Elyse

  • Une guérisseuse au moyen-âge, une américaine moyenne dans les années 1970, une militante communiste dans l'Italie des années de plomb, une jeune influenceuse russe dans un 21e siècle effrayant, un personnage post-genre dans une société que l'on pense pacifiée. Cinq vies qui rompent avec les destins qui leur étaient tracés et qui se répondent à travers le temps et l'espace. 

  • Croyez-nous... vous ne voulez pas être à la place de Caroline !

    prometteuse.

    Résumé
    Caroline est une jeune femme au passé trouble. Sans savoir comment, elle se retrouve seule dans un corridor. Cet endroit et les raisons de sa présence lui échappent totalement. Pour retourner d'où elle vient, elle devra trouver la sortie. Cependant, chaque mauvaise décision, chaque mauvaise porte, entraînera une conséquence de plus en plus grave. Derrière chacune d'elles se présente un monde où l'incompréhension et l'irréel prennent une forme effrayante. Des souvenirs et des moments marquants de sa vie refont surface, l'obligeant ainsi à faire une importante introspection. Veuillez noter que le tome 2 est aussi disponible. (Le corridor 2: La rédemption.

  • Même mort, il faut faire des efforts pour trouver la paix !
    Béatrice se réveille abandonnée, oubliée dans un hôpital complètement désert. Ce n'est pourtant ni cet endroit sinistre ni son état qui la perturbent le plus. Ce qui l'embête par-dessus tout, c'est qu'elle est amnésique. Non seulement elle ne se souvient pas des circonstances qui l'ont menée en ce lieu, mais sa propre identité lui est également inconnue. Sa meilleure amie l'attend dans le couloir et hélas, Béatrice ne la reconnaît pas. Après lui avoir expliqué les événements entourant leur mort prématurée, celle qui deviendra sa guide spirituelle aura pour tâche de lui montrer le chemin qu'elle devra emprunter afin de retrouver la mémoire. De même, elle lui présentera l'épreuve finale qu'elle devra franchir pour pouvoir accéder à un monde meilleur. (De la même autrice: Le corridor Tomes 1 et 2)

  • La prison Nouv.

    Guetté de près par la dépression, Hugo, agent correctionnel, accepte un transfert dans un établissement à sécurité maximale se situant sur une île au milieu de l'océan. Désirant fuir sa triste réalité, son nouvel environnement ne lui accordera malheureusement pas le réconfort espéré. Il devra faire face non seulement au personnel inhospitalier, mais également à des prisonniers tous plus terrifiants les uns que les autres. Un étrange sous-sol dont l'accès lui est refusé ainsi qu'une voix ensorcelante pousseront Hugo à franchir les limites de l'interdit. À la suite d'une rencontre troublante, il sera contre son gré témoin de scènes aussi horribles qu'insupportables. Sera-t-il en mesure de se sortir de cette aventure sain d'esprit?

    Trouvera-t-il les réponses à ses questions? Le mystère qui plane sur cette île maléfique sera-t-il mis à jour? Aux extrêmes limites de la folie, Hugo tentera de ne pas perdre la raison. Mais à quel prix?

  • Elyse Schein had always known she was adopted, but it wasn't until her mid-thirties while living in Paris that she searched for her biological mother. When Elyse contacted her adoption agency, she was not prepared for the shocking, life-changing news she received: She had an identical twin sister. Elyse was then hit with another bombshell: she and her sister had been separated as infants, and for a time, had been part of a secret study on separated twins.
    Paula Bernstein, a married writer and mother living in New York, also knew she was adopted, but had no inclination to find her birth mother. When she answered a call from the adoption agency one spring afternoon, Paula's life suddenly divided into two starkly different periods: the time before and the time after she learned the truth.
    As they reunite and take their tentative first steps from strangers to sisters, Paula and Elyse are also left with haunting questions surrounding their origins and their separation. They learn that the study was conducted by a pair of influential psychiatrists associated with a prestigious adoption agency. As they investigate their birth mother's past, Paula and Elyse move closer toward solving the puzzle of their lives.
    In alternating voices, Paula and Elyse write with emotional honesty about the immediate intimacy they share as twins and the wide chasm that divides them as two complete strangers. Interweaving eye-opening studies and statistics on twin science into their narrative, they offer an intelligent and heartfelt glimpse into human nature.
    Identical Strangers is the amazing story of two women coming to terms with the strange and unbelievable hand fate has dealt them, an account that broadens the definition of family and provides insight into our own DNA and the singularly exceptional imprint it leaves on our lives.
    Imagine a slightly different version of you walks across the room, looks you in the eye and says "hello" in your voice. You discover that she has the same birthday, the same allergies, the same tics, and the same way of laughing. Looking at this person, you are able to gaze into your own eyes and see yourself from the outside. This identical individual has the exact same DNA as you and is essentially your clone.
    We don't have to imagine.
    -from Identical Strangers
    "A transfixing memoir."--Publishers Weekly
    "Poignant."--Reader's Digest
    "Absorbing."--Wired
    "Fascinating . . . An intelligent exploration of how identity intersects with bloodlines. A must-read for anybody interested in what it means to be a family."--Bust
    From the Hardcover edition.

  • More information to be announced soon on this forthcoming title from Penguin USA

  • Since his notorious wife died in mysterious circumstances, rumours about James, the handsome Duke of Trent, have scandalized society. Now, he must marry again - but finding an eligible woman willing to overlook his past won't be easy.

    Defiantly single, Lady Alethea Sinclair has already turned down six offers of marriage. She prefers living on her own terms and refuses to answer to any man. Yet when Alethea meets the seductive and enigmatic Duke she finds herself strangely drawn to him.

    Intrigued by Alethea's defiance of society's expectations, James is instantly taken with the willful beauty and soon they are enjoying a playful flirtation. And when circumstances force them into a comprising situation, he does the honourable thing and marries her.

    But adjusting to the constraints of marriage doesn't come easily to the rebellious Alethea and, despite their growing feelings for each other, the Duke's troubled past keeps getting in the way. Can they learn to trust each other and give love a chance before it's too late?

    A steamy Georgian romance about desire, the importance of staying true to yourself and the power of the past to cast a shadow on the present.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sur le chemin du retour de la fac, Luce remarque une jeune femme qui bouquine dans un square à proximité de son studio. Mal à l'aise dans son rapport aux autres, elle aimerait faire sa connaissance, sans oser le premier pas. Elle décide plutôt de se concentrer sur la révision des partiels qui arrivent et sur ses amitiés. Avec l'arrivée de l'été, les occasions de sortir se multiplient, cependant la fille du square ne quitte pas ses pensées. Luce est loin de se douter de ce que leur rencontre, puis leur relation, va lui apporter.

  • Caroline croyait avoir tout vu dans le premier corridor, hélas... elle se trompait royalement !
    Parfois, il y a bien pire que la mort

    Ayant pris connaissance de sa condition et croyant son calvaire enfin terminé, Caroline devra faire face à un tout nouvel environnement, bien que pas tellement différent. Un deuxième corridor se dessine. Perdu entre deux mondes, ce nouveau corridor est plus sombre, plus sinistre et plus troublant. Contrairement au premier, les portes ne sont pas numérotées et sont toutes verrouillées. Cette fois, aussi, la jeune femme aura de la compagnie, de nouveaux défis, de nouvelles frayeurs. Son but premier a-t-il été atteint, ou se retrouvera-t-elle devant des objectifs qui lui sont inconnus? Comment réagira sa famille face à sa disparition? Mais le plus inquiétant... que se cache-t-il derrière ces énigmatiques portes? Veuillez noter que le tome 1 est toujours disponible.

  • Cette nouvelle parution de Voix et images nous propose un réexamen de « La révolution littéraire des années 1940 au Québec ». Voulant éclairer autrement le récit officiel, ce dossier cherche à déterminer les interactions qui existent entre le centre et la marge, entre les oeuvres reconnues et les discours trop souvent délaissés par la critique. En tenant compte des productions populaires et médiatiques, les articles réunis ici proposent une saisie inédite des bouleversements de la décennie 1940, marquée par la Seconde Guerre mondiale, le déploiement des grands journaux et de la presse spécialisée, l'essor de la radio, etc. En somme, ce dossier souhaite faire voir la complexité du choc qui provoque l'exceptionnelle ébullition des années 1940 et qui offre l'occasion de saisir la façon dont le littéraire fait sens de l'ensemble de la société de l'époque, où à la fois le pôle littéraire, le pôle médiatique, le marché, la critique savante et les institutions acquièrent d'un coup une maturité sans précédent.

  • Encore plus terrifiant que le premier !
    Ayant pris connaissance de sa condition et croyant son calvaire enfin terminé, Caroline devra faire face à un tout nouvel environnement, bien que pas tellement différent. Un deuxième corridor se dessine. Perdu entre deux mondes, ce nouveau corridor est plus sombre, plus sinistre et plus troublant. Contrairement au premier, les portes ne sont pas numérotées et sont toutes verrouillées. Cette fois, aussi, la jeune femme aura de la compagnie, de nouveaux défis, de nouvelles frayeurs. Son but premier a-t-il été atteint, ou se retrouvera-t-elle devant des objectifs qui lui sont inconnus? Comment réagira sa famille face à sa disparition? Mais le plus inquiétant... que se cache-t-il derrière ces énigmatiques portes?
    /> Veuillez noter que Le corridor I est toujours disponible.

  • Parfois, il y bien pire que la mort !
    Caroline est une jeune femme au passé trouble. Sans savoir comment, elle se retrouve seule dans un corridor. Cet endroit et les raisons de sa présence lui échappent totalement. Pour retourner d'où elle vient, elle devra trouver la sortie. Cependant, chaque mauvaise décision, chaque mauvaise porte, entraînera une conséquence de plus en plus grave. Derrière chacune d'elles se présente un monde où l'incompréhension et l'irréel prennent une forme effrayante. Des souvenirs et des moments marquants de sa vie refont surface, l'obligeant ainsi à faire une importante introspection.

  • À dix-huit ans, Mara Mayrand accouche d'un fils sans père. Elle abandonne la maison familiale, le collège, les copines et les privilèges. Jeune fille de bonne famille, bénéficiaire de l'aide sociale. Mère monoparentale.

    Franchissant en désordre les étapes de la vie, elle fonce vers devant, son enfant sous le bras. Au fil du temps, mère et fils grandissent. Autour d'eux, lentement, un filet se tisse. Il y a toutes sortes de mères, mono ou pas. Des mères, c'est grégaire. Ça finit toujours par se ramasser en tas.

    Dans ce roman attachant, c'est sur plus de vingt années qu'on suit Mara Mayrand. Joies et tragédies, longs bouts plates, journées chargées, illusions brisées, échecs, victoires... Le quotidien de Mara Mayrand, c'est celui de toutes les mères. Et d'aucune en même temps.

  • 5 ans déjà !
    Dans ce collectif de nouvelles 100% lesbiennes en deux volumes, 33 auteurs se mobilisent pour la cause animale afin de vous offrir une sélection de textes et plus particulièrement un choix de romances entre femmes. Tous les fonds seront intégralement reversés à la protection animale et s'ajouteront aux dons annuels effectués par notre maison d'édition chaque année.
    Volume 1, avec la participation de : Alexia DAMYL, Stéphanie LULLABY, Olin TORVINGEN, Églantine BAU, KADYAN, Gaya TAMERON, Marcia GARY, Charlotte KAY, Elyse SAN, Mélissa ROCHE, Mona LEHMANN, Liv LAND, VALYDEL, Lyle SARLON, Céline PENAUD, Alexandra MAC KARGAN, Joce-Lynne PROULX, Magali JUNJAUD, Lucile TOUSSAINT

  • C'était fanfare. Surenchère de bruit. Tonitruade. Rosemarie dodelinait de la tête, un sourire laxe aux lèvres. Laissait venir à elle les bribes assez braves pour sillonner, au-dessus de la table, la poche d'air chargée de postillons et d'éclats de rire. C'était comme plonger dans l'eau tiède, devenir sourd et à la fois tout entendre en même temps, en désordre. Elle, elle n'avait rien à dire, rien à ajouter, plus de place de toute façon, ses réparties auraient poireauté à la porte des conversations. Ainsi elle se contenta de baigner dans ce bastringue si dense qu'elle pouvait presque voir ses propres boucles flotter autour de son visage. Après un long moment elle songea que le lendemain matin il faudrait se lever. Son départ du bar passa inaperçu.
    Elle descendit de l'autobus au coin de chez elle, tituba sur le trottoir, puis passa la porte. Jean-Marc, assis devant la télé, amenait à sa bouche une fourchette embobinée de spaghettis. Il interrompit son mouvement, d'abord pour se moquer des joues roses de sa soeur, ensuite pour se ruer vers elle - elle venait de trébucher sur le rebord du petit tapis d'entrée.
    - Grosse soirée ? Il est juste dix heures et quart!
    - Mesh eul afleuj..., répondit-elle.
    - Tant que ça ?! Eh ben, c'est beau la jeunesse ! On est lundi, ciboire !
    Oh! Ohh! Comme elle aurait voulu être encore juste assez sobre pour lui rappeler ces deux cent quatre vingt-six fois où elle l'avait ramassé ivre mort dans l'entrée. Ces samedis, ces lundis, ces fins de soirée, ces matins ensoleillés, ces jours où ce n'était ni sa fête ni le jour de l'An ni rien et où il s'était quand même roulé dedans gaillardement.

  • Extrait: - Qu'est-ce qui se passe?- J'aurais préféré t'annoncer ça ailleurs qu'au beau milieu de la rue Sainte-Catherine, en heure de pointe, mais comme t'insistes... J'ai attendu la suite.- Tu te souviens, le projet d'échange dont je t'avais parlé? La tonne de formulaires à remplir? Les lettres de recommandation? Les entrevues? - Oui. Ça me dit vaguement quelque chose...- Bon. Ils avaient refusé ma candidature au bout du compte, tu te rappelles?(...) Enfin, bref... L'improbable est arrivé: je vais passer la prochaine session à Paris!- Oh. J'ai reculé, sous le choc. Il aurait pu me passer dessus avec un bulldozer. Avance. Recule. Ça aurait eu le même effet. - Tu... Tu veux peaufiner ta réplique ou on conserve celle-là?

  • visuels)
    De grands mouvements agitaient pourtant les États-Unis et l'Europe. Chez nous paraissait Option Québec, l'essai où René Lévesque exposait le projet constitutionnel d'un regroupement de libéraux progressistes qui, après avoir quitté le Parti libéral, formeraient le Mouvement souveraineté-association. Beaucoup de jeunes Québécois lisaient le livre de Pierre Vallières, Nègres blancs d'Amérique, un essai qui les forçait à poser un regard douloureux sur notre histoire et notre société.
    Le Front de libération du Québec se livrait à des actes terroristes; durant la décennie 1960, ses bombes avaient secoué des monuments, des casernes militaires, des édifices qui symbolisaient notre statut colonial. La pièce Les Belles-soeurs de Michel Tremblay, qui ébranlerait l'idée que nous avions de la culture québécoise, était créée au Théâtre du Rideau Vert. Le Speak White de Michèle Lalonde, les vers des Gaston Miron, Claude Gauvreau, Raymond Lévesque, Gérald Godin résonneraient bien au-delà de cette Nuit de la poésie qui frapperait durablement l'imaginaire indépendantiste.
    J'ai vu passer tout ça à l'époque. Mais mes préoccupations étaient sociales, humaines, égalitaires. Et pour moi, le social et le politique n'avançaient pas encore main dans la main.
    À l'université toutefois, l'étincelle est survenue. Petite flamme en moi, qui s'aviverait de manière fulgurante. Au fil du baccalauréat, j'ai réalisé une étude sur les conditions de logement dans la Basse-Ville de Québec. Plus tard, avec mon amie Catherine, nous avons occupé des emplois d'été à l'Agence des services sociaux de la Côte-Nord; on m'avait chargée d'évaluer les foyers d'accueil, et Catherine veillait à l'évaluation et au placement des enfants. On me formait à bien connaître les organismes et les cadres sociaux, à voir les difficultés, les manques, les défis, à comprendre les mécanismes d'intervention. Et le cursus en était un de conscientisation. Le rôle que jouaient les gouvernements et leurs impacts dans la vie réelle des citoyens m'apparaissaient de plus en plus clairement.
    De là, il ne me faudrait pas longtemps pour m'éveiller à la question nationale, et à tout ce qui était en train de se passer dans la politique québécoise. Il ne me restait qu'un pas à faire. Et la cassure serait raide.

  • « Élyse Poudrier sait décrire les tourments de l'adolescence avec humour, vivacité et réalisme. »
    France Tardif, Site culturel de Radio-Canada

    « Les personnages ont des qualités pour plaire, ils s'assument et ont le sens de la répartie. Elle utilise un procédé astucieux : un chapitre est racontée par la fille, Anouk et un autre par le garçon, Gilligan. (...) Je suis certaine que ce roman aura beaucoup de succès auprès des adolescents (...). Un livre qui s'adresse vraiment aux jeunes et non à leurs parents. »
    Sonia Sarfati, Bouquinville, Radio-Canada

    « Personnages colorés et fort bien développés, thèmes chers aux adolescents, narration intelligente, ton mordant et humoristique : bref, ce second bébé littéraire se porte à merveille! »
    Nathalie Ferraris, ICI

    « Une histoire touchante et pleine d'humour que nos jeunes lecteurs pourront appréciés. »
    Martine Blanchard et Denis Robichaud - CBAF-FM Atlantique, L'Acadie ce matin, édition N.B.

    « Élyse, qui a tout juste 20 ans, publie son deuxième livre, Des vacances à temps partiel. Différent mais tout aussi intéressant que le premier. »
    Louise Chevrier, La Terre de chez nous

    « Dans ce récit fascinant, Gilligan et Anouk, l'un sauveteur et l'autre gardienne d'enfants, doivent passer l'été ensemble à la piscine municipale... Un roman touchant et rigolo. À lire cet été, au bord de la piscine! »
    Marie-Claude Bonneau, Magazine Cool

    « Les adolescents découvriront au fil des nombreux dialogues deux personnalités en ébullition. Un ouvrage (...) dont l'humour vif rafraîchit. »
    Marie-Claude Filion, Courrier du Sud

    « Adorable! Frais, agréable! »
    Diane Gosselin, CKRB

    « J'avais adoré Une famille et demie et j'aime encore une fois l'écriture dynamique, la vivacité d'esprit et les dialogues qui ne manquent pas de piquant. Le fait d'alterner de narrateur ajoute une touche des plus intéressante. »
    Chantal Reichel, L'échappée belle

    « Le style est limpide, dégourdi, plein d'humour (...). »
    Uparathi Provencher, Planète Québec

    « À peine plus âgée que ses héros, Élyse Poudrier traduit avec justesse leurs états d'âme et la nouvelle maturité qui les guide dans leurs choix, à l'aube de la vie adulte. »
    Patricia Belzil, Amazon.ca

    « Les descriptions pétillantes sont réellement un plus. Le discours de chacun des personnages, les répliques, les querelles, tout y est savoureux, écrit avec humour et intelligence. Une belle histoire bien rythmée, qui nous tient en haleine, du début à la fin. Pas surprenant qu'elle soit une auteure populaire en demande. »
    Francine Charrette, Club-Culture

    « Ce deuxième roman déborde de vie. Il est tout aussi fantaisiste et captivant que son premier. Il possède du caractère, des personnages pas piqués des vers. »
    Francine Charrette, Club-Culture

  • « On découvre Anouk, qui fait son entrée au cégep et qui accepte avec difficulté le retour d'un père absent, et Gilligan, qui se débrouille tant bien que mal dans son nouveau logement. Ces deux personnages sont, en alternance, les narrateurs de ce récit très coloré qui ne manque pas d'émotions. Tu découvriras avec humour comment un gars peu cohabiter avec une de ses meilleures amies. Si tu as aimé Des vacances à temps partiel de la même auteure, tu adoreras celui-ci. »
    Martin Thibault, Full fille

    « (...) Élyse Poudrier offre ici à ses jeunes lecteurs un roman divertissant, intelligent et cyniquement drôle. »
    Véronique Alarie, Longueuil Extra

    « Ce roman d'Élyse Poudrier fera le bonheur de vos jeunes adultes et rappellera des souvenirs aux parents qui dévoreront cette histoire bien ficelée. »
    Claudia Larochelle, Le Journal de Montréal

    « Élyse Poudrier signe ici une oeuvre pudique et plutôt délicate qui refuse le sensationnalisme pour mieux évoquer les sains tiraillements de jeunes adultes qui frappent à la porte du métier de vivre. »
    Louis Cornellier, Le Devoir

    « Les dialogues encore une fois savoureux rendent l'histoire captivante. »
    Marie-Josée Soucy, Alexine

    « Cette suite de Des vacances à temps partiel, mettant en vedette les personnages Anouk et Gilligan, deux grands ados plus vrais que nature, avec leurs coups de coeur, leurs problèmes et leurs contradictions, est écrite dans une langue vive et naturelle. Grâce à ses dialogues savoureux, le volume de quelque deux-cent pages se lit d'une traite. »
    Sophie Marsolais, Lurelu

    « Même si elle est à peine plus âgée que ses personnages, l'auteure pose néanmoins un regard mûr sur leurs passions et leurs préoccupations qu'elle sait habilement traduire en mots. En fait, on peut dire d'Un automne entre parenthèses qu'il a toutes les qualités qu'on avait reconnues à Des vacances à temps partiel; dialogues truffés de réparties savoureuses; humour omniprésent, vif et pétillant; émotions contenues par un ton juste, ni trop léger, ni trop dramatique; univers et personnages émouvants et authentiques dans lesquels on se reconnaît, même s'ils ont leur existence propre. »
    Éric Champagne, Lurelu

    « (...) ce roman propose une histoire touchante et accrocheuse qui prend le jeune lecteur avec elle et l'emmène ailleurs, le temps de passer un bon moment. »
    Éric Champagne, Lurelu

  • Voici le premier roman d'Élyse Poudrier, une oeuvre sur l'adolescence écrite par une auteure qui la quitte à peine. Serait-ce pour cela qu'on y sent si bien battre le coeur d'Iana, la narratrice? La maîtrise de cette jeune auteure étonne, son écriture vive et drôle séduit. Une belle découverte!


    La seule chose dont Iana soit certaine par les temps qui courent c'est qu'elle est une fille de 15 ans, avec tout ce que cela suppose d'émotions mêlées, d'humeurs changeantes et d'élans du coeur. Et c'est sans tenir compte de toutes les questions qu'elle se pose sur ses origines égyptiennes, sur sa mère qu'elle n'a pas connue. Il ne manquait plus que son père lui annonce qu'il est amoureux! Iana devra dorénavant composer avec une belle-mère et son fils. Pas facile, la vie dans une famille reconstituée, surtout quand le demi-frère ne rate jamais une occasion de nous faire enrager. Mais est-ce bien la colère qui vient de rougir les joues d'Iana?

empty