EDP Sciences

  • Quel sera le visage de l'humanité au seuil du xxii' siècle ?
    La réponse dépend de notre détermination à maîtriser les puissantes transformations qui marquent ce début du xxie : croissance démographique sans précédent, vieillissement des populations, flux migratoires irrépressibles, diminution parfois dramatique des ressources naturelles, bouleversement de certains cycles climatiques millénaires, expansion fulgurante de pathologies nouvelles.
    Nombre de ces transformations s'inscrivent dans l'évolution générale complexe et souvent inévitable de notre planète non seulement au plan géo-écologique, mais aussi économique, politique, sociétal. ce bouleversement constitue un défi pour le développement des sociétés humaines, qui possèdent cette faculté unique de pouvoir améliorer leur condition. pour faire face à ces évolutions, voire à ces menaces, jamais les ressources de la science, même si elles ne sauraient suffire, n'ont paru plus nécessaires.
    Une révolution scientifique s'impose, rien de moins, un renversement qui contribue à rendre l'homme plus durablement maître de son destin avec le souci d'un monde plus solidaire et plus respectueux de l'environnement. tous les domaines - ou presque - se trouvent interpellés. mais plus que toute autre le seront les sciences de la vie, qui connaissent aujourd'hui des changements profonds tant dans leurs concepts, leurs techniques exploratoires que leurs applications.
    Témoin, et souvent acteur clef de la naissance de la biologie moléculaire, ancien professeur au collège de france et à l'institut pasteur, françois gros tente d'analyser ici les rapports de cette biologie en pleine mouvance avec les nouveaux défis du développement.

  • En ce début de XXIe siècle, quel regard l'homme porte-t-il sur la vie ? Alors que le siècle qui se dessine semble être celui des biotechnologies, que le conflit ouvert entre la puissance envahissante de la biologie et les limites de l'éthique devient irrémédiable, la notion même de vie semble s'être extirpée du champ de la biologie. Or, les frontières de la science touchent pourtant bien celles de la définition du vivant. Mais alors quel sens donner au mot vie ? L'embryon est-il en vie dès sa conception ? Le clone, l'autre soi peut-il être réifié pour répondre au simple besoin de cellules souches d'une personne, dont la vie est elle-même mise en péril ? Ces questions nouvelles, ne sont qu'une formulation moderne de questions pérennes. Elles permettent aussi de comprendre que la biologie ne peut se départir d'une réflexion éthique. Le présent ouvrage propose une définition nouvelle, simple et opérante de la vie qui exclut l'appel au vitalisme, et qui permet ensuite de revisiter certaines énigmes de la biologie moderne comme les origines de la vie et son évolution, et de s'interroger sur les problèmes éthiques de la biologie contemporaine : Quid des OGM, du clonage reproductif et thérapeutique, des cellules souches au regard de la vie ? Il ne s'agit ici ni de vouer les techno- sciences aux géhennes, ni de déplorer les progrès de la science. L'objectif est plutôt d'anticiper l'émergence des problèmes éthiques futurs par une réflexion plus profonde et plus large sur le sens du mot vie, afin de mieux accompagner les surprises que livre pudiquement la nature aux êtres curieux de savoir.

  • Cet essai s'adresse à tous ceux qu'intéressent les relations entre la science et la philosophie. L'auteur y brosse à grands traits un tableau de la science contemporaine : réductionnisme, déterminisme, abstraction, méthodes, mécanismes de validation et interactions entre observation et théorie... ainsi qu'un portrait de ses artisans et une critique des stéréotypes les plus courants (philistin, iconoclaste, apprenti sorcier...) L'accent est mis sur le fait que la science, dont une des missions consiste à dénoncer les illusions du sens commun, ne poursuit pas une quête de vérité absolue mais se contente aujourd'hui d'une vérité simplement meilleure que celle d'hier. La circularité de la science lui interdit de répondre à des questions essentielles comme " Pourquoi ce monde plutôt que rien ? " Pour tenter d'y répondre, le physicien Pierre Darriulat entreprend, avec candeur et bienveillance, un voyage chez les philosophes. Comment la métaphysique s'évade-t-elle du cercle ? Quelle connaissance autre que scientifique nous propose-t-elle ? La circularité condamnant la science au silence, elle semble du même coup condamner la métaphysique au verbiage ; devant son incapacité à nous répondre, nous restons seuls devant l'absurdité de notre destin...

  • Ce livre a pour but de faire le point sur les apports actuels ou prévisibles des sciences de la vie, au regard des questions de développement. Livre en anglais.


    Résumé :

    Where will humanity stand at the dawn of the 22nd century ? The answer depends on our determination to control the powerful transformations that accompany the beginning of the 21st : unprecedented demographic growth, ageing of populations, irrepressible migratory flows, dramatic reduction of some natural resources, disruption of millennial climatic cycles, rapid spread of new pathologies... A number of these transformations are part of the generally complex, often inevitable evolution of our planet, not only geo-ecologically, but also in economics, politics, society... However, many of them present a challenge to development, that unique ability of human societies to improve their condition.

    To cope with these evolutions and threats, the resources offered by science have never seemed so crucial, even if science alone cannot provide the answer. Nothing less than a scientific revolution is needed, a revolution that will give us more durable control of our destiny, leading to a world of greater solidarity and respect of our environment. All, or almost all, scientific disciplines are concerned. But the life sciences are more than any other, already engaged as they are today in a process of profound change in their concepts, exploratory techniques and applications.

    A witness to, and often a key actor in, the birth of molecular biology, Frangois Gros, formerly professor at Collhge de France and Institut Pasteur, offers here his analysis of the relations between this emerging biology and the new developmental challenges of our time.

    François Gros, qui collabora avec Jacques Monod et François Jacob, fut le directeur de l'Institut Pasteur et le secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences. Il est professeur honoraire au Collège de France.

  • Inhérent aux systèmes vivants et à leur évolution, le hasard n'est pas qu'un facteur externe, il est aussi et surtout le produit de mécanismes internes. On le retrouve ainsi à tous les niveaux d'organisation du monde vivant, du gène à la biosphère. Alain Pavé nous montre comment ces mécanismes internes, véritables roulettes biologiques et écologiques, de nature déterministe, fonctionnent dans des domaines chaotiques en produisant des résultats de type aléatoire. Face à un environnement changeant, imprévisible et souvent agressif, ils engendrent la diversité qui permet aux organismes, aux populations ou aux écosystèmes de subsister, de s'adapter et d'évoluer. Ces mécanismes sont aussi des produits de l'évolution. La nécessité du hasard cherche à évaluer le champ de nos connaissances sur la biodiversité et son évolution, ainsi que les limites de l'action de l'Homme face à ces dynamiques spontanées, qui lui échappent le plus souvent. Ce livre est aussi un appel urgent à prendre en compte l'impérieuse nécessité de l'évaluation et de l'analyse de la biodiversité pour mieux la gérer.

  • L'instrumentation est au coeur des progrès scientifiques et industriels. Elle a une contribution majeure pour caractériser des matériaux, étudier des états biologiques et elle contribue significativement à l'accroissement de la qualité et de la productivité industrielle.

    Sur l'élan de la série débutée en 1998, cette 6ème édition du Colloque Interdisciplinaire en Instrumentation ambitionne de dresser un état de l'art sur l'instrumentation scientifique à travers les sept thématiques suivantes :
    - Nouvelles méthodes pour les Essais et le Contrôle non Destructif - Instrumentation en électrochimie - Instrumentation et imagerie médicale - Métrologie de la Terre, du Climat et de l'Univers - Instrumentation et Procédés - Métrologie et Instrumentation en Nanosciences - Mesures en environnement et agroalimentaire Cet ouvrage montre une forte présence des thèmes liés à l'énergie, à l'environnement, à l'agroalimentaire et au biomédical. Ce spectre thématique est mis en valeur par la diversité socio-économique des intervenants, issus du monde de la recherche, de l'industrie ou de l'enseignement.

    De par cette richesse, les lecteurs découvriront, dans des spécialités qui leur sont parfois étrangères, un foisonnement d'idées dont les transpositions à leurs problématiques propres permettront sans aucun doute de créer, innover et confirmer la force des liens de l'instrumentation avec la science fondamentale et l'industrie.

empty