«moi, j'écris pour agir» ; vie de Voltaire

À propos

  La statue et la gloire de Voltaire cachent l'homme de chair. C'est celui-là que Max Gallo ranime. De sa naissance à sa mort, à 84 ans, à une décennie de la Révolution, on voit surgir un homme décidé à forger son destin jour après jour, mot après mot.
Des milliers de vers, des dizaines de tragédies, essais, contes, pamphlets, études historiques, et près de quarante mille lettres, cette oeuvre, cette vie reflètent tout le XVIIIe siècle, celui des Lumières, du parti philosophique, de la lutte pour la tolérance, l'abolition de la torture.
  Voltaire veut être le visage majeur de ce temps décisif. « Moi, j'écris pour agir », dit-il. « Il faut dans cette vie combattre jusqu'au dernier moment ».
  Mais tout cela, immense, n'est rien encore. Max Gallo dévoile les autres  visages de Voltaire : ambition, habileté, prudence, goût de la richesse. Impitoyable et méprisant. Grincheux et souffreteux, mais capable de passion pour la « sublime Émilie ».
  Homme de contradictions. Courtisan et courageux. Roué de coups parce que roturier et jeté à deux reprises à la Bastille, mais ne cédant pas. Plaçant la liberté au-dessus de tout. Désireux d' "écraser l'Infâme ",  l'Église, mais écrivant que « si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer ». Voyant « les hommes tels qu'ils sont: des insectes se dévorant les uns les autres sur un petit atome de boue », mais ajoutant « où est l'amitié est la patrie » 
  Voltaire, éblouissant de vie, notre contemporain nécessaire.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782213638843

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    527 Pages

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Max Gallo

Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une ½uvre d'historien, d'essayiste et de romancier. Il n'exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l'écriture. Il a été élu à l'Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.

empty