La plénitude de la vie

Traduction MAXIME ROVERE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

La plénitude de la vie de Edith Wharton Traduit de l´anglais et préfacé par Maxime Rovere Editions Rivages« Mais j´ai parfois pensé que la nature d´une femme est comme une grande maison pleine de pièces : il y a le hall, dans lequel tout le monde passe en tous sens ; le salon, où l´on reçoit les visites officielles ; la salle à manger, où les membres de la famille vont et viennent à leur guise ; mais au-delà, bien au-delà, il y a d´autres pièces, dont on ne pousse peut-être jamais les portes, dont personne ne connaît le chemin, dont on ne sait où elles mènent, et dans la pièce la plus retirée, dans le saint des saints, l´âme se tient assise, seule, guettant le pas de quelqu´un qui ne vient jamais. »Les trois premières nouvelles d´Edith Wharton - La vue de Mme Manstey, La plénitude de la vie et La lampe de Psyché - marquent l´entrée en littérature de l´une des plus grandes auteures américaines du XXe siècle.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782743625757

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Poids

    1 566 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Diffuseur

    Actes Sud

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Edith Wharton

Edith Jones est née en 1862 à New York dans une riche famille américaine. Elle voyage à plusieurs reprises en Europe, puis épouse Teddy Wharton. Au cours de la Grande Guerre, elle n'hésite pas à se rendre sur le front et ses comptes-rendus aident à convaincre l'opinion publique américaine de la nécessité de rejoindre les Forces Alliées. En 1921, son roman The Age of Innocence est un triomphe, et elle obtient le prix Pulitzer, première femme à obtenir cette prestigieuse récompense littéraire. Après plusieurs livres, elle meurt à Saint-Brice sous Forêt, dans le Val d'Oise, en août 1937.
Edith Wharton fut l'une des rares femmes libres de la Belle époque. De très nombreux romans et nouvelles ont été traduits en français. Une biographie par Diane de Margerie (Edith Wharton - Lecture d'une vie) a paru chez Flammarion en 2000.

empty