Le manuel d'Epictète

À propos

Le Manuel invite à reconnaître l'impossibilité pour l'homme de contrôler ce qui ne dépend pas de lui : l'avis des autres, la richesse, la chance, les malheurs, la mort. L'idée à la racine de l'ouvrage est la nécessité de n'attacher d'importance qu'à ce qui dépend de nous : opinions, désirs, pensées, et autres « opérations de l'âme ».
Le philosophe doit se concentrer sur ce qui est sous son contrôle, c'est-à-dire son âme, seule partie libre de son être. Vouloir changer ce qui ne dépend pas de lui rend l'homme malheureux, tandis qu'accepter son impuissance sur ces choses et ne s'occuper que de la partie de lui-même qu'il peut contrôler l'amène à un bonheur immuable et infini : cette distinction entre ce qui peut être contrôlé et ce qui échappe à la volonté humaine est la base fondamentale de la doctrine.
Les trois principes pour l'ataraxie y sont développés, de manière à apprendre à distinguer ce qui dépend de soi et ce qui ne dépend pas de soi : concevoir et comprendre la fatalité, être indifférent aux événements extérieurs qui ne dépendent pas de soi, agir au mieux dans les domaines qui dépendent de soi.

  • EAN

    9791022785358

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    174 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

Arrien

Arrien (en latin Flavius Arrianus Xenophon)
est un historien romain de langue grecque du IIe
siècle (v.95-v.175). Fidèle d'Hadrien, il assume
de hautes fonctions administratives et militaires
au sein de l'empire romain. À la mort de
l'empereur, il se retire à Athènes pour se
consacrer à l'écriture de ses oeuvres majeures,
l'Indica et l'Anabase. Cette dernière est l'une
des plus anciennes et rigoureuses descriptions
des campagnes militaires menées par
Alexandre le Grand. Arrien prit le surnom de
Xenophon, en hommage à l'élève de Socrate.
On remarquera que la plupart de ses oeuvres
portent le titre des oeuvres de Xénophon
(Anabase, Mémorables, Cynégétique...)

empty