Langue française

  • L'Algérien est un éleveur d'oiseaux par tradition, et celui qui a sa préférence est sans aucun doute le chardonneret. Présent dans toutes les maisons, le maknine – de son petit nom algérien – est convoité depuis des générations pour son chant exceptionnel et sa beauté. Malheureusement, aujourd'hui, il ne vit presque plus à l'état sauvage : urbanisation, pesticides, chasse sans répit sont autant de causes de sa disparition.
    Seham Boutata est allée des deux côtés de la Méditerranée à la rencontre des membres de la " confrérie du chardonneret ". Alors que l'animal se fait plus rare, la prégnance de la passion qu'il suscite dessine en miroir une société complexe.
    Écoutons l'oiseau : aucun autre chant ne nous raconte mieux l'histoire de l'Algérie, de la colonisation aux mouvements de libération.
    Française d'origine algérienne, Seham Boutata a d'abord produit deux documentaires radiophoniques diffusés sur France Culture : Le Chant du chardonneret, dans l'émission " Une histoire particulière ", et L'Élégance du chardonneret, dans la case " Création on air ". Son récit littéraire prend appui sur ce travail d'enquête en le prolongeant jusqu'au mouvement Hirak de février 2019 et à l'incroyable élan démocratique qui souffle sur l'Algérie.

empty