Motl fils du chantre

Traduit du YIDDISH par NADIA DEHAN-ROTSCHILD

À propos

Le petit Motl vient de voir mourir son père, qui était chantre à la synagogue. Devenu orphelin, il doit exécuter les tâches quotidiennes que lui imposent sa maman et sa vie de misère. Motl décide de les raconter avec son regard d'enfant juif d'Ukraine de la fin du XIXe siècle. Et comme il n'a plus rien à perdre, Motl rêve de quitter l'Europe pour l'Amérique...
On retrouve avec le Motl de Sholem-Aleikhem ce qui a probablement inspiré René Goscinny et son petit Nicolas, la légèreté pour raconter des événements pas forcément légers.
Ce roman est l'un des grands classiques de la littérature yiddish. Des générations de Juifs d'Europe orientale et de nombreux Juifs immigrés en Europe occidentale ou en Amérique se sont identifiés à Motl. Il s'agit d'un petit bijou d'humour et de sensibilité.

Sholem-Aleikhem, né en Ukraine le 2 mars 1859, mort à New York le 13 mai 1916, a connu une popularité considérable de son vivant. Parmi son oeuvre prolifique, Tèvyé le laitier a rencontré un grand succès puisqu'il a inspiré la comédie musicale Le Violon sur le toit.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Sholem Aleikhem

  • Traducteur

    NADIA DEHAN-ROTSCHILD

  • Éditeur

    L'Antilope

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    17/03/2022

  • Collection

    L'ANTILOPE

  • EAN

    9782379510809

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Poids

    1 761 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Sholem Aleikhem

Né en Ukraine en 1859 et mort à New York en 1916, Sholem-Aleikhem a été l'un des premiers écrivains yiddish de la période moderne et l'un des plus populaires. Il est à présent considéré comme un classique. Son œuvre, publiée en yiddish en 28 volumes, comprend des romans, des pièces de théâtre, de la littérature pour enfants, des souvenirs d'enfance et surtout un grand nombre de nouvelles. Seuls trois romans et trois recueils de nouvelles ont, à ce jour, été traduits en français.

Sholem-Aleikhem a dû sa popularité à son talent pour décrire les petites gens du monde juif d'Europe orientale, à sa grande maîtrise de la langue yiddish populaire et à un humour extraordinaire.

Sa rencontre avec Mark Twain aurait donné lieu, dit-on, à ce dialogue :
Mark Twain - On dit que vous êtes le Mark Twain juif.
Sholem-Aleikhem - On dit que vous êtes le Sholem-Aleikhem américain.

empty