L'énigme du nénuphar ; face au virus

À propos

Ce sont des mots confiés d'un souffle au dictaphone chaque soir, comme un ultime effort après une journée folle. Ce sont des messages d'encouragement adressés chaque matin à ceux-là même que les Français applaudissent à 20 heures. Pour que ces moments ne tombent pas dans l'oubli. Pour qu'il reste une trace. Pour que cela ne soit pas ceux qui étaient loin de l'action qui inventent leurs propres récits, vus de l'extérieur. Pour que les leçons soient tirées. Pour que tout ne redevienne pas comme avant. D'habitude, dans chaque crise, il y a toujours quelqu'un pour dire ce que cela lui rappelle. Là, même les plus expérimentés confiaient que cela ne leur rappelait rien, ni en France, ni ailleurs. Du jamais vu.
Martin Hirsch, qui dirige l'AP-HP depuis sept ans, a vécu cette crise aux avant-postes. Il a choisi de restituer brut ce qu'il a ressenti, ce qu'il a affronté, ce qu'il a vécu avec tous ceux qui étaient au front. Ces moments où il faut appeler à l'aide, quand on ne sait pas si cela tiendra plus de trois jours. L'instant où il n'y a plus de place disponible pour un malade grave. Cet état d'esprit de solidarité où chacun s'étonne de pouvoir réaliser ensemble ce qui semblait impossible la veille. Il a souhaité aussi rapidement partager les premiers enseignements de cette crise sanitaire, intervenue après un an de tensions fortes, de grèves et de démissions : les enseignements pour l'hôpital, pour le système de santé, et plus généralement pour une société, qui doit s'engager davantage si elle ne veut pas subir.

Rayons : Littérature générale > Actualités & Reportages

  • EAN

    9782234090804

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    563 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Martin Hirsch

Martin Hirsch est conseiller d'État. Il a exercé différentes responsabilités administratives dans le secteur de la santé :
directeur de la pharmacie centrale des hôpitaux, conseiller juridique du ministre de la Santé au moment de la réforme de
la transfusion sanguine, directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments au moment des grandes
crises sanitaires. Il y a contribué à ce que des règles de prévention des conflits d'intérêts empêchent les dérives, à l'origine
des drames. Il a été président d'Emmaüs France pendant cinq ans et membre du gouvernement entre 2007 et 2010, en
charge des Solidarités actives contre la pauvreté et de la jeunesse. De cette expérience de la vie publique, il retire l'idée
qu'il est impératif de mettre en place des règles strictes pour que la démocratie ne soit pas minée par les conflits d'intérêts.

empty