle incarné et voici que les Bidochon se retrouvent confrontés à l'administration et à son arme absolue : la paperasse. Responsable hospitalier, agent de la sécurité sociale, policier, contrôleur fiscal, surveillant en hypermarché... tous ceux qui bénéficient d'une miette de pouvoir sont ici passés au crible. Avec un humour bien affûté, Binet nous offre une analyse sociologique de tous ces petits dictateurs de bureau.

  • Catastrophe : avec seulement 150 000 kilomètres au compteur, la vieille voiture des Bidochon vient de passer la roue à gauche. Direction le 71e salon de l'auto, à la recherche de sa remplaçante. Pourquoi pas une Rono 5 ? Un petit tour sur la nationale pour la roder, et hop : Robert et Raymonde partent à l'assaut des départementales. À lire avant de prendre le volant... mais pas en conduisant !


  • Installés dans leur foyer chéri les Bidochon peuvent désormais profiter pleinement de leur vie commune. Place donc à la routine, à la corvée du débouchage d'évier et aux câlins du samedi soir. Des histoires de tous les jours, interrompues à chaque fois par une intervention de Robert ou de Raymonde, qui révèlent, tour à tour, un secret inavouable sur leur partenaire...

  • levée au rang d'art, évoquée dans les livres d'histoires davantage que les courants philosophiques ou artistiques, la guerre s'est trouvée les maîtres qu'elle méritait... de Sun Tzu à Churchill en passant par Hannibal et Napoléon, redécouvrez les plus grandes batailles historiques menées tambour battant par cette joyeuse bande de fous furieux.

  • 2018 : les jeunes se révoltent et prennent le pouvoir. 2022 : les seniors tentent de survivre... Dans un futur où les geeks ont pris le pouvoir, des seniors tentent de survivre comme ils peuvent, entre les pièges tendus et les limites dues à leur âge avancé. Mo/CDM a encore frappé ! Il s'est lancé dans une grande fresque SF, racontant, dans une ville ravagée, l'affrontement entre les deux seules communautés survivantes : les jeunes et les vieux. Un joyeux délire post-apocalyptique par l'auteur de Cosmik Roger : truculent !

  • Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites*. Vous y
    découvrirez notamment : "la jurisprudence de la frange", "la théorie
    de l'indifférence" ou encore le concept universel du "jean test".
    Mais aussi "comment garder sa dignité quand on est complètement
    bourrée", ou "les questions qu'il ne faut pas poser à un homme si on
    ne veut pas entendre les réponses". * Il peut également être lu par
    les hommes qui auraient envie de combler certaines lacunes...


  • C'est l'occasion pour l'auteur, avec toujours le même humour au vitriol, de promener son bistouri bien affûté dans les délicates relations malade-médecin-hôpital-famille. Avec une cruauté malicieuse, Binet nous fait partager le lit d'hôpital de Robert Bidochon et toutes les joyeusetés qui gravitent autour. Une histoire à faire déguster par tous ceux, cardiaques ou non, qui sont passés ou passeront un jour sur le billard.

  • Un anniversaire de mariage, ça se fête... même chez les Bidochon ! Encore faut-il trouver la bonne idée de cadeau. Pourquoi pas un synthétiseur Bontympan ? À moins que Robert n'ait une autre idée derrière la tête... Après les cadeaux vient le repas en amoureux, sa digestion douloureuse et le traditionnel câlin d'anniversaire. Un grand moment de poésie et de tendresse.

  • - 57%

    Certes, le H.L.M est un endroit délicieux. Rien ne vaut cependant une
    petite maison bien à soi. Après avoir écumé les salons d'expo en
    quête de la perle rare à la portée de leur bourse. Les Bidochon
    trouvent enfin leur bonheur : une maison en préfabriquée entièrement
    « boulonable », en dehors de l'agglomération de Champoteux, dans un
    endroit calme, à la campagne. Mais leur projet sera semé
    d'embuches... pour notre plus grand plaisir !

  • Quand Raymonde s'ennuie, elle fait entrer la moindre représentant de
    commerce qui se présente à sa porte. Non seulement ça lui change les
    idées, mais en plus elle tombe parfois sur des offres
    exceptionnelles. Par exemple, comment résister au "body hop", le kit
    de remise en forme avec son "slimtronic" et son "ventrisonic" ?
    L'occasion pour les Bidochon de s'essayer à la gymnastique à
    domicile.

  • Un téléphone, c'est bien. Un portable, c'est mieux. À condition toutefois de savoir s'en servir. Et d'avoir des gens à qui téléphoner. Malheureusement pour les Bidochon, ils n'ont qu'un seul couple d'amis. Du coup, "user le forfait" devient un véritable casse-tête. Qu'à cela ne tienne, Robert a trouvé une astuce : appeler des gens au hasard du bottin. C'est M. Grapovski qui va être content.

  • À peine apprend-il la mauvaise santé de sa "môman" que Robert accourt déjà à la rescousse. A la vue de son garçon chéri, la mère Bidochon reprend du poil de la bête et retrouve ses vieilles habitudes. Celles du temps où Robert était un enfant gâté qui adorait se déguiser en Zorro... Pendant ce temps, Raymonde subit les commentaires de sa belle-mère qui tombent comme autant de guillotines.


  • Qui ose encore douter de l'existence du paranormal à une époque où les techniques de divination n'ont jamais été aussi nombreuses ? Pendule, tarot, spiritisme, poupée vaudou, sel, oignon, ventilateur... Robert et Raymonde ont décidé de toutes les passer en revue. Mais n'est-il pas dangereux de jouer avec le feu de l'occultisme ? Car les signes sont formels : un grand malheur approche...


  • Raymonde Bidochon à poil sur le net ! Le propre des phrases d'accroche, c'est d'être là pour attirer l'attention. Celle ci n'échappe pas à la règle. Mais rassurez-vous, on n'a pas encore trouvé la photo dénudée de Raymonde sur un www.mature-middle-frenchesalope.com. Et, le cas, échéant, Robert Bidochon en aurait été le premier averti... Car, oui, ça y est, Robert surfe sur le web, navigue sur la toile, maile et tchate comme un ouf ! Ou plutôt essaie... et ce n'est pas triste. Binet tente ici de combler la « fracture numérique » à sa façon. On se tient les côtes à voir ce pauvre Robert tenter de dresser le mulot, se débattre avec les « lignes chaudes » téléphoniques, mater des sites de cul en douce, et on croit se voir à ses débuts en informatique, ou reconnaître un proche si on a moins d'autodérision... Du pur, du drôle, du bon Bidochon !


  • Quelle est l'influence de l'horoscope du matin sur la journée des Bidochon ? Leur amour est-il compatible avec le gratin dauphinois du midi ? Doivent-ils impérativement se servir d'un préservatif tous les premiers samedis du mois ? Et comment empêcher les ronflements et déflagrations nocturnes de Robert ? Chaque matin, midi et soir apporte son lot de réponses...

empty