Langue française

  • Londres, 1891. Le XXe siècle approchait. Il était attendu avec impatience et espéré comme un tournant favorable. Pour l'heure, le surpeuplement des quartiers les plus modestes posait de sérieux problèmes de cohabitation. Le manque de travail amenait son lot de vols, d'émeutes et d'agressions. Le tout, saupoudré de prostitution. La population était également plongée dans l'effroi depuis quelques années à cause des meurtres sur lesquels planait le nom de Jack l'Éventreur. Le désordre ambiant était propice aux dessous-de-table et autres arrangements. L'écart entre riches et pauvres s'accentuait. Un gouvernement dépassé, des tribunaux submergés et une police corrompue finissaient de planter ce sombre décor. Dans les quartiers huppés, la vie était différente. La haute bourgeoisie aimait se retrouver lors de petites fêtes et autres cocktails mondains. C'est dans ce contexte particulier que « le Cercle des Millionnaires » venait d'être créé. Ses membres organisaient des soirées privées pour lesquelles ils recherchaient, à chaque fois, de nouveaux participants. Comme aucune information ne filtrait de ces soirées, il était impossible de savoir ce qui s'y passait vraiment. C'est au tour de quatre personnalités influentes de la société londonienne d'être conviées à l'une d'elles. Un million de livres sont à gagner. Le montant individuel de participation n'est pas anodin, puisqu'il s'élève tout de même à cent mille livres. Rendez-vous est donné dans un manoir. Quelle peut bien être l'étrange condition pour remporter cette somme colossale ? Était-ce bien raisonnable pour elles d'être venues ? Et surtout, jusqu'où les poussera leur cupidité ?

  • Longtemps méprisés, les spectacles populaires sont abordés ici sous l'angle d'une culture médiatique dont on suit l'essor à travers différentes formes de spectacles visuels et sonores, théâtre, cinéma, music-hall ou café-concert. Ce volume, Spectacles populaires et culture médiatique, s'inscrit dans la continuité du précédent ouvrage publié dans la même collection, Hypermédialités du théâtre. Les dix-neuf contributions que renferme le présent volume poursuivent l'analyse des archives du fonds de l'Association de la Régie Théâtrale (ART), déposé à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Peu étudiée jusqu'ici, cette riche collection rassemble les documents - près de 6 500 pour la période choisie - déposés par les régisseurs, metteurs en scène et directeurs de théâtre de la région parisienne : relevés de mise en scène, photographies, partitions, articles de presse... Une grande partie de ce fonds concerne des oeuvres traditionnellement rangées dans la catégorie des spectacles populaires.

  • Vous vous interrogez sur la formation universitaire en sociologie et ses débouchés professionnels ? Ce manuel répond à vos questions et bien d´autres.  Vous y trouverez :  - une présentation originale de la discipline ;  - des conseils concrets pour s´adapter rapidement à l´université ; des méthodes de travail pour réussir les partiels et assurer en TD ;
    - un exposé complet des formations et des nombreux débouchés professionnels.  Conçu par des enseignants expérimentés, l´ouvrage s´adresse prioritairement aux étudiants soucieux de se donner les moyens de bien étudier, mais aussi à tous ceux qui voudraient découvrir la sociologie et ses formations.  Olivier Martin est professeur de sociologie à l´Université Paris Descartes.  Emmanuelle Brun est professeur agrégé de sciences sociales à l´Université Paris-Est Marne-la-Vallée.  Alexandre Mathieu-Fritz est maître de conférences en sociologie à l´Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

  • "L'histoire globale et ses divers avatars - histoire connectée, comparée, internationale, transnationale, etc. - séduisent le monde académique et le grand public aujourd'hui sensibilisé au thème de la mondialisation.
    En invitant à la prise en compte des interactions entre individus et groupes humains relevant d'unités géoculturelles distinctes, elle permet un décentrement du regard et le détourne de l'ethnocentrisme scientifique et politique.
    Ce paradigme devenu quasi dominant de nos jours est l'héritier d'une longue tradition intellectuelle, qui trouve ses prémices dans l'antiquité gréco-latine : la tradition des histoires universelles et des philosophies de l'histoire que présentent dans cet ouvrage des philosophes, des historiens, des anthropologues, des géographes, ainsi que des spécialistes d'aires culturelles non occidentales, chinoises et arabes notamment.
    Par histoire universelle, on entend le projet de considérer l'humanité, à la fois unie et diverse, dans son ensemble et dans son devenir historique commun ; par philosophie de l'histoire, l'ambition de donner un sens à ce devenir, c'est-à-dire autant une orientation qu'une signification. Illustrées, pour la première, par les travaux de penseurs tels que Ibn Khaldûn, Spengler, Toynbee, pour la seconde, par ceux de Hegel, de Marx ou de Comte, ces deux traditions ont fait de l'histoire pensée par la philosophie la clef de compréhension ultime des sociétés humaines."

  • [...] Et si deux adolescents vous apprenaient à vivre ? Pardon ? Vous n'avez rien à apprendre de deux gamins ? Ou alors êtes-vous simplement effrayé(e) par le contenu que vous pourriez trouver dans cet ouvrage ?
    Ce livre n'est pas simplement une suite de mots, c'est le fruit de la réflexion de deux garçons portés par un appétit de vivre sans faille, et de rêves qui se mêlent aujourd'hui à la réalité. L'impression d'être unique n'est-elle pas la plus belle des sensations ? Mais à la différence de beaucoup, nous partageons cette impression ensemble aujourd'hui, et voici comment nous avons choisi de voir le monde.

  • Digitization as a sustainable advantage in a connected world
    We live in dynamic and turbulent times. Digital is everywhere and no sector has been spared - the market
    of cultural goods, media as well as industry have all came through it. Although a bit destabilizing, this
    phenomenon is quite fascinating and full of promises.
    Digital barely existed 15 years ago and it is now the focus of international attention. From a business
    point of view, the digitization is spreading while products, services, brands or sectors are partially
    or completely transformed, taking into account the new technologies and the connected use of
    consumption. Social web has opened new fields and more generally, the Peer2Peer approach forces
    companies to redefine their process at every level : R&D, HR, IT, Marketing, Communication, Sales...
    Such a challenge to take up!
    Digitization is a great opportunity to change rules and give new perspectives for any market or firm. How
    to benefit from this social digitization? What are the new business rules? How to inform, communicate and
    sell in the digital era while integrating mobility?
    These are all questions that this book aims to answer with 15 years hindsight : best practices, key success
    factors, current and future structural trends...
    While living in 3 different continents (Europe, Asia, Middle East), the 4 authors of this book gathered their
    expertise to give a global insight of the digitizing world :
    o Emmanuel Fraysse (Paris)
    o Fahim Benchouk (Abu Dhabi)
    o Alexandre Michelin (Paris but only a week per month...)
    o Martin Pasquier (Singapore

empty