Le magasin des suicides

À propos

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dixgénérations tous les ingrédients possibles pour se suicider.
Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.
Jean Teulé est l'auteur de onze romans, tous publiés chez Julliard, parmi lesquels on peut citer Rainbow pour Rimbaud, Les lois de la gravité, Ô Verlaine !, Je, François Villon... Le Magasin des Suicides est traduit en dix langues. Darling fut adapté au cinéma par Christine Carrière, avec Marina Foïs et Guillaume Canet. Le Montespan a reçu le Grand prix Palatine du roman historique et le prix Maison de la Presse 2008.
Thierry Fréret est journaliste à Europe 1 depuis 1987. Il présente le samedi et le dimanche toutes les sessions d'information de 13h à 23h. Ce père de famille nombreuse a aussi été l'un des chroniqueurs de l'émission Les Maternelles sur France 5 de 2000 à 2005. Cinéphile, il est aussi passionné par le théâtre et la littérature.
Durée : 3 h 30 min

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782356411105

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    164 752 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Jean Teulé

Jean Teulé est l'auteur d'une quinzaine de romans, parmi lesquels, Je, François Villon ; Le Magasin des Suicides (traduit en dixneuf langues), adapté en 2012 par Patrice Leconte ; Darling, également porté sur les écrans avec Christine Carrière, avec Marina Foïs et Guillaume Canet ; Mangez-le si vous voulez ; Les Lois de la gravité, adapté au cinéma en 2013 par J.-P. Lilienfeld sous le titre Arrêtez-moi ! ; Le Montespan, et Fleur de tonnerre, adapté par Stéphanie Pillonca Kervern en 2016 avec Benjamin Biolay et Déborah François.
  Jean Teulé aime à se glisser dans l'ombre des poètes (Rimbaud, Verlaine, Villon et maintenant Baudelaire) que le temps et la postérité ont figés dans la pierre des mémoires collectives. Il leur prête sa sensibilité, son rire, sa gourmandise, sa sensualité, ses abîmes. Et soudain, la vie.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty