Napoléon t.1 ; la chant du départ

À propos

Il est arrivé le 15 mai 1779 à l'Ecole royale militaire de Brienne. Il n'a pas encore dix ans et parle à peine le français... Il va rester cinq ans dans cette école, sans la quitter un seul jour, sans revoir sa famille.
Vingt ans plus tard, cet enfant sera le général Napoléon, maître de cette France où il n'a d'abord été qu'un étranger. Quel caractère, quelle volonté, quel courage, quelle énergie, quelle imagination, quelle démesure, quelle puissance de rêve, quel sens des situations, quel génie il a fallu à l'enfant arraché à son milieu pour devenir le héros d'une nation !
Et ce n'est que le début d'un destin, mais dans ce Chant du départ, qui fait surgir de la Révolution un général de trente ans qui a cent fois déjà exposé sa vie, à Arcole ou dans le désert d'Egypte, se trouve en germe toute l'aventure impériale.
Max Gallo, en historien et romancier, est à chaque instant dans l'intimité de Napoléon. Aucun livre sur un héros qui ne cesse de fasciner n'a restitué à ce point le mouvement d'une existence. "Quel roman que ma vie !" s'exclamait Napoléon. Quelle vitalité dans ce livre ! Ici, devant nous, commence à vivre celui qui reste pour le monde entier "le plus illustre des Français".
Des milliers de livres ont été écrits sur Napoléon. Aucun ne ressemble à celui-ci.

Napoléon de Max Gallo se compose de 4 tomes :
- Le chant du départ : 1769 / 1799
- Le soleil d'Austerlitz : 1799 / 1805
- L'empereur des rois : 1806 / 1812
- L'immortel de Sainte-Hélène : 1812 / 1821

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782221119167

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    387 Pages

  • Poids

    1 149 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Max Gallo

Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une ½uvre d'historien, d'essayiste et de romancier. Il n'exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l'écriture. Il a été élu à l'Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.

empty